Qu’est-ce que la psychologie périnatale ?

· 11 novembre 2018
La naissance d'un bébé implique un processus qui commence avant l'accouchement et se poursuit au cours des années qui suivent. La prévention des troubles psychologiques est très importante à cette étape. Pour cela, la psychologie périnatale est l'un des meilleurs outils.

La psychologie périnatale est la branche de la psychologie qui s’occupe de la santé mentale des bébés et des mères depuis la conception jusqu’à l’éducation, en passant par la grossesse, l’accouchement et la période post-partum.

Elle prend en charge la détection précoce des signes malsains afin de prévenir les complications dans ces moments-là.

Les thèmes principaux dont traite la psychologie périnatale sont :

  • Les problèmes de fertilité.
  • La dépression et l’anxiété pendant la grossesse.
  • La peur de l’accouchement.
  • Les accouchements traumatisants.
  • La perte du bébé.
  • Des problèmes d’allaitement.
  • L’adaptation à la maternité/paternité.
  • Le lien avec le bébé ou l’établissement d’un attachement sécurisant.
  • Les situations particulières des victimes d’abus sexuels.

Les experts en psychologie périnatale soulignent l’importance du travail interdisciplinaire pour faire face aux éventuelles pathologies psychologiques ou physiques qui peuvent survenir.

Autrement dit, il faut compter sur la collaboration de médecins, de psychiatres, d’infirmières et de travailleurs sociaux afin d’être en mesure d’assurer un suivi et d’agir avant qu’un problème ne surgisse.

La psychologie périnatale peut aider n'importe quelle femme à affronter les épreuves de la dépression post-partum.

Pourquoi la psychologie périnatale est-elle importante ?

Pour avoir une idée de la pertinence de ce domaine de la psychologie, il suffit de penser que toutes les grossesses ou l’éducation des enfants ne se produisent pas dans le bon environnement.

Tout d’abord, nous devons tenir compte du fait que, dans de nombreux cas, des grossesses non désirées arrivent et laissent des séquelles psychologiques très importantes chez les mères. Cela est encore plus important quand il s’agit d’adolescentes.

A cela, s’ajoute les cas de viols, les situations de violences sexuelles ou d’autres problèmes de couple ou de famille. Le psychisme d’une femme qui traverse un processus de profonds changements physiques, hormonaux et psychologiques, est affecté.

D’autre part, peuvent également apparaître des problèmes de santé pendant la grossesse. Sans aide adéquate, ces situations sont difficiles à surmonter, aussi bien pour la mère que pour le bébé. Il en va de même pour les soucis financiers, pour citer un autre exemple parmi les problèmes les plus fréquents.

Dans ce contexte, nous devons souligner que l’approche psychologique de toutes ces questions pour préserver l’intégrité et la santé mentale de la maman et du bébé est fondamentale.

En quoi la psychologie périnatale peut aider ?

Comme indiqué sur le site web de l’Association Espagnole de Psychologie Périnatale, un professionnel de ce domaine peut accompagner la femme pendant n’importe laquelle de ces phases : 

la conception (qu’il y ait ou non des difficultés pour concevoir), la grossesse, la préparation à l’accouchement, l’accouchement, la période post-partum, la puerpéralité ou l’éducation précoce de l’enfant.

A quel moment est-il conseillé de recourir à la psychologie périnatale ? La personnalité de chaque individu, ainsi que les circonstances dans lesquelles il vit, sont totalement différentes les unes avec les autres.

Il n’existe donc aucun paramètre spécifique permettant de mesurer le besoin d’assistance psychologique.

La réponse à cette question serait alors : lorsque la personne le juge nécessaire. Que vous ressentiez de l’insécurité, de l’illusion, de la peur, de la joie, de l’anxiété, du stress, de la panique ou une incertitude, le psychologue périnatal deviendra un compagnon qui vous guidera dans ce processus.

Pendant la grossesse, une femme peut faire appel à la psychologie périnatale si elle ressent du stress ou traverse une période difficile.

La psychologie périnatale pour les pères

Le fait que la psychologie périnatale se concentre principalement sur la santé des mères et des bébés n’exclue pas pour autant les pères. Ils peuvent aussi souffrir de la même façon (voire même plus) que les femmes dans ce processus.

Il est courant que certains pères se sentent « exclus » pendant la grossesse. Non pas par jalousie car l’attention est dirigée surtout envers la maman et son ventre, mais parce qu’il peut avoir le sentiment de « ne rien faire » durant ces neuf mois pour aider à mettre son enfant au monde.

Pour ainsi dire, il vit une grande partie de cette phase « depuis l’extérieur ».

La psychologie périnatale se charge alors d’orienter et d’aider ces hommes. A partir d’études qui démontrent, entre autres, la reconnaissance de la voix du père par le bébé même avant la naissance, ces professionnels soulignent la valeur de l’homme dans cette période.

« Le fait que la psychologie périnatale se concentre principalement sur la santé des mères et des bébés n’exclue pas pour autant les pères »

Un père sûr de lui-même et qui a confiance en son utilité pendant cette période apportera la même sécurité à la mère et lui transmettra des pensées positives.

Autres sujets abordés par la psychologie périnatale

Enfin, nous énumérons d’autres sujets qui ont tendance à être abordés par les psychologues en prévention périnatale :

  • Le stress pendant la grossesse.
  • Les violences obstétricales.
  • La reproduction assistée et les problèmes de conception.
  • La dépression post-partum.
  • Les naissances prématurées.
  • Les avortements.

Ce sont, parmi d’autres, les thèmes sur lesquels vous pouvez discuter avec un professionnel de la psychologie périnatale. Si vous êtes passés par l’une de ces situations ou pour toute autre raison vous souhaitez donner une chance à ce type de thérapie, n’hésitez pas.