Tout ce que vous devez savoir sur la maltraitance des enfants

· 11 mars 2018
On considère souvent que la maltraitance des enfants implique uniquement la violence physique, alors qu'en réalité, la maltraitance couvre aussi d'autres aspects importants.

La maltraitance des enfants est une réalité dans notre société. Souvent, cela est utilisé comme une méthode disciplinaire et dans d’autres cas, comme un moyen d’évacuer les frustrations. Indépendamment de cela, il est nécessaire de nous en informer et, si nécessaire, d’abandonner cette pratique néfaste.

Le bon développement des enfants n’est pas seulement déterminé par le fait qu’ils ont un toit, de la nourriture et de l’éducation. Bien sûr, il est aussi essentiel d’avoir les ressources financières nécessaires au jour le jour, mais cela ne déterminera pas une enfance heureuse et saine s’il y a présence de violence. En d’autres termes, beaucoup plus que ce qui est évident est nécessaire pour qu’un enfant grandisse et soit heureux.

Il s’agit d’assurer le développement émotionnel des autres aspects fondamentaux. Vous trouverez ci-dessous tout ce que vous devez savoir sur la maltraitance des enfants, les types, les raisons les plus fréquentes pour lesquelles un enfant est maltraité, quel en est l’impact sur le développement de l’enfant et comment nous pouvons l’éviter.

Les types de maltraitance infantile

La maltraitance des enfants peut porter différents visages, de sorte qu’elle peut causer des dommages de différentes manières. En ce qui concerne la classification des différents types de maltraitance, la situation varie suivant les cas et, bien sûr, dépendra des circonstances dans lesquelles elle se produit.

Il convient de noter que la maltraitance est une réalité complexe, dans laquelle divers facteurs interviennent. Cependant, elle n’est justifiée en aucune circonstance.

La violence physique

Celle-ci est la forme de maltraitance la plus connue. Elle se réfère à tous les types de blessures délibérément causées par une autre personne, et cela peut inclure des coups, des coupures et même des situations de torture dans les cas les plus graves. Son apparition dans la famille est provoquée principalement de la part des parents (un ou les deux). Habituellement, la maltraitance physique se produit lorsqu’il y a présence de troubles tels que l’alcoolisme, la toxicomanie, des problèmes financiers et la dépression.

Fillette triste

La violence psychologique

Ce type de maltraitance infantile peut survenir dans différents environnements, bien qu’en raison de la nature de ce type de violence, ce sont généralement les personnes proches de l’enfant qui exhibent ce comportement. Ceux-ci peuvent être des parents, des grands-parents, des enseignants, etc.

La violence psychologique prend généralement la forme de menaces, de moqueries, d’une dénotation arbitraire des défauts de l’enfant, d’un langage péjoratif, ainsi que de toute forme d’intimidation et de chantage.

A lire : Apprenez à votre enfant à faire face aux moqueries 

Abus sexuel

Ce type de maltraitance partage les caractéristiques des deux premiers types de violence mentionnés (physique et psychologique), bien que leur nature et l’impact sur le développement de l’enfant soient considérablement plus graves.

L’abus sexuel est généralement réalisé par une personne qui fait partie du cercle de confiance de l’enfant, qu’elle soit apparentée ou connue. L’abus sexuel a un impact sur le développement psychoaffectif de l’enfant et provoque des problèmes à court, moyen et long terme (tels que la dépression, le suicide, la toxicomanie, divers troubles psychologiques, etc.), comme en témoignent les résultats de diverses études.

Abandon ou négligence

Cela à une influence immédiate puisque ceci implique le refus d’un élément dont l’enfant a besoin, comme de la nourriture, ou l’abandon complet de l’enfant. L’abandon peut se produire quand le parent ou le tuteur quitte la maison de façon permanente, ou l’enfant est laissé à son sort, dans n’importe quel environnement.

L’abandon de l’enfant affecte négativement son développement psychosocial. En outre, tout ce qui implique la négligence (malnutrition, manque de soins médicaux ou d’éducation) ainsi que l’exposition de l’enfant à des environnements toxiques ou nuisibles à son développement, sont quelques-unes des façons dont un enfant peut être blessé.

Non exclusif

Il est important de noter que chaque type de maltraitance n’exclut pas les autres ; c’est-à-dire qu’un enfant peut présenter différents types d’abus en même temps, et ceux-ci peuvent être causés par les mêmes personnes ou par des personnes différentes indépendamment du type d’abus.

Parents se disputent

L’impact de la maltraitance des enfants

L’impact de la maltraitance des enfants est évidemment négatif. Comme indiqué ci-dessus, la violence et l’abus sont des actes nuisibles et inexcusables.

Si nous prenons en compte le fait que, durant l’enfance, les relations ont un impact décisif sur le développement et le bien-être de l’enfant, nous pouvons comprendre pourquoi il est si important que ces relations soient saines et positives. C’est pourquoi il est également recommandé de recourir à la fois à l’éducation positive et à la théorie de l’attachement, au lieu de la punition, la violence et d’autres formes de maltraitance.

La théorie de l’attachement associe une approche empirique à une approche humaniste ; elle utilise donc la biologie de l’évolution, la psychologie et la psychanalyse. De cette manière, cette théorie fournit un modèle complet sur lequel puiser de l’inspiration.

La théorie de l’attachement explique comment se forme un premier lien affectif entre l’enfant et ses parents ou tuteurs, et comment ce lien permet à l’enfant de commencer à amasser des informations sur les comportements. En d’autres termes, les stimuli externes permettent à l’enfant d’acquérir des modèles pour fonctionner dans l’environnement qui l’entoure.

Par conséquent, la gravité de la maltraitance des enfants se trouve dans la façon dont elle conditionne le développement psychologique de l’enfant, car elle fournit des réponses négatives aux stimuli externes, et, par conséquent, ne favorisera pas de bonnes relations.