11 aliments qui favorisent la fertilité

· 8 août 2018
Mettre un enfant au monde de manière consciente est un processus merveilleux. Pour le vivre pleinement il est important que vous prépariez votre corps avec des aliments qui favorisent la fertilité. Il est en effet prouvé que suivre un régime équilibré aide à améliorer la qualité des ovules, de spermatozoïdes et aide également le développement du fœtus.
Certains aliments contribuent à améliorer les possibilités de concevoir alors que d’autres au contraire peuvent réduire les possibilités de tomber enceinte. Ce n’est pas en vain que la culture populaire met en avant certaines références d’aliments comme le poisson qui contribuent non seulement à augmenter la libido et la fertilité mais également contribuent à préparer votre corps ou celle de votre conjoint à concevoir un bébé.La plupart de ces 11 aliments peuvent également vous aider à remplir les exigences nutritionnelles d’une grossesse et favorisent de plus que l’enfant se développent pleinement. Ainsi, si vous essayez de faire un enfant, vous devez avoir de bonnes habitudes alimentaires avant même de tomber enceinte, ce qui vous permettra de mener une grossesse saine. Rappelez-vous que ce que vous mangez à un impact sur tout : depuis votre sang et vos cellules jusqu’à vos hormones. 

Liste des aliments qui favorisent votre fertilité

1. Un régime à base d’acide folique

L’acide folique aide votre organisme a créer de nouvelles cellules et est important pour les femmes en âge d’avoir des enfants. Quand une femme a suffisamment d’acide folique dans son corps, avant et pendant la grossesse, cela peut prévenir des malformations congénitales importantes dans le cerveau ou la colonne vertébrale du bébé.

Les légumes verts, les fruits, les petits pois et les noix sont d’excellentes sources d’acide folique.

2. Des noix et des graines 

Les aliments qui favorisent la fertilité

Les noix contiennent du sélénium qui protège les ovules matures des dommages provoqués par les radicaux libres et aide de plus à stimuler le système immunitaire. En ce qui concerne les hommes, manger une poignée de noix chaque jour améliore la qualité des spermatozoïdes en terme de concentration, de vitalité, de mouvement et de forme.

3. Les poissons bleus

Les poissons comme le thon, le saumon et les sardines sont les meilleurs sources d’acides gras, d’Oméga-3 et Oméga-6, qui sont fondamentaux pour l’équilibre hormonal, de même qu’ils favorisent le système immunitaire et les santé des ovaires, ovules et spermatozoïdes, et pour ainsi dire la fertilité en générale.

4. Mention spéciale pour l’Oméga-3 

Les acides gras Oméga-3 augmentent la fertilité masculine en améliorant la santé des spermatozoïdes, et pourvoient diverses enzymes nécessaires pour la formation et la maturation des spermatozoïdes.

5. Les produits laitiers 

Tous les produits laitiers comme le lait, les yaourts et le fromage sont riches en calcium, un minéral essentiel pour les femmes de tous âges. Mais il est d’autant plus important dans le chemin que vous devez parcourir pour devenir mère dans la mesure où il contribue à la bonne santé des os et augmente la fertilité.

De plus, ces produits contiennent de la vitamine B12 qui aide à la formation des globules rouges dans le sang et le maintien du système nerveux.

« De nombreuses substances toxiques qui peuvent altérer l’environnement hormonal et la reproduction. Ces substances sont appelées perturbateurs endocriniens, réduisent la fertilité et peuvent induire des altérations génétiques héréditaires et des problèmes pour le bébé en cours de développement. »

– Isabelle Santillán, médecin –

6. Céréales complètes

Les céréales comme l’avoine, le riz complet, le blé complet et le quinoa contiennent en abondance des vitamines B et E. Elles sont essentielles pour profiter d’une santé reproductrice optimale. Ces vitamines favorisent l’équilibre hormonal et la production des ovules et des spermatozoïdes sains.

7. L’ail 

L’ail est une grande source de sélénium, un minéral très utile pour améliorer la fertilité des deux sexes, et contient de plus des vitamines B6 qui aide également à réguler les hormones.

8. Les épinards 

Ils sont riches en anti-oxydants, en fer, en vitamine E, acide folique et autres vitamines B. Il a été prouvé qu’une portion d’épinards apporte au corps de la femme beaucoup de nutriments essentiels qui l’aident à maintenir un système reproductif sain. De plus, le fer et les anti-oxydants aident à améliorer la qualité du sperme.

9. Les huîtres

Les huîtres contiennent un taux important de zinc, un minéral essentiel pour la fertilité masculine et féminine. Pour la fertilité féminine, il favorise la division cellulaire et, chez l’homme, c’est un ingrédient nécessaire pour maintenir les taux de testostérone et la production de sperme.

10. Le poulet

Bien que cela puisse paraître surprenant, le poulet contient des protéines d’excellente qualité et apporte niacine, thiamine et acide ascorbique. De plus, les minéraux comme le potassium, le magnésium, le fer, le calcium, le phosphore et l’iode. La niacine, ou vitamine B3 est un nutriment qui joue un rôle important dans les synthèses des hormones sexuelles

11. Le miel

Ce nectar sucré est riche en vitamines B qui sont indispensables pour la production de la testostérone. Il contient également des acides aminés et des minéraux qui améliorent la qualité des spermatozoïdes, de renforce par ailleurs l’utérus et les ovaires.

La fertilité peut-elle diminuer avec une consommation excessive d’alcool et de caféine ?

Les aliments qui favorisent la fertilité

La réponse est oui. Bien qu’il ne soit pas encore clair que la caféine affecte la fertilité, certaines études indiquent qu’une grande consommation de caféine pourrait altérer la fertilité. Ces quelques experts suggèrent de réduire votre consommation ou de complètement l’arrêter, particulièrement si vous avez des difficultés à concevoir ou si vous tentez une insémination artificielle.

D’autre part, bien qu’il soit certain que boire occasionnellement un verre de vin ou une choppe de bière n’affectera sans doute pas vos possibilités de concevoir, boire un ou deux verres par jour pourrait vous être préjudiciable. De fait, boire de l’alcool même en quantité modérée augmente les risques de fausses couches. Ainsi, si vous souhaitez rester enceinte il est recommandé d’abandonner toute boisson alcoolisée, bien qu’il soit parfois difficile de savoir exactement quand on tombe enceinte et l’alcool peut nuire au bébé en formation.