Qu'est-ce que la psychologie éducative ?

16 mars, 2019
La psychologie éducative a pour but d'optimiser les plans d'études, les modèles éducatifs et la gestion des centres d'apprentissage. Elle fait en sorte d'appliquer les principes et les lois de la psychologie aux institutions éducatives.
 

Il s’agit d’une science qui cherche à optimiser le processus enseignement-apprentissage. La psychologie éducative approfondit la pertinence des méthodes éducatives afin de favoriser le développement des compétences cognitives de l’étudiant.

Qu’est-ce que la psychologie éducative ?

C’est une sous-discipline de la psychologie. En fait, c’est une science qui étudie les processus mentaux et le comportement humain. La psychologie éducative se concentre sur l’analyse de l’apprentissage au sein des centres éducatifs.

Le but est d’augmenter l’efficacité du processus d’enseignement et l’acquisition des connaissances. En d’autres mots : la psychologie éducative analyse la manière dont les élèves apprennent et se développent. Le principal objectif est d’adopter les méthodes d’éducation afin d’améliorer l’efficacité de travail de chaque centre.

Théories psychologiques

Les psychologues éducatifs élaborent depuis des années des théories sur le développement humain. Leur objectif est de favoriser la compréhension du processus d’apprentissage.

Pour cette raison, l’accent est mis sur la manière que nous avons de créer un lien avec la connaissance. Cette approche est le point de départ ayant donné vie aux progrès dont nous profitons actuellement.

Jean Piaget : Quatre étapes

L’une des théories du psychologue suisse Jean Piaget étudie la manière qu’ont les enfants de développer un raisonnement logique abstrait à partir de 11 ans. C’est l’une des théories les plus influentes de la psychologie. D’après Piaget et sur la base de leur capacité cognitive, les enfants passent par quatre étapes.

 
l'apprentissage des enfants

Lev Vygostky : Apprentissage, société et culture

Le psychologue russe Lev Vygostky a analysé l’influence de la société et de la culture sur le développement cognitif des enfants.

Les études de Vygostky étaient centrées sur les schémas comportementaux suivis par les enfants. Ces modèles dépendent de l’environnement social dans lequel les enfants se développent. Ce psychologue a également abordé le concept d’apprentissage par échafaudage et celui de la zone proximale de développement encore appliqués aujourd’hui.

Les variables sociales de Albert Bandura

L’influence des variables sociales, et du contexte dans lequel elles se développent sur l’apprentissage était le thème d’étude d’Albert Bandura. Il a donc été le créateur de l’auto-concept ou de la connaissance qu’ont les personnes d’elles-mêmes, de leur manière d’être et d’agir.

Les paradigmes de Maria Montessori

La pédagogue Maria Montessori a présenté quatre piliers pour l’éducation des étudiants. Ses études ont donc été basées sur l’environnement d’apprentissage, sur l’esprit de l’étudiant, sur l’adulte et sur les périodes sensibles au cours desquelles l’enfant est le plus à même d’apprendre.

 

Travail individualisé

Le psychologue éducatif analyse les caractéristiques de l’étudiant. De plus, il apprécie les différences de chaque élève et les utilise pour favoriser leur développement et leur apprentissage. La créativité, la motivation, les compétences de communication et l’intelligence sont des aspects essentiels pour ce type de spécialistes.

Parmi ces aspects, la motivation est fondamentale puisqu’elle dispose l’élève à l’acquisition de connaissances. En fait, elle favorise l’intérêt pour l’apprentissage à l’école et l’exécution des tâches qui y sont associées. En clair : la motivation contribue à encourager l’atteinte des objectifs de vie de chaque individu.

Les troubles de l’apprentissage

L’un des autres sujets abordés par la psychologie éducative correspond aux troubles de l’apprentissage. Lorsqu’un étudiant n’est pas capable d’apprendre comme le font ses camarades, le psychologue commence ses recherches. Il doit identifier le problème afin de pouvoir proposer un traitement adéquat.

Dans ce cas, les troubles peuvent s’expliquer par la dyslexie, par un déficit d’attention ou par l’hyperactivité.

En plus de l’étude des rapports du professeur, le psychologue planifiera des processus d’études adaptés à chaque individu. L’idée est d’empêcher les troubles d’avoir une incidence sur l’apprentissage de l’enfant, de l’adolescent, ou de l’adulte.

D’autres situations sont étudiées par les psychologues éducatifs. En effet, ils s’intéressent aux cas de dépression chez l’enfant, à l’anxiété et aux problèmes dérivés du harcèlement scolaire (bullying). Les psychologues proposent un traitement individualisé et un programme d’adaptation.

 
rôle des psychologues éducatifs

Histoire de la psychologie éducative

Les études associées à la psychologie éducative ont débuté dans les années 1880 lorsque l’on analysait le comportement des enfants à problèmes.

Les problèmes psychologiques infantiles sont traités au sein et en dehors des écoles depuis 1920. C’est à cette époque que l’on a commencé à s’intéresser aux environnements affectif, émotionnel et social de l’élève.

La formation des professeurs aux aspects psychologiques appliqués à l’éducation n’a commencé qu’en 1955. C’est à cette époque qu’est apparu la figure du psychologue éducatif et le travail associé dans les centres éducatifs.

Cependant, un changement de mentalité est apparu en 1970 lorsque le psychologue éducatif a commencé à participer au développement de modèles éducatifs dans les domaines privés et au sein même des associations de parents.

Aujourd’hui nous savons ce qu’est la psychologie éducative. Les spécialistes étudient l’élève de manière individuelle mais ils forment également ses professeurs et ses proches. Leur travail est déterminant pour le bon développement du processus enseignement-apprentissage.