Que faire quand votre enfant ne veut pas de responsabilités ?

Les enfants doivent assumer des responsabilités dès leur plus jeune âge. Votre clarté et votre fermeté peuvent les aider sur ce point.
Que faire quand votre enfant ne veut pas de responsabilités ?

Dernière mise à jour : 26 octobre, 2021

De nombreux parents se plaignent que leurs enfants sont paresseux. Qu’ils ne collaborent pas aux tâches ménagères et que parfois, ils ne remplissent même pas leurs obligations scolaires.

Ces types d’attitudes sont préoccupants car l’enfance est une étape de préparation à la vie adulte. Si votre enfant ne veut pas de responsabilités maintenant, il ne saura pas les assumer le moment venu.

Que pouvons-nous faire pour inverser cette situation ? Nous allons vous en parler dans les lignes suivantes.

La responsabilité est liée à la parentalité

Il est nécessaire de souligner que la responsabilité est une valeur fondamentale pour vivre en société et qu’elle doit être inculquée dès les premières années de la vie.

Il est vrai qu’il y a des enfants qui, naturellement, sont plus organisés et ordonnés que d’autres. Cependant, la parentalité permissive est souvent la base sur laquelle se développe l’irresponsabilité des enfants.

Si vous avez toujours fait les tâches pour votre enfant, vous ne pouvez pas vous attendre à ce que, du jour au lendemain, il commence à s’en charger sans protester. Pas vrai ? Pourtant, il n’est jamais trop tard pour faire face au changement et nous allons vous montrer comment y parvenir.

Comment agir si votre enfant ne veut pas de responsabilités ?

Les mesures à mettre en œuvre dépendent de l’âge de l’enfant et de son degré de maturité. Par exemple, avec les plus petits, il faut exercer une plus grande surveillance et opter pour des actions amusantes et ludiques. En revanche, avec les plus âgés, il est nécessaire de faire appel à la responsabilité personnelle.

Nous allons dès maintenant vous partager quelques propositions qui pourront vous être d’une grande aide. Prenez note !

1. Dites-leur clairement ce que vous attendez d’eux

maman apprend au petit garçon à trier ses jouets

Les enfants ont besoin de savoir ce qu’on attend d’eux pour atteindre ces objectifs. Des phrases comme « tu ne fais rien » ou « tu ne collabores pas » sont des instructions ambiguës.

Au lieu de cela, établissez clairement une liste de problèmes dont chacun doit s’occuper. Cela peut inclure l’hygiène personnelle, les devoirs, le nettoyage de la maison ou la préparation des repas. N’oubliez pas que tout dépend de l’âge et du niveau de maturité de chaque enfant.

2. Impliquez-les dans la prise de décision afin qu’ils acceptent plus facilement les responsabilités

Tous les humains sont beaucoup plus disposés à collaborer s’ils sont traités avec respect et inclus dans l’équipe.

Ainsi, au lieu de donner des ordres à vos enfants et de leur attribuer des responsabilités de façon unilatérale, vous pouvez vous réunir en famille et vous mettre d’accord sur qui s’occupera de chaque tâche. Cela permet également à chaque membre de choisir celle qu’il aime le plus ou celle qui lui réussit le mieux.

En participant aux décisions de la maison, vos petits seront moins réticents à assumer leurs responsabilités.

3. Utilisez le renforcement positif mais ne les soudoyez pas

Renforcer les comportements appropriés des enfants est toujours bénéfique, de la même manière que cela se produit avec les adultes. Mais attention, cela est très différent du fait d’« acheter » vos enfants.

Si vos enfants sont jeunes, ils peuvent recevoir un autocollant pour chaque tâche accomplie afin de les motiver. S’ils sont plus âgés, le simple fait d’entendre votre reconnaissance les fera se sentir validés et fiers.

Les renforcements sont divers, mais évitez de les payer ou de leur promettre des cadeaux matériels pour remplir leurs obligations. Cela réduit la motivation intrinsèque du travail et les rend dépendants de la récompense.

