Que faire quand nos enfants ont de mauvaises notes?

Si votre enfant a de mauvaises notes, aidez-le à identifier les difficultés et mettez en place des changements pour inverser la situation.
Que faire quand nos enfants ont de mauvaises notes?

Dernière mise à jour : 17 août, 2022

La formation académique est essentielle pour le développement complet des êtres humains. Profiter des années d’études aidera non seulement vos enfants à accéder à de meilleurs emplois à l’avenir, mais cela les nourrira également sur le plan personnel. À ce stade, des valeurs telles que la responsabilité, la planification et la persévérance sont développées. C’est à ce moment là que nous devrions nous concentrer si les enfants ont de mauvaises notes.

Bref, nous savons tous que le système éducatif n’est pas le plus juste et le plus approprié. Un chiffre sur une feuille de papier ne reflète pas de manière fiable les capacités de l’enfant ou les efforts qu’il a déployés au cours de l’année scolaire. Cependant, il peut servir de guide pour prendre des décisions pour l’avenir. Alors, comment gérer les mauvaises notes ? Voici quelques propositions.

Pourquoi certains enfants ont-ils de mauvaises notes ?

Il est important de garder à l’esprit que divers facteurs peuvent influer sur le rendement scolaire. Comme les difficultés d’apprentissage, problèmes personnels, familiaux ou sociaux, mauvaises habitudes d’étude ou tendance à la procrastination, entre autres. Par conséquent, les mauvaises notes ne sont pas toujours le résultat de la paresse et du peu d’effort. De plus, même si c’était le cas, cela serait le produit d’un manque de motivation qui n’est pas uniquement de la responsabilité de l’enfant.

Les parents et les enseignants doivent s’impliquer afin que les élèves puissent développer leur plein potentiel. Ainsi, lorsque votre enfant vous donne ses notes et qu’elles ne sont pas aussi bonnes que vous l’espérez, essayez de garder une perspective large. Les cris, les punitions excessives et l’humiliation ne sont pas des moyens appropriés d’aborder le problème. Pour cette raison, nous vous proposons quelques alternatives qui peuvent vous être utiles.

Une jeune fille face à deux adultes devant ses résultats scolaires.

Comment agir lorsque les enfants ont de mauvaises notes ?

Si vous ne savez pas comment réagir à cette situation, voici quelques-unes des directives que vous pouvez mettre en œuvre.

1. Rester calme

Le travail des enfants est d’étudier et de respecter leurs engagements scolaires. Par conséquent, face à de faibles notes, le premier réflexe des parents peut être de se sentir en colère, indigné ou déçu. Cependant, perdre son calme n’est pas la meilleure solution. Crier sur les enfants, les qualifier de paresseux ou les humilier ne fera que creuser un fossé entre vous et peut également causer des blessures émotionnelles.

Au contraire, si vous restez calme et que vous ouvrez un dialogue et analysez les causes avec votre enfant, vous pourrez tirer des conclusions importantes qui vous aideront à renverser la situation pour l’avenir. Il est plus pertinent de trouver une solution que de s’impliquer dans des conflits sans fin.

2. Reconnaître et renforcer les aspects positifs

N’oubliez pas de reconnaître et de valoriser les matières dans lesquelles l’enfant a obtenu de bons résultats. Les échecs éclipsent souvent les réalisations et ils sont négligés, mais ils ne devraient pas l’être. Si votre enfant a raté l’anglais, mais a excellé en mathématiques, ne mettez pas de côté cet exploit. C’est une bonne occasion d’aider à construire une estime de soi positive chez l’enfant qui l’aidera à faire face aux sujets qui posent un plus grand défi.

3. Identifier les problèmes sous-jacents potentiels

Certains enfants ont des difficultés d’apprentissage qui nécessitent une intervention professionnelle. S’il y a des soupçons à cet égard, il est essentiel de demander de l’aide afin de clarifier la situation et d’obtenir des conseils.

Par ailleurs, les difficultés familiales, les conflits avec les pairs ou les enseignants, et même le niveau d’intelligence émotionnelle des enfants peuvent les empêcher de bien performer à l’école. Il est possible que votre enfant traverse une situation difficile dont vous n’êtes pas encore conscient ou que vous avez négligé. Ne manquez pas l’occasion de vous renseigner à ce sujet.

4. Améliorer les habitudes d’étude et établir une bonne planification

Étudier, ce n’est pas seulement s’asseoir sur une chaise et lire un livre. Les habitudes et les techniques d’étude sont essentielles pour bien utiliser le temps et les ressources cognitives. Assurez-vous de mettre en place de bonnes habitudes à cet égard. Apprenez également à votre enfant à planifier, à organiser son temps d’apprentissage ainsi que les méthodes appropriées.

Une jeune fille qui travaille à son bureau.

5. Récompenser l’effort plutôt que les mauvaises notes

Les notes scolaires arrivent à peine trois fois par an, mais le travail réellement important s’effectue tous les jours. Votre enfant étudie-t-il et remplit-il les devoirs qui lui sont assignés ? C’est ce qu’il faut rechercher et ce qu’il faut valoriser, sans attendre de voir un chiffre sur le papier.

Encouragez votre enfant à travailler dur chaque jour pour atteindre de petits objectifs et célébrer son dévouement quotidien. De cette façon, vous soulagez son expérience et lui offrez des retours quotidiens qui peuvent être très positifs.

6. Punitions et conséquences

Les punitions, sont-elles appropriées et recommandées ? La réponse dépend du style éducatif mis en place par chaque famille. Il est généralement plus efficace et plus sain de se fier aux conséquences naturelles. Autrement dit, si votre enfant a échoué dans plusieurs matières, il devra étudier pendant l’été pour ses examens de rattrapage et, naturellement, cela lui enlèvera du temps de plaisir. Il n’est pas nécessaire de lui interdire les jeux vidéo pour qu’il subisse les conséquences.

Cependant, si des sanctions doivent être appliquées, elles doivent être proportionnées et fondées sur le privilège plutôt que sur les besoins fondamentaux. En d’autres termes, vous pouvez réduire les heures que vous accordez à votre enfant pour regarder la télévision. Mais il est préférable de ne pas restreindre d’autres activités bénéfiques telles que les activités sportives ou culturelles, ni l’empêcher de maintenir un contact social avec ses amis. N’oubliez pas que le but n’est pas de le faire souffrir ou payer pour son erreur, mais de l’aider à être plus responsable.

Lorsque les enfants ont de mauvaises notes, nous devons les impliquer dans la recherche de solutions

Enfin, si votre enfant a de mauvaises notes, essayez d’identifier les difficultés qu’il peut rencontrer et concentrez-vous sur la recherche de solutions ensemble. D’autre part, il est judicieux d’impliquer l’enfant dans la prise de décision, car, de cette façon, il sera plus impliqué et les frictions entre vous seront évitées.

Cela pourrait vous intéresser ...
Résultats scolaires : que faire en tant que parents ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Résultats scolaires : que faire en tant que parents ?

Les résultats scolaires peuvent être une source d'angoisse pour les enfants et également pour les parents. Être Parents vous donne quelques idées d...



  • Buenrostro, A.E., Valadez, M.D., Soltero, R., Nava, G., Zambrano, R. y García, A. (2011). Inteligencia emocional y rendimiento académico en adolescentes. Revista de Educación y Desarrollo, 20, 29-37.
  • Erazo-Santander, O. (2011). El rendimiento académico, un fenómeno de múltiples relaciones y complejidades. Revista Vanguardia Psicológica clínica teórica y práctica2(2), 144-173.