Que se passe-t-il si l’accouchement est retardé ?

· 30 mai 2018
L'accouchement peut être retardé pour plusieurs raisons. Il est normal que vous vous inquiétez si la date indiquée par le médecin est dépassée. Si l'accouchement est retardé il est bon que vous sachiez que certains facteurs qui peuvent en être la cause sont souvent laissés pour compte.

Que faire si l’accouchement est retardé ? Vous pouvez vous le demander, et à juste titre, parce que cela peut présenter plusieurs risques pour le bébé. En effet, le placenta risque de cesser de bien fonctionner, entraînant la réduction de l’oxygène et des nutriments bénéfiques pour le bébé. Cela implique plusieurs complications fœtales.

Mais croyez-le ou non, la date de l’accouchement est très souvent retardée. Trois futures mères sur dix accouchent après la date prévisionnelle. Cela va dépendre de nombreux facteurs.

4 facteurs pour lesquels l’accouchement est retardé

Les facteurs les plus communs pour un accouchement retardé sont les suivants :

Erreur de calcul

Les médecins estiment que la grossesse survient quatorze jours après la dernière menstruation, et prédisent ensuite une date approximative d’accouchement. Mais malgré cela, il y a très peu de femmes qui ont un cycle menstruel de 28 jours. Cela empêche une prédiction d’une date exacte pour la naissance du bébé.

l'accouchement est retardé au calendrier

Mères pour la première fois

Quand vous allez être maman pour la première fois, il est possible que l’accouchement ait lieu après 40 semaines. Les nouvelles mères ont besoin de plus de jours de gestation pour que le col de l’utérus soit prêt, puisqu’il n’y a pas eu de naissances antérieures qui l’ont préparé pour l’accouchement futur.

Stress et anxiété

Cela arrive généralement chez les femmes qui ont peur de l’accouchement en raison des expériences des autres femmes en ce qui concerne la douleur causée par elle. Par conséquent, les spécialistes recommandent à la mère des méthodes de relaxation, ce qui est fondamental au moment de la naissance.

Progestérone

Si vous deviez prendre de la progestérone pour éviter des naissances prématurées ou des fausses couches, cela pourrait retarder l’accouchement.

Quels risques peuvent exister si l’accouchement est retardé ?

Certains des risques impliqués dans l’accouchement retardé sont :

  • Augmentation de la taille et du poids du bébé : Cela causerait un mauvais ajustement du bébé dans le bassin et il serait probablement nécessaire d’effectuer une césarienne.
  • Diminution du liquide amniotique : C’est le liquide qui recouvre le fœtus. La diminution de celui-ci ferait que le cordon ombilical se presse. En vieillissant ainsi le placenta  réduira l’oxygène et les nutriments, qui sont nécessaires et vitaux pour le bébé.
  • Détresse fœtale : Elle survient lorsque la fréquence cardiaque du bébé ne réagit pas normalement.
  • La contamination de l’utérus avec du méconium : Au moment de l’accouchement, le bébé fait normalement ses premières selles hors du corps de la mère. Le retard de l’accouchement pourrait provoquer l’expulsion du méconium (premières selles des nouveau-nés) dans le corps de la mère. Cela pourrait souiller l’utérus et, par conséquent, le bébé pourrait aspirer ce méconium au moment de l’accouchement.
  • Mort fœtale : Il est rare, mais les chances peuvent augmenter à mesure que la 42e semaine de gestation passe.
femmes avec contraction son accouchement est retardé

Que dois-je faire si l’accouchement est retardé ?

De nombreuses complications peuvent survenir si l’accouchement est retardé. Une fois la 40ème semaine passée, le médecin doit examiner le foetus et la mère pour s’assurer que tout va bien. Cela dépendra de l’induction possible de l’accouchement, de l’exécution d’une césarienne ou de l’attente d’un début d’un accouchement naturel.

Si vous êtes déjà proche de la semaine 42 et que le médecin décide de déclencher l’accouchement, ce dernier va utiliser plusieurs méthodes pour commencer l’accouchement. Les voici :

  • Placez les prostaglandines dans le vagin, ce qui provoquera des contractions.
  • Fournir de l’ocytocine. C’est un médicament qui s’administre par voie intraveineuse et qui peut provoquer des contractions.

On peut dire qu’un fort pourcentage de femmes ne se souviennent pas de la date exacte de leur menstruations. Cela rend difficile la prédiction d’une date précise pour la naissance, et toutes les femmes n’ont pas un cycle menstruel identique et régulier. De même, dans la plupart des cas, une échographie ne s’effectue pas au début de la grossesse pour préciser la date probable d’accouchement.

Par conséquent, si vous arrivez à 40 semaines de gestation et qu’il n’y a toujours pas de signe qu’il y aura bientôt une naissance, cela signifie-t-il que votre accouchement sera retardé ? Non,  pas forcément. Vous ne pouvez toujours pas parler d’un retard, mais plutôt que les spécialistes ont mal calculer votre date prévisionnelle d’accouchement.

Fondamentalement, cela est un calcul approximatif. Malgré les risques qui courent si l’accouchement se prolonge, la bonne nouvelle est que la plupart des bébés naissent en bonne santé.