Que faire si mon bébé n'arrête pas de pleurer ?

16 juin, 2020
Si les pleurs de votre enfant vous préoccupent et si vous ne savez pas comment le calmer, il est probable que vous vous sentiez frustrée. Vous n'êtes pas la seule à vous demander quoi faire quand un bébé n'arrête pas de pleurer. Nous allons donc vous aider à renverser cette situation.
 

Les pleurs d’un enfant peuvent être causés par différentes raisons, que ce soit la faim ou des caprices, en passant par des problèmes digestifs et de la fatigue. Beaucoup de femmes se demandent « Que faire si mon bébé n’arrête pas de pleurer ? ». Nous allons, tout au long de cet article, vous donner quelques conseils pour le calmer.

Que faire si mon bébé n’arrête pas de pleurer : recommandations

Les bébés s’expriment à travers leurs pleurs : c’est leur façon de communiquer. Il est possible qu’il ait sommeil, faim, qu’il ait besoin d’être changé, qu’il ait mal à l’estomac ou qu’il veuille qu’on le prenne dans nos bras. Le bébé a toujours une raison de pleurer et de désespérer ses parents.

Quand surgit la question classique de « Que faire si mon bébé n’arrête pas de pleurer ? », il est conseillé de prêter attention à ces conseils plus qu’efficaces :

1. Le bercer

Il n’y a rien de mieux, pour un enfant, que d’être dans les bras de sa maman. Quand elle le prend dans ses bras, le berce et lui fredonne un petit air ou lui parle, le bébé se calme comme par magie. Pour que cette technique fonctionne, il est très important que la mère soit détendue : ce n’est que comme cela qu’elle pourra calmer son enfant.

Si les parents ne sont pas détendus, les bras d’une autre personne pourront toujours aider. Il peut s’agir des grands-parents, des oncles/tantes, des parrains/marraines ou des amis de la famille… Parfois, ce changement fait le plus grand bien aux enfants. Et constitue un vrai repos pour les parents !

 

2. L’emmener promener

Nul besoin que ce soit très loin de la maison. Vous pouvez même lui faire faire un tour chez vous ! Que ce soit dans vos bras ou dans votre voiture, le mouvement de va-et-vient le calmera. Certains parents optent pour le porte-bébé ou, dans les cas les plus extrêmes, pour le siège-auto et vont fait quelques tours du pâté de maisons.

Il y a aussi des exemples de bébés qui se calment rien qu’en étant à l’arrière de la voiture, moteur allumé. Ils ne connaissent pas la différence entre rester garé et parcourir inlassablement des rues et des avenues !

bébé endormi qui se réveille et pleure

3. Lui faire des massages

Quand les bébés sont très petits et pleurent à chaudes larmes, ceci peut être dû aux fameuses « coliques« , ces douleurs d’estomac très fortes qui peuvent s’accompagner de vomissements, de diarrhées et de gaz.

Dans ce cas, nous vous recommandons de lui faire des massages très doux sur le ventre ou dans le dos. Quelques caresses après le bain en utilisant une huile ou une crème neutre – que nous avons préalablement chauffée dans nos mains –, et adieu aux maux d’estomac et d’intestin !

Par ailleurs, ce sera un très beau moment entre la maman et son enfant car les massages sont une magnifique démonstration d’amour. Ils peuvent aussi servir si le petit a du mal à trouver le sommeil : cela le détendra encore plus.

 

4. Le son des appareils électroménagers

Même si cela peut vous sembler étrange, plus d’une maman s’étant demandé « Que faire si mon bébé n’arrête pas de pleurer ? » a déjà utilisé cette technique.

Vous pouvez placer votre bébé près de la machine à laver ou en profiter pour passer l’aspirateur dans sa chambre. Le son de ces deux appareils électroménagers a des effets apaisants et on ne sait pas très bien pourquoi. Cela vous sera en outre bénéfique car vous pourrez nettoyer un peu la maison. Alors pourquoi s’en priver ?

« Il n’y a rien de mieux, pour un enfant, que d’être dans les bras de sa maman. Quand elle le prend dans ses bras, le berce et lui fredonne un petit air ou lui parle, le bébé se calme comme par magie »

5. Mettez-lui de la musique ou chantez-lui une chanson

Si vous n’êtes pas convaincue par l’idée de la machine à laver ou si elle n’a pas fonctionné avec votre bébé, vous pouvez opter pour une autre option un peu plus traditionnelle. Si, par exemple, vous lui avez mis de la musique quand il était dans votre ventre, vous pouvez peut-être vous servir des mêmes mélodies pour le calmer. L’enfant se souviendra des chansons qu’il entendant avant de naître et se tranquillisera.

6. Enlevez-lui ses vêtements

Parfois, les bébés pleurent parce qu’ils ont trop chaud ou se sentent mal à l’aise avec autant de vêtements. Si c’est l’été, vous pouvez le déshabiller complètement, couche incluse. Cela lui permettre de bouger « à son aise » pendant quelques minutes.

 

Si c’est l’hiver, il serait peut-être bon d’utiliser des vêtements moins serrés qui lui permettent une plus grande liberté de mouvements, sans le découvrir.

bébé qui pleure dans les bras de sa maman

7. Donnez-lui le sein

C’est la technique qui fonctionne toujours ou, du moins, dans la majorité des cas. Même quand le bébé n’a pas faim, il voudra être dans les bras de sa maman. Par ailleurs, le mouvement de succion est un tranquillisant naturel plus qu’efficace.

Si vous avez essayé toutes les techniques possibles et si votre bébé continue de pleurer, vous devrez donc aller voir un pédiatre pour qu’il l’examine. Il relèvera peut-être une douleur que vous ne pouvez pas identifier. Si ce n’est pas le cas, ces quelques trucs pourront sûrement vous sauver plus d’une fois.