Que faire si mon enfant répond mal en classe à ses professeurs ?

02 février, 2020
Lorsqu'il y a des problèmes à l'école, dérivant du fait qu'un enfant répond mal à ses professeurs, la solution la plus pratique sera le dialogue et le renforcement positif. Une fois de plus, il ne faut pas oublier que les menaces et les punitions ne constituent pas une bonne piste éducative.
 

« Mon enfant répond mal en classe à ses professeurs » est une affirmation que l’on entend souvent de la part de nombreux parents. Quel est donc le bon moyen d’agir pour corriger cette situation ?

Beaucoup de parents désespèrent, culpabilisent et s’accusent d’être trop permissifs et tolérants. D’autres se disent que le problème vient de l’école et des professeurs. Et il y a aussi ceux qui punissent leur enfant, le grondent et le menacent ; ces méthodes ne conduisent vraiment pas à quoi que ce soit de positif.

Le calme, le sens commun et la patience sont les 3 ingrédients fondamentaux au moment d’aborder ce problème. Les parents doivent accompagner l’enfant et l’adolescent à chaque étape de son développement. Reconnaître qu’un enfant répond mal en classe à ses professeurs est la première étape à franchir pour mettre en place l’éducation qui correspond.

Pourquoi mon enfant répond mal en classe à ses professeurs ?

Il y a des âges où les enfants ou les adolescents ne savent pas canaliser leur colère et leur frustration et réagissent comme ils le peuvent. Ils sont explosifs, sanguins, spontanés, et ont besoin de se sentir en confiance et maîtres de la situation. Ils sont en réalité en train d’affirmer leur personnalité.

 

Les jeunes essaient de se détacher émotionnellement des adultes et se sentent maîtres de la vérité ; ils ne sont donc pas indulgents et s’opposent à tout.

Avec cela surgissent les mauvaises réponses qui, dans un certain sens, remplacent les caprices de l’enfance. Les jeunes ont cette attitude de manière presque naturelle et instinctive.

Que faire si mon enfant répond mal en classe ?

Que savoir si un enfant répond mal en classe à ses professeurs ?

Si mon enfant répond mal en classe à ses professeurs, en tant que parent, je dois comprendre que cette réaction est une manifestions de ce qu’il ressent. Il ne s’agit pas d’un comportement volontaire de sa part. Il ne fait pas ça pour déranger intentionnellement. Ni ses professeurs, ni ses parents.

Même si certaines punitions peuvent contribuer à la modération de ce type de conduites, elles ne représentent pour autant pas la meilleure solution. Ce dont les enfants et les adolescents ont besoin de la part des adultes, c’est d’une aide intelligente. Pas d’une réaction violente.

 

Pour réussir à corriger cette attitude qui gêne autant les professeurs que les parents, du temps est nécessaire. Il s’agit d’aider l’enfant ou l’adolescent à penser intelligemment avant d’agir. C’est un chemin qui requiert de la patience et de la persistance, et surtout, beaucoup de tolérance et d’amour.

Le calme, le sens commun et la patience sont les 3 ingrédients fondamentaux au moment d’aborder ce problème.

Comment procéder dans ce genre de situations ?

Tous les parents veulent que leurs enfants soient critiques et qu’ils développent des comportements qui seront indispensables dans la vie adulte. Ainsi, l’objectif n’est pas de transformer l’enfant ou l’adolescent en une personne soumise qui n’exprime pas ses pensées ou ses émotions.

L’idée, c’est que le jeune ait des réponses et des réactions qui correspondent à la situation dans laquelle il se trouve. Toute réponse à un professeur à l’école doit s’ajuster à des normes, quelle que soit la raison l’ayant occasionnée.

 

Lorsque les professeurs parlent avec les parents car il est devenu fréquent que leur enfant réponde mal, il est préférable d’éviter les actions « à chaud ». Cela implique de laisser passer la tourmente intérieure qui a provoqué la réponse, et ensuite, de s’asseoir avec lui pour réfléchir.

SI le sujet est abordé lorsque l’enfant ou l’adolescent est toujours affecté intérieurement, il ne comprendra pas les raisons et la discussion ne servira pas à grand-chose. Sûrement finira-t-il par mal répondre aux parents également.

Mon enfant répond mal en classe : s'entretenir avec le professeur

Le ton de la conversation et le respect des normes

Au cours de la conversation, il faut avoir un ton aimable pour que l’enfant sente que sa mère ou son père est à ses côtés, qu’elle/il veut vraiment l’aider. Le début de la conversation consistera à demander ce qu’il s’est passé, ce qu’a dit ou fait le professeur qui ait pu déclencher la réponse inadéquate.

 

Il est nécessaire d’inviter l’enfant à penser à d’autres réponses à donner dans la même situation et d’y réfléchir. L’objectif, c’est que l’enfant ou l’adolescent se rende compte du fait que, s’il veut répondre, il doit réfléchir avant de le faire et trouver la réponse adaptée à la situation.

L’enfant ou l’adolescent doit comprendre l’importance de respecter les normes dans tous les contextes. S’il est à l’école, il doit accepter et respecter les normes scolaires. Ainsi, il comprendra que mal répondre à un professeur, c’est ignorer une norme ; cette attitude est généralement sanctionnée.

Dans la pratique, pour gérer ces situations avec les jeunes, il est nécessaire de passer par le dialogue, l’empathie et la capacité d’écoute. Avec ces outils, la communication sera plus efficace.