Que faire si vous soupçonnez la maltraitance sur enfants chez vos voisins?

Parfois, nous sommes témoins de situations d'abus dans notre environnement et nous ne savons pas comment agir. Que pouvons-nous faire si nous entendons des situations d'abus dans notre quartier, dans la rue, etc.?
Que faire si vous soupçonnez la maltraitance sur enfants chez vos voisins?

Dernière mise à jour : 25 février, 2022

Malheureusement, les cas de maltraitance sur enfants sont de plus en plus fréquents. Parfois, il peut arriver que nous soupçonnions qu’un enfant qui habite près de chez nous est maltraité. Mais nous n’en sommes pas sûrs ou nous pensons qu’il n’est pas de notre devoir de nous impliquer. Cependant, ce soupçon peut sauver un enfant qui se retrouve dans une situation de violence.

La police nationale assure qu’il est toujours préférable de le notifier, même en cas de doute. Cette notification lancera toutes les mesures pour enquêter sur la situation et, si l’abus est confirmé, garantir la protection du mineur. Dans cet article, nous abordons quelques éléments pour savoir comment agir si vous soupçonnez une maltraitance sur enfants chez vos voisins.

Qu’est-ce que la maltraitance des enfants?

La maltraitance des enfants est un phénomène social complexe. En effet, il a de nombreuses causes et de nombreuses façons de se manifester. C’est pourquoi l’Observatoire de l’Enfance, dépendant du Ministère de la Santé, des Services Sociaux et de l’Egalité, a créé un protocole d’action pour ces cas. En général, on distingue quatre types de maltraitance sur enfants.

Un homme qui crie sur une jeune fille.
  • Le premier est la violence physique, qui se définit comme un acte qui n’est pas accidentel et qui cause des blessures physiques à l’enfant.
  • Le deuxième type de maltraitance des enfants est la violence psychologique. Cela inclut les actions, qu’il s’agisse d’attitudes ou de paroles, qui causent des dommages psychologiques à l’enfant ou à l’adolescent. Dans cette catégorie se trouvent des attitudes telles que le rejet, l’instillation de la peur, l’ignorance ou la non-réaction aux besoins d’affection.
  • Ensuite, le troisième type de maltraitance est l’abus sexuel. Dans cette catégorie se trouvent les comportements physiques tels que le viol, les attouchements, les contacts génitaux oraux, etc. Mais aussi des comportements qui n’incluent pas de contact physique, comme l’exhibitionnisme ou la pédopornographie.
  • Enfin, le quatrième et dernier type de maltraitance des enfants est la négligence ou l’abandon. Ce type de violence comprend des situations dans lesquelles les parents ou les adultes qui ont la charge d’un mineur ne répondent pas à ses besoins de soins et de protection. Un exemple très fréquent est le manque d’attention à l’hygiène ou à la santé de l’enfant.

Signes de maltraitance sur enfants

Les signes qu’un enfant est victime d’abus peuvent être très variés et ne sont pas toujours faciles à détecter. Ils dépendent notamment du type d’abus. Cependant, certains indicateurs généraux peuvent nous aider.

L’un des premiers signes peut être le manque d’hygiène. Ainsi que la présence d’ecchymoses, de cicatrices ou de marques sur la peau qui ne sont pas typiques de l’âge.

La maltraitance des enfants peut également se manifester par un retard de croissance. Par l’apparition d’infections ou d’accidents à répétition, qui montrent que l’enfant ne reçoit pas les soins nécessaires.

Un autre signe de maltraitance peut être que l’enfant porte des vêtements inadaptés à la météo, la présence de brûlures ou qu’il a constamment faim. Mais en plus de ces signes physiques, il existe des indicateurs émotionnels qui peuvent également nous aider à détecter un éventuel cas de maltraitance sur enfant.

Les changements de comportement, ainsi qu’une tendance à l’isolement, à la tristesse ou au découragement en font partie. Une situation de maltraitance se manifeste aussi généralement chez l’enfant ou l’adolescent avec de l’agressivité, de l’hyperactivité, de l’apathie, un sommeil excessif, un manque de communication, entre autres.

Un homme qui crie sur un jeune garçon.

Comment signaler une suspicion de maltraitance dans notre entourage?

La première chose à faire lorsque vous soupçonnez qu’un enfant est maltraité est d’appeler le 112 ou tout autre numéro d’urgence et de le signaler. Les professionnels seront chargés de faire les enquêtes pertinentes et de déterminer s’il y a maltraitance ou non.

Il existe également la possibilité de se rendre dans une caserne ou un poste de police et de porter plainte. Dans ce cas, le plaignant n’est pas obligé de fournir ses données personnelles. Mais il est toujours préférable de le faire au cas où plus d’informations seraient nécessaires.

Lorsque nous signalons une possible situation de maltraitance d’enfants, nous donnons l’alerte qui mènera à une enquête. Bien souvent, nous donnerons à un mineur la possibilité de sauver sa sécurité et son intégrité. Il vaut mieux se tromper et signaler une fausse alerte que de ne pas le faire et laisser un enfant souffrir.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment détecter la maltraitance psychologique chez les enfants?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment détecter la maltraitance psychologique chez les enfants?

La maltraitance psychologique chez les enfants comprend des formes subtiles et d'autres moins: par exemple, les menaces, la manipulation ou les abu...