Qu'est-ce que la pensée symbolique ?

15 novembre, 2020
La pensée symbolique est nécessaire pour le développement infantile dans tous les aspects de la vie d'un enfant.

La pensée symbolique est nécessaire dans le développement infantile parce qu’elle aidera les petits à comprendre les concepts les plus abstraits. Il est important de les aider à la développer car, de cette façon, ils évolueront correctement par rapport à leur âge et aux besoins qu’ils auront au fur et à mesure qu’ils grandiront.

En tant que père ou que mère, il est facile d’effectuer un bon suivi du développement physique de votre enfant. Vous savez quand il commence à marcher à quatre pattes ou fait ses premiers pas, ou quand il améliore ses capacités motrices. Or, le développement mental est différent. Pour les parents, il peut être plus difficile de savoir si les étapes du développement cognitif – et de la pensée symbolique – se déroulent bien.

Comme le terme l’implique, la pensée symbolique fait référence à la capacité de représenter des personnes, des objets et des événements, même ceux qui ne sont pas présents, à travers l’usage de symboles ou d’images internes.

Dans son livre La psychologie de l’intelligence, le psychologue du développement Jean Piaget définit la pensée symbolique comme la représentation de la réalité à travers l’utilisation de concepts abstraits. Nous allons dès maintenant vous expliquer tout cela de façon plus claire.

Des enfants qui jouent dans le sable.

Qu’est-ce que la pensée symbolique ?

La pensée symbolique est quand l’on représente la réalité à travers l’utilisation de concepts abstraits comme des mots, des gestes et des nombres. La preuve de la pensée de ce type est généralement présente chez la majorité des enfants de 18 mois, quand les signes et symboles (signifiants) sont utilisés en toute confiance pour faire référence à des objets, des événements et des comportements concrets (signifiés).

Le cachet est le langage, qui se sert de mots ou de symboles pour exprimer des concepts (mère, famille), des références abstraits pour transcender la réalité concrète (confort, futur) et permet de manipuler des choses intangibles (symboles mathématiques).

Selon Jean Piaget, l’imitation joue un rôle important dans ce développement car l’enfant est capable d’imaginer des comportements observés dans le passé et de les recréer en tant que comportements imités.

On construit donc un répertoire de signifiants qui se connecte à des signifiés à travers l’assimilation d’événements et d’actions à ces signifiants.

Le développement du langage naît de fonctions symboliques (représenter quelque chose au moyen de signes ou de symboles qui ne servent que pour cette représentation), ce qui facilite également le développement de la pensée symbolique (la capacité de reproduire mentalement l’environnement, selon notre expérience).

Pour renforcer cette pensée, il est nécessaire que les petits se servent du jeu symbolique dès leur plus jeune âge, à partir de 18 mois environ et pendant toute leur enfance.

Dans le jeu symbolique

Vous verrez parfois des signes de pensée symbolique dans le jeu de votre enfant au fur et à mesure qu’il se rapprochera de l’âge préscolaire. Quand un objet en remplace un autre, il s’agit d’une pensée symbolique en action. Par exemple, un bout de bois se transforme en épée ou une serviette de bain devient la cape d’un super-héros.

Néanmoins, la pensée symbolique ne se limite pas aux objets. Au fur et à mesure que les enfants développent la capacité de penser symboliquement, ils « jouent à faire semblant » et s’imaginent comme étant d’autres personnes, voire des animaux ou des objets fantastiques.

Communication symbolique

La pensée symbolique se manifeste aussi sous des formes plus concrètes. Les enfants développent certaines de ces formes à partir de 18 mois, quand ils utilisent des signifiants, comme des sons ou des gestes, pour se référer à des objets ou des personnes concrètes.

Plus tard, ces signifiants peuvent se référer à des concepts ou des objets qui ne sont pas présents, comme un parent ou l’idée de famille. Ensuite, quand les petits apprennent à écrire des mots, à faire des dessins, à jouer dans des pièces de théâtre ou à chanter, ils expriment leur capacité à penser de façon symbolique.

Des enfants heureux.

À des étapes plus avancées, la pensée de ce type permet aux personnes de manipuler des objets intangibles, ce qui entre en jeu au moment de résoudre une équation mathématique, par exemple.

L’importance de la pensée symbolique

En plus d’aider les petits à communiquer, ce type de pensée est un élément clé pour étendre les capacités imaginatives d’un enfant. Elle favorise aussi le développement à travers la stimulation de l’auto-expression ; les scènes imaginaires aident aussi les enfants à développer leurs habiletés sociales et créatives.

Étant donné que la pensée symbolique attribue des notions immatérielles à des choses et des événements concrets, elle permet aux enfants d’associer un événement, un lieu ou un objet déterminé avec des idées abstraites, comme des sentiments.

Ceci aide à former la cosmovision d’une personne et, quand elle grandit, lui permet de faire des jugements hypothétiques, de déterminer des valeurs relatives et d’exprimer des émotions de façon complexe.

En définitive, comme vous avez pu le voir, il est important de prendre en compte la pensée symbolique dans le développement infantile. Les parents doivent prêter attention à l’évolution de la pensée de leurs enfants pour savoir qu’ils n’ont aucune sorte de problèmes dans le développement de leur esprit.

 

  • Piaget, J. (1978) Adaptación vital y psicología de la inteligencia: Selección orgánica y fenocopia. Editorial: Siglo veintiuno de españa editores s.a.
  • Ruiz de Velasco Galvez, Á., Abad, J., & GRAÓ, B. (2011). El juego simbólico. Arteterapia: Papeles de arteterapia y educación artística para la inclusión social6, 303-304. https://revistas.ucm.es/index.php/ARTE/article/download/38187/36946