Que sont les sécrétions vaginales ?

· 27 septembre 2018
Les sécrétions vaginales jouent un rôle important dans la santé des femmes car elles ont un rôle de nettoyage naturel du vagin. De plus, elles sont très importantes pour la santé sexuelle et la fonction reproductrice de la femme.

Les sécrétions vaginales existent chez toutes les femmes et servent à nettoyer le vagin et à éliminer les impuretés comme les cellules mortes. Elles sont de couleur claire ou laiteuse, sont en général inodores et ne sont pas douloureuses. Vous devez savoir que la quantité et la couleur peuvent varier selon certains facteurs.

En effet, les sécrétions vaginales proviennent de différentes partie du vagin, principalement des glandes situées autour du col de l’utérus. Ces glandes sécrètent quotidiennement un liquide légèrement visqueux qui coule le long de la paroi du vagin. Le liquide emporte avec lui n’importe quel germe présent et plus particulièrement les cellules mortes du vagin.

Les sécrétions sont-elles communes ?

Les sécrétions vaginales sont très communes chez les femmes. Dans la grande majorité des cas, elles sont la preuve que le vagin est totalement sain, qu’il a un PH acide qui lui permet de se protéger contre les infections.

Un vagin en bonne santé libère régulièrement des sécrétions qui expulsent des cellules mortes et des bactéries. En d’autres termes, la majorité du flux vaginal est sain. Pour résumer, c’est une bonne façon qu’a le corps de se protéger.

Cependant, il est important de savoir que ces pertes blanches peuvent également être un signe d’infection ou de maladie. Pour cette raison, vous devez être capable de faire la différence entre des sécrétions normales et anormales pour garantir votre bien-être.

Quelle est la quantité normale de sécrétions ?

La quantité de sécrétions vaginales dépend principalement du taux d’hormones. Si vous produisez beaucoup de sécrétions vaginales ou si elles ont une apparence différente de d’habitude il peut y avoir plusieurs raisons :

  • Les changements hormonaux peuvent influencer la quantité et l’odeur des sécrétions.
  • Les sécrétions peuvent changer temporairement sous l’effet du stress ou des émotions comme l’excitation sexuelle.
  • Certains médicaments comme les antibiotiques, les corticoïdes ou encore la pilule peuvent aussi altérer la flore vaginale.
  • Les infections vaginales causent souvent une augmentation du flux vaginal et parfois une couleur ou une odeur différente à d’habitude.
les sécrétions vaginales

Les différentes origines des sécrétions vaginales

Il existe de nombreuses choses qui peuvent influencer sur les sécrétions vaginales. Les causes les plus communes du changement de flux vaginal sont les suivantes :

1. L’ovulation

Dans cette phase, il est normal que les sécrétions augmentent en volume. Durant l’ovulation, elles sont plus légères, fibreuses et visqueuses. La raison de ce changement est dû à la nécessité de rendre plus facile le passage des spermatozoïdes. C’est le moment durant lequel l’ovule se tient prêt à être fertilisé.

« Les sécrétions vaginales proviennent de différentes partie du vagin, principalement des glandes situées autour du col de l’utérus. »

2. La grossesse et l’accouchement

Les femmes enceintes voient souvent une augmentation du flux vaginal qui change également d’apparence. Cela se produit particulièrement dans les dernières semaines avant l’accouchement lorsque les sécrétions commencent à devenir plus épaisses et plus abondantes.

Après la naissance de l’enfant, les pertes prennent un aspect très spécifique. Ils sont un mélange de sang, de petits caillots et des tissus qui se sont détachés de la paroi utérine. Tout ceci avait été installé par le corps durant la grossesse. Avec le temps, les pertes reviennent petit à petit aqueuses, de couleur rosée pour finalement se réduire totalement.

3. La ménopause

Les changements hormonaux qui se produisent dans le corps sont les principaux responsables des sécrétions vaginales pendant et après la ménopause. Cependant, durant cette étape de la vie, les pertes commencent à diminuer, à mesure que diminue le niveau d’oestrogène, dans la phase finale de la ménopause.

4. L’excitation sexuelle

La sécrétion aqueuse, transparente ou légèrement blanche est synonyme d’excitation sexuelle. Ce type de sécrétions vaginales sert à lubrifier et à protéger le vagin durant le coït.

Les sécrétions vaginales anormales : quand s’en préoccuper ?

Si vous constatez des sécrétions grumeleuses, avec une mauvaise odeur, une teinte verte ou jaune, accompagnée de fièvre, de brûlure, de démangeaison ou encore de fourmillement, ce sont des symptômes pour lesquels vous devez vous inquiéter.

Dans ces cas-là il peut s’agir d’une infection gynécologique comme un champignon, un parasite ou une infection plus grave qui se répand dans la partie inférieure de l’abdomen.

A partir de là, demander l’avis d’un médecin ou d’un gynécologue est vraiment recommandé. Soyez consciente que certaines infections peuvent se répandre dans les trompes de Fallope et provoquer l’infertilité.

les sécrétions vaginales

Quels sont les symptômes d’un flux vaginal anormal ?

Voici quelques signes qui peuvent indiquer des sécrétions vaginales anormales et une infection :

  • Changement de couleur, consistance et quantité
  • Augmentation constante des sécrétions
  • Démangeaison ou gêne
  • Brûlures durant la miction
  • Présence de sang en dehors de la période de règles
  • Pertes vaginales avec une consistance similaire à de la Ricotta
  • Odeur désagréable accompagnée de sécrétions vaginales jaunâtres, verdâtres ou encore blanchâtres

Enfin, nous vous recommandons d’avoir une bonne hygiène vaginale, d’opter pour une produit doux et sans savon, de se laver la vulve avec de l’eau et d’éviter les douches vaginales.

Durant les règles il est également recommandé de changer de protection régulièrement pour éviter une quelconque irritation.