Hygiène et soins des organes génitaux du bébé

· 8 janvier 2018
Les parties génitales de votre bébé ont besoin de soins et d'hygiène adaptés, ce que vous ne soupçonnez peut-être pas, surtout si vous êtes une nouvelle maman. Ce n'est pas quelque chose qui doit nous faire peur ou qui est définitif, mais il est important d'y être attentif en temps voulu afin d'éviter des complications majeures.

Les soins de la peau du bébé sont fondamentaux, il est donc nécessaire d’avoir une méthodologie spéciale surtout en ce qui concerne les organes génitaux. Concernant les garçons, il existe des règles de bases en matière de soins et d’hygiène, que les pères connaîtront sûrement mieux, mais que les mères ne présument peut-être pas.

Bien qu’il y aura toujours un pédiatre pour nous enseigner ces choses, il est précieux d’avoir certaines habiletés dans le soin de nos bébésQuoiqu’il en soit, il est possible également que nous ayons à résoudre certains doutes des parents eux-mêmes.

Cette procédure doit être habituelle, afin que toutes les mères atteignent à un moment donné une pratique suffisante. L’essentiel est d’être au courant de ce qui se fait et de ce qui ne se fait pas, il est conseillé en plus de ne pas avoir peur et d’être en communication constante avec le pédiatre.

Ce que vous devez savoir sur les soins des organes génitaux du bébé

les soins des organes génitaux du bébé sont à réaliser soigneusement

  • Aussi bien les garçons que les filles ont besoin d’une hygiène particulière de leurs parties génitales, car c’est une zone qui est cachée et qui reste longtemps dans la couche. En outre, en raison de la présence d’urines et de selles à cet endroit, il y a une tendance aux infections.
  • A la naissance, la plupart des garçons ont ce que l’on appelle le phimosis, une affection qui fait que le gland reste recouvert d’une couche de peau qui, contrairement à un enfant plus grand ou un homme, ne peut pas se rétracter mais se maintient collée. Ceci est normal jusqu’à un certain point, mais elle peut causer le dépôt de sécrétions par le rétrécissement de l’orifice disponible pour uriner, ce qui peut provoquer une infection.
  • Il est recommandé de laver le sexe du bébé avec beaucoup de soin, sans forcer le déplacement de la peau, car cela se produira naturellement. Certains spécialistes conseillent d’utiliser des pommades à la cortisone, ce qui permet à la peau de s’assouplir et de résoudre le phimosis.
  • Si votre fils est un des rares à naître sans ce problème, pour maintenir l’hygiène il est recommandé de laver avec de l’eau et du savon la partie du gland, sans frotter ni sécher directement. Au moment de changer la couche, il suffit de nettoyer délicatement avec une serviette, en déplaçant la peau avec soin ; toutefois l’hygiène complète est préférable pour le bain.
  • Ne vous inquiétez pas si un an après le phimosis est toujours là, mais il est très utile d’être attentif aux sécrétions qui séparent petit à petit la peau de l’intérieur. Quand cela se produit, une poche de sécrétions peut s’accumuler dans le prépuce et même si cela est normal, une infection peut survenir. C’est un signe positif, car il indique que le problème est en train de se résoudre naturellement ; dans quelques semaines, avec l’application de crèmes antibiotiques, ce sera réglé.
  • Certains parents ont été habitués à l’ancienne mode de séparer la peau d’un seul trait ; ce qui peut être très douloureux, et causer des blessures compliquées et inutiles. Parfois la circoncision est indiquée dans le cas de complications majeures. Il y a des années, cette pratique a été exécutée pour éviter des maladies et d’autres conditions.
  • Lors du changement de la couche, le pénis, les testicules et l’anus doivent être soigneusement nettoyés, en veillant à ne pas laisser de plis non lavés. Un autre conseil pour les nouvelles mamans est de faire attention à ne pas enlever la couche immédiatement, il est conseillé d’attendre quelques secondes après l’avoir relâchée, car les garçons ont l’habitude d’uriner à ce moment là.
Des complications peuvent survenir si on ne fait pas correctement les soins des organes génitaux du bébé

  • L’hygiène et les soins ne doivent pas être excessifscar presque tout autour de ces habitudes est résolu de manière naturelle. Certains spécialistes déconseillent l’usage de crèmes et de produits artificiels comme le savon pour laver les organes génitaux ; mais si vous êtes une mère habituée à le faire, il est judicieux d’être plus stricte au moment du bain, afin d’enlever les crèmes qui restent collées et le savon que vous utilisez.