Adolescence et puberté : les changements physiques

20 décembre, 2018
Supporter l'étape de l'adolescence peut être compliqué si nous n'avons pas suffisamment d'informations. La communication doit être un pilier fondamental pendant le développement physique de vos enfants.

Voir nos enfants grandir fait partie de notre éducation. Nous sommes tellement habitués à les tenir dans nos bras, le simple fait de penser que cela peut changer génère parfois une anxiété terrible.

L’adolescence et la puberté sont deux mots que nous craignons, car ils symbolisent la fin de notre rôle de protecteurs.

En revanche, pour les enfants, c’est le début du chemin vers l’âge adulte. Les changements qu’ils éprouvent au niveau physique et psychologique sont largement plus brusques qu’à d’autres moments de leur vie. Ils se sentent confus avec leur corps et leur propre identité.

Ils sont susceptibles de se regarder dans le miroir et de ne pas se reconnaître. C’est à ce moment-là qu’il faut essayer de rentrer en lien avec eux et leur expliquer qu’ils doivent se préparer à vivre une étape très importante.

Adolescence et puberté : la fin de l’enfance

A l’adolescence et à la puberté, les changements sont très marqués dans certaines parties du corps. Il y a des garçons et des filles qui s’en accommodent. Mais beaucoup d’entre eux refusent de les accepter.

Cela est compréhensible : nous réagissons peut-être de la même manière à notre âge. 

Néanmoins, en quoi consiste ces changements ? Affectent-ils les garçons et les filles de la même manière ?

Augmentation de la taille corporelle

La masse osseuse grandit, ce qui entraîne une croissance de la taille et très souvent du poids. Durant la puberté, les filles ont tendance à grandir entre 20 et 23 centimètres alors que les garçons grandissent entre 24 et 27 centimètres. Cela se passe à partir de 13 ans et se prolonge jusqu’à l’âge de 21 ans.

A l'adolescence, les changements physiques sont si importants que les jeunes peuvent mal les vivre.

Les filles se développent généralement plus tôt que les garçons. Il est très courant d’observer des groupes d’adolescents où elles paraissent plus âgées que les garçons. Alors qu’en réalité, ils ont le même âge.

Les organes internes prennent également du volume. Plus précisément, le foie, le cœur, le cerveau et les reins. De même, les articulations ne se développent pas simultanément. Tout d’abord, les jambes et les pieds, puis le tronc, les bras et finalement la tête.

Cela provoque souvent une disproportion physique qui peut être source de honte et de malaise social avec son propre corps.

La maturation sexuelle

Pour de nombreux parents, ce sujet est complètement tabou. Nous devons accepter que nos enfants, aussi petits qu’ils semblent à nos yeux, sont des êtres humains. A partir d’un certain âge, ils commenceront à sentir des pulsions sexuelles. Cela est dû aux hormones.

D’une manière générale, l’hormone libérant la gonadotrophine stimule l’hypophyse qui, à son tour, libère les hormones gonadotrophines hypophysaires: FSH et LH. Ces dernières seront chargées de provoquer des changements physiques qui vont faire tourner la tête de vos adolescents.

Chez les garçons, elles génèrent la maturation des organes génitaux, l’augmentation de la libido et l’apparition de poils sur le visage, le pubis et les aisselles. La sécrétion des hormones FSH et LH entraîne l’arrivée de la testostérone et la production de spermatozoïdes.

Chez les filles, les bouleversements sont un peu plus complexes. Les ovaires mûrissent et commencent à produire un type d’hormones différent des garçons : les œstrogènes et la progestérone. 

De son côté, la testostérone (dans un degré plus faible que celui des garçons) entraîne également l’arrivée des poils pubiens et des aisselles.

Peu de temps après, les premières règles apparaissent. Avec elles, la maturation des seins et de l’endomètre.

“La jeunesse est ainsi, elle établit ses propres limites sans demander si le corps est capable de les supporter. Mais le corps supporte toujours.”

-Paulo Coelho-

Des problèmes de confiance

Il est assez fréquent que nos enfants éprouvent une perte de confiance en eux. Personne n’aime vivre avec des changements qu’il n’a pas choisi. En plus de ceux mentionnés ci-dessus, il y a aussi l’apparition de l’odeur corporelle, l’acné et le changement de la voix.

L'adolescence est la fin de l'enfance et le début du chemin vers l'âge adulte.

A l’exception du dernier, les deux premiers ne sont pas bien reçus. Il est très important d’interagir avec nos enfants et de répondre à toutes leurs questions.

Nous devons être plus compréhensifs que jamais et comprendre que, dans certaines paroles de colère, ce sont les hormones qui parlent.

Le temps est venu où ils doivent forcer leur esprit à s’adapter aux changements de leur corps. En effet, ce n’est pas toujours une chose facile. Heureusement, les problèmes de l’adolescence et de la puberté ne sont pas éternels et font partie des caractéristiques humaines.

Apprenez à votre enfant à s’aimer et à accepter tout ce qu’il vit comme faisant partie de l’apprentissage que nous devons tous traverser.