Qu'est-ce que la maturation pulmonaire fœtale ?

17 avril, 2020
A quoi sert la maturation pulmonaire fœtale ? En termes simples : il s'agit d'aider le bébé à respirer de manière normale une fois né. Pour cela, leurs petits poumons doivent se développer de manière adéquate dans le ventre de la maman pendant la gestation.

La maturation pulmonaire fœtale constitue l’un des aspects les plus importants du processus de développement du bébé, surtout quand un problème se présente et qu’il naît prématurément.

Dans la pratique, quand il y a un risque d’accouchement prématuré, le médecin va administrer une médication spéciale à la femme enceinte avec l’objectif d’accélérer le processus de maturation. Nous verrons ci-dessous, les aspects essentiels de ce sujet si important pour la santé des enfants.

L’importance de la maturation pulmonaire fœtale

Le développement de la maturation pulmonaire fœtale est l’un des aspects primordiaux pour que le bébé puisse respirer normalement une fois sorti du ventre de sa mère.

Pour faciliter les fonctions vitales, ses petits poumons doivent être parfaitement développés au terme de la grossesse. Cela inclut non seulement les alvéoles et les bronches, mais aussi une substance connue comme le surfactant, que possèdent tous les êtres humains.

Le surfactant est primordial au bon fonctionnement des poumons. Sans cela, ils s’effondreraient rapidement. C’est parce que cette substance a la fonction de recouvrir internement les alvéoles et de générer une espèce de bulle qui leur permettra de se maintenir ouverts et laisser écouler librement le passage de l’air.

Maturation pulmonaire fœtale chez les bébés prématurés

Au cours de la grossesse, le fœtus va se développer de manière progressive. Ce développement inclut, bien sûr, tous les organes internes. En effet, les organes se développent pendant les trois premiers mois de gestation.

Pour ce développement, les soins externes pendant cette période sont absolument nécessaires. N’importe quel médicament, bactérie ou maladie peut causer une malformation.

Maturation pulmonaire fœtale et bébés prématurés

Même si pendant les trois premiers mois de grossesse, les organes internes du fœtus se développent complètement, dans le temps restant de gestation se développe le processus de maturation. Cette étape est fondamentale pour que l’enfant puisse vivre dans le monde extérieur.

D’autre part, les poumons qui se développent pendant les premières semaines de grossesse, ne mûrissent pas complètement avant les 34 semaines de grossesse. Lorsque le bébé naît, ses poumons doivent s’épandre et échanger le sang pour l’air, et cette capacité s’acquiert vers les 34 semaines d’aménorrhée.

Quand l’accouchement se fait avant 37 semaines de gestation, plusieurs complications sont possibles, dont certaines liées aux poumons. L’une des complications les plus fréquentes est le fameux syndrome de détresse respiratoire.

« Le développement de la maturation pulmonaire fœtale est l’un des aspects primordiaux pour que le bébé puisse respirer normalement une fois sorti du ventre de sa mère. »

Peut-on faire mûrir les poumons du bébé ?

Il est possible d’aider le fœtus dans son processus de maturation des poumons. Heureusement, la science a avancé à pas de géants dans ce domaine, ce qui a sauvé la vie de milliers d’enfants dans le monde.

Il existe plusieurs médicaments qui peuvent aider au processus de maturation des poumons du bébé. Ainsi, ce processus est connu comme la maturation pulmonaire pharmacologique.

L’application de ce traitement est très simple. Le médecin administre des corticoïdes à la mère à travers une injection intramusculaire. On lui administrera une dose par jour pendant 48 heures, c’est à dire, deux doses.

Une fois les deux doses appliquées, on arrivera à la maturation des poumons. Si l’extraction du bébé est urgente, le médecin administrera au moins une dose avant de procéder à l’accouchement.

L'aide à la maturation pulmonaire fœtale par les médicaments

Critères généraux pour le traitement de maturation pulmonaire

Il existe certains critères cruciaux qui indiqueront au médecin traitant s’il est nécessaire d’appliquer ou non un traitement pour la maturation des poumons du bébé. Ainsi, on prendra en compte certains aspects comme l’âge gestationnel et l’existence d’une possible contre-indication chez la patiente.

Les femmes qui souffrent de certaines complications pendant la grossesse ne doivent pas recevoir le traitement de maturation, car leur santé peut en être sérieusement affectée. A défaut, elles doivent être surveillées médicalement.

Par exemple, ce traitement est spécialement contre-indiqué lorsque la femme souffre de diabète et se trouve en déséquilibre. Ou encore quand elle souffre d’hypertension artérielle.

Enfin, en dehors de l’importance de la maturation pulmonaire fœtale, certains problèmes peuvent surgir, ce qui forcera le bébé à sortir avant le terme. Dans une grande partie de ces cas, il existe la possibilité de maturation pulmonaire pharmacologique. Avec celle-ci, on pourra accélérer en 48 heures la maturation des poumons et sauver la vie du bébé.