Quels sont les besoins nutritionnels des adolescents ?

29 février 2020
Une nutrition adéquate à l'adolescence est essentielle pour contribuer positivement aux changements physiques et hormonaux qui se produisent à ce stade de la croissance.

Lorsque la période de l’enfance se termine, les parents commencent à avoir des doutes sur les besoins de leur enfant, l’un des plus courants porte sur les besoins nutritionnels de leurs adolescents.

À l’adolescence, les structures et les caractéristiques corporelles que nos enfants acquièrent pour toujours commencent à prendre forme. C’est pourquoi, une bonne alimentation est la base essentielle pour faire face de manière adéquate aux changements physiologiques de l’adolescence.

Les besoins nutritionnels des adolescents sont spécifiques et importants. Nous devons donc leur assurer une alimentation équilibrée et un apport énergétique approprié.

Le début de la puberté est une période au cours de laquelle des changements se produisent pour atteindre la maturité sexuelle. Chaque sexe vit des changements à des âges différents. Par exemple, les filles commencent les changements pubères entre 8 et 11 ans alors que les garçons commencent les leurs entre 10 et 14 ans.

Les besoins nutritionnels des adolescents

Tout d’abord, une bonne alimentation est essentielle pour faire face aux changements qui se produisent à l’adolescence. Un régime alimentaire idéal pour répondre aux besoins nutritionnels des adolescents devrait contenir les éléments ci-dessous.

Des calories

Les calories représentent les unités d’énergie contenues dans les aliments. Les adolescents qui pratiquent par exemple une activité physique ont besoin de quantités d’aliments contenant des calories plus importantes. En effet, lorsque les jeunes en sont à ce stade de développement, ils font généralement plus d’activités physiques. Par conséquent, ils consomment beaucoup plus de calories.

Dans d’autres cas, les adolescents ont tendance à être plus sédentaires. Dans ce cas là, les parents doivent surveiller de plus près leur alimentation en termes de calories. En effet, l’objectif est d’éviter les risques liés à l’obésité. À la fin de l’adolescence, les filles mangent en général moins de calories par jour que les garçons. En conséquence, elles peuvent parfois présenter des carences en certains minéraux et vitamines.

Des protéines

Les protéines constituent environ 50 % du poids corporel. Les aliments qui contiennent le plus de protéines sont le bœuf, le poulet, la dinde, le porc, le poisson, les œufs ainsi que le fromage.

Dans la perspective d’un développement optimal, les adolescents ne devraient pas être privés de protéines. En effet, les protéines les aideront à se sentir rassasiés au moment des repas. En outre, elles contribueront à renforcer la masse corporelle et le fonctionnement des organes du corps.

Pour un athlète adolescent, les performances optimales dépendent de sa force musculaire. Il pourra donc augmenter sa force musculaire grâce à une alimentation équilibrée et riche en protéines.

Des glucides, un des apports nutritionnels important pour les adolescents

On les retrouve principalement dans les amidons et les sucres. Ils se transforment en un sucre simple qui est le principal carburant de l’organisme. Il s’agit du glucose. Le régime alimentaire d’un adolescent doit comprendre des aliments contenant des glucides complexes et limiter les glucides simples.

En effet, les glucides complexes fournissent une énergie continue, c’est pourquoi les athlètes en consomment en grande quantité. Alors que les glucides simples offrent peu d’avantages au niveau nutritif. Les jeunes devraient donc réduire l’apport de glucides simples dans leur alimentation.

couper du pain dans la cuisine

Des graisses

Il est recommandé que les adolescents ne consomment pas plus de 30 % de matières grasses dans leur alimentation. Les graisses fournissent de l’énergie et absorbent les vitamines A, D, E et K. Cependant si le jeune consomme plus de graisses que ce qui est conseillé, il prendra du poids même s’il fait du sport.

Les aliments gras contiennent du cholestérol. C’est une substance cireuse qui obstrue les artères et provoque le durcissement de celles-ci. Il existe trois types de graisses dans l’alimentation courante d’un adolescent.

  • Les graisses mono insaturées : il s’agit des graisses les plus saines. Elles se trouvent par exemple dans les olives, l’huile d’olive, les cacahuètes, le beurre de cacahuètes, les noix et les huiles de noix et de colza.
  • Les graisses polyinsaturées : on les trouve plutôt dans les huiles de maïs, de tournesol, de soja, de coton et de sésame.
  • Les graisses saturées : ce sont les plus chargés en cholestérol. On les retrouve principalement dans les produits laitiers. Par exemple, dans le beurre, le fromage, le bœuf, le porc, l’agneau, les jaunes d’œufs, l’huile de coco et l’huile de palme.

Il est conseillé de réduire l’apport en graisses saturées à un maximum de 10 % du total des calories quotidiennes. Les 20 % restants de calories devraient provenir des deux autres types de graisses insaturées.

Des minéraux

Trois minéraux sont particulièrement importants dans notre alimentation. Il s’agit du calcium, du fer et du zinc. En effet, ils sont directement liés à la croissance.

Par conséquent, le régime alimentaire de l’adolescent doit contenir des aliments qui contiennent ces minéraux en bonne quantité. Le lait, les palourdes, la viande rouge, les noix, le chocolat, les graines de sésame, la viande d’agneau, les huîtres sont des aliments riches en minéraux, entre autres.

manger des fruits pour l'apport en vitamines à l'adolescence

D’autres apports nutritionnels des adolescents : les vitamines

Pour répondre aux besoins nutritionnels des adolescents, il est nécessaire que l’apport en vitamines ne soit pas délaissé. Par exemple, la vitamine A est impliquée dans les processus de croissance, de différenciation, de prolifération et de reproduction des cellules. Quant à elle, la vitamine D est nécessaire au processus de calcification des os.

Les vitamines B12, B6, la riboflavine, la niacine et la thiamine sont impliquées dans le métabolisme énergétique. Elles participent au métabolisme des acides aminés et à la maturation des érythrocytes.
Il faut donc prendre en compte toutes ces valeurs nutritionnelles pour assurer aux adolescents une alimentation équilibrée.

En outre, il est important de leur montrer l’exemple en tant que parent. En effet, cela permettra d’éviter différents troubles de la santé ou toutes autres difficultés pendant l’adolescence.

Rappelons qu’en leur donnant l’exemple et en les accompagnant, nos enfants apprendront à adopter et à maintenir une bonne alimentation aux différents stades de leur développement. Une vie saine se traduit par de multiples avantages, il est donc judicieux de faire les efforts nécessaires à ce stade crucial du développement de l’enfant.

  • McHill, N. Teen nutrition: making healthy food choices easily.
  • Johnson, Fiona & Wardle, J & Griffith, J. (2002). The Adolescent Food Habits Checklist: reliability and validity of a measure of healthy eating behaviour in adolescents. European journal of clinical nutrition. 56. 644-9. 10.1038/sj.ejcn.1601371.
  • Julyana Gall da Silva, Maria Luiza de Oliveira Teixeira, Márcia de Assunção Ferreira. Eating during adolescence and its relations with adolescent health. Text Context Nursing, Florianópolis, 2014 Oct-Dec; 23 (4): 1095-103. [Online] Avaiable at: http://www.scielo.br/pdf/tce/v23n4/0104-0707-tce-23-04-01095.pdf