4. Aidez-les à adopter certaines habitudes

Instaurer des habitudes à la maison permet de faire ce qui doit être fait, sans avoir à courir derrière vos enfants pour leur rappeler leurs tâches.

Si ces derniers intériorisent que le mardi, ils doivent sortir les poubelles et faire la vaisselle le soir, ou qu’après avoir pris un goûter, ils doivent faire leurs devoirs, ils incluront ces activités dans leur routine.

Ceci est beaucoup plus efficace que d’attendre que les collaborations se produisent spontanément et sans ordre défini.

5. Laissez-les faire l’expérience des conséquences de leurs actes

La responsabilité n’est pas une valeur que les parents veulent imposer sur un coup de tête : c’est un élément fondamental de la vie. Par conséquent, la meilleure façon pour les enfants de l’acquérir est dans un environnement réel.

Évitez de faire pour vos enfants ce qu’ils devraient faire par eux-mêmes : s’ils ne rangent pas ou ne nettoient pas leur chambre, ils vivront dans un environnement chaotique et désagréable. S’ils ne font pas leurs devoirs, ils auront de mauvaises notes et seront tenus responsables en classe.

Si, face à leur passivité, vous rangez vous-même leur chambre ou faites leur devoir à leur place, vous leur éviterez la sensation désagréable de subir de telles conséquences éducatives.

6. Apprenez-leur que les droits s’accompagnent de devoirs (et que les privilèges se gagnent)

responsabilités enfants

Enfin, rappelez à vos enfants que les droits s’accompagnent toujours de devoirs. C’est-à-dire que, par le simple fait de vivre dans un foyer et de faire partie d’une famille, tous les membres doivent collaborer pour son bon fonctionnement.

De la même manière que les adultes ont leur travail, les enfants ont l’obligation d’étudier et de se former pour la vie. Et ils doivent s’y conformer.

D’autre part, au-delà des questions de base, ils doivent obtenir les choses par eux-mêmes. Par exemple, pour avoir droit à une nouvelle console de jeu, ils devront économiser et, s’ils veulent rester dehors plus longtemps, ils devront être responsables et matures pendant un certain temps.

Si votre enfant ne veut pas de responsabilités, agissez vite !

Si vous êtes une mère permissive, vous n’avez peut-être pas accordé assez d’importance au fait que votre enfant ne veuille pas assumer ses responsabilités. Or, c’est un signal d’alarme majeur : vous ne le préparez pas bien à la vie.

Encourager l’autonomie et élever des personnes décidées et débrouillardes est l’un des piliers de l’éducation à la maison. Par conséquent, procédez à un changement dès aujourd’hui.

Votre enfant est susceptible de résister au début, surtout s’il n’a pas eu à prendre ses responsabilités depuis de nombreuses années. Mais gardez à l’esprit qu’à long terme, ce sera le meilleur cadeau car vous lui éviterez bien des souffrances dans sa vie future.

Cela pourrait vous intéresser ...
Fixer des limites à un enfant de 2 ans en fera un adulte responsable
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Fixer des limites à un enfant de 2 ans en fera un adulte responsable

Il est très important de fixer des limites très tôt, de sorte que les crises de colère ne deviennent pas pour eux un moyen d'obtenir tout ce qu'ils...



  • Ryan, R., & Deci, E. L. (2000). La Teoría de la Autodeterminación y la Facilitación de la Motivación Intrínseca, el Desarrollo Social, y el Bienestar. American Psychologist55(1), 68-78.
  • Llerena González, P. M. (2016). El estilo de la crianza permisiva y la realización de las tareas escolares de los niños y niñas de 4 a 5 años de edad de la Unidad Educativa Bilingüe CEBI del cantón Ambato provincia de Tungurahua (Bachelor’s thesis, Universidad Tècnica de Ambato. Facultad de Ciencias Humanas y de la Educaciòn. Carrera de Parvularia).