Comment éduquer pour prévenir l’abus sexuel ?

· 2 septembre 2018
L'abus sexuel infantile est une pratique qui existe malheureusement. Au sein de la famille, on devrait apprendre aux enfants à reconnaître les attitudes et les comportements portant atteinte à leur intimité.

L’abus sexuel des enfants est une pratique cruelle, qui peut détruire complètement l’enfance et laisser de très graves conséquences pour l’avenir. C’est pourquoi, il est indispensable d’éduquer pour prévenir l’abus sexuel ; les parents doivent être les protecteurs et les confidents de leurs enfants, qui doivent à leur tour apprendre à identifier les comportements suspects.

Quasiment dès la naissance, les parents doivent parler avec leurs enfants de la sexualité et des autres aspects liés à celle-ci. Bien sûr, cela doit se faire en adaptant les paroles et les concepts à leur âge, mais on ne doit pas passer à côté. Avec les connaissances adéquates et une relation étroite entre enfants et adultes, nous pouvons travailler sur la prévention de ces pratiques lugubres.

Les clés de l’éducation pour prévenir l’abus sexuel

Dans l’une de ses campagnes destinées à prévenir cette problématique, l’UNICEF propose trois conseils de base pour que les enfants apprennent à identifier et éviter les actes qui violent leur intimité. Les voici :

1. Respecter ses propres parties intimes ainsi que celles des autres

Le premier aspect sur lequel la principale organisation mondiale de défense des enfants met l’accent est la reconnaissance et le respect des parties intimes de chacun. Ainsi, comme indiqué, il devient fondamental d’enseigner aux jeunes enfants à être attentifs à ce que personne ne touche les parties intimes de leur corps.

2. Non à la complicité : il ne faut pas garder de mauvais secrets

Le second conseil que donne UNICEF en matière d’éducation pour prévenir l’abus sexuel est lié aux confidences. Une pratique courante des délinquants sexuels est de gagner la confiance des enfants et de leur demander de garder le secret sur le contact qu’ils ont entre eux.

Afin d’éviter cette situation, on doit apprendre aux enfants à ne pas cacher d’informations aux adultes ; même s’ils sont menacés de ne pas le faire, ils doivent se mettre en contact avec quelqu’un de leur entourage pour lui faire savoir ce qui se passe.

Afin de prévenir l'abus sexuel infantile, il est indispensable de créer un lien étroit et de confiance entre enfants et parents.

3. Compter sur un adulte de confiance

Enfin, le dernier aspect mentionné au point précédent est approfondi. Il est essentiel que les enfants sentent qu’ils peuvent compter sur quelqu’un de plus âgé à qui raconter leurs soucis. De cette façon, ils se sentiront suffisamment soutenus pour extérioriser n’importe quelle situation.

L’appui, le soutien et le non jugement sont de la plus grande importance lorsqu’il s’agit de prévenir ce genre de situations problématiques.

D’autres conseils d’éducation pour prévenir l’abus sexuel

En plus de ce qui précède, vous pouvez mettre en oeuvre les conseils suivants pour apprendre à votre enfant à réagir face à ces situations dangereuses :

  • Apprendre à respecter leur espace : montrez-leur qu’aucun adulte n’a le droit de les embrasser, de les caresser ou de leur démontrer de l’affect si eux ne le désirent pas. Si cela se produit, ils doivent le dire immédiatement aux parents.
  • Raconter quand quelque chose se passe avec un membre de la familleaussi atroce que cela puisse être, plusieurs publications affirment qu’une grande majorité des cas d’abus infantiles sont commis au sein de la famille. Le fait qu’il s’agisse d’un être cher ou connu peut déconcerter les enfants, c’est pourquoi il faut leur apprendre comment réagir.
  • Faire confiance aux enfants : si un enfant a le courage de révéler une confidence à ses parents, la dernière chose à faire est de se méfier de sa parole. Cela pourrait lui donner le sentiment d’être sans défense face à une situation aussi stressante que l’abus sexuel.
  • Ne les obliger à rien : les enfants ne doivent pas forcément faire un bisou ou un câlin à qui que ce soit, même pas aux membres de la famille. S’ils sont forcés, nous leur apprenons d’une manière ou d’une autre à se soumettre aux souhaits des autres ainsi qu’aux conventions sociales.

Les signes qui pourraient indiquer qu’un enfant souffre d’abus sexuel

Dans de nombreux cas, l’abus sexuel se détecte après s’être produit. De ce fait, pour pouvoir éviter les conséquences drastiques, il vaut mieux prêter attention au comportement de l’enfantSi vous remarquez l’un des signes suivants, vous devriez être plus attentif à sa situation :

  • L’anxiété : l’enfant se sent mal à l’aise tout le temps, comme s’il endurait une situation qu’il veut cacher.
  • Il mange et dort mal : si un enfant ne mange pas ou ne se repose pas correctement, il est fort probable qu’il lui arrive quelque chose ; c’est à vous de chercher à savoir quoi.
Les situations d'abus sexuel peut être détectées si l'enfant présente des problèmes pour dormir, manger ou être en société.

  • Il se montre très attaché à vous et silencieux : si vous notez qu’il est plus réservé que d’habitude, ou qu’il lui est difficile d’être en public et qu’il se réfugie constamment derrière vous, vous devriez chercher à comprendre si quelque chose lui arrive.
  • Ses expressions : les enfants qui ont souffert d’abus sexuel peuvent le manifester à travers des dessins ou des jeux ; si vous remarquez quelque chose d’étrange en eux, essayez d’intérioriser leurs émotions.

En bref, nous ne pouvons pas omettre la valeur de la proximité et de la confiance qu’il existe entre parents et enfants pour éviter tout type de situation de violence sexuelle. Bien qu’il soit d’une importance vitale d’éduquer pour prévenir l’abus sexuel, nous devrions toujours entretenir un lien étroit afin qu’aucun problème ne soit laissé hors de la vue des adultes.