Que faire quand la maternité vous fait avoir une crise d'identité

11 septembre, 2020
Toutes les mères, à un moment donné, connaissent une crise d'identité. Comment peut-on affronter cette situation ?

Si vous regardez en arrière, il semble inévitable d’avoir une crise d’identité après avoir eu un enfant. Si vous parlez avec d’autres mères, vous vous rendrez compte que presque toutes, parmi elles, sont déjà passées par là.

Qu’elle arrive quelques jours, quelques mois ou même quelques années après la naissance de l’enfant, cela n’en fait aucun doute : la maternité cause un changement important au niveau de l’identité et déclenche parfois une crise.

Avant le bébé et la crise d’identité

Il est possible qu’avant d’avoir eu votre bébé, vous ayez été convaincue que vous retourneriez travailler après votre congé maternité et que vous reprendriez votre carrière. Ensuite, vous vous rendez compte que le travail à temps complet n’est peut-être pas la meilleure option quand votre ventre grandit… Et vous ne savez plus très bien comment les choses vont se passer.

Vous vous lèverez le matin en pensant au temps dont vous aurez besoin pour vous préparer quand vous devrez vous occuper du bébé. Ce sont des doutes qui, même s’ils semblent banals, sont réels. Quand vous aurez votre bébé et vous rendrez compte que vous n’avez plus de temps, vous commencerez peut-être une crise d’identité que vous ne pensiez pas connaître.

Un bébé qui pleure dans les bras de sa mère.

Les nouvelles mamans parlent constamment de changements prioritaires, qui sont bons et complètement prévisibles. Or, ces changements peuvent faire que différents domaines de votre vie se retrouvent déséquilibrés.

Vous passerez d’avoir du temps avec votre famille et vos amis à trouver l’équilibre avec vos enfants, le temps de votre conjoint, le travail et le budget familial.

Crise d’identité

Il est possible que tout cela vous fasse connaître une crise d’identité car vous êtes devenue mère et votre vie a complètement changé. Vous devez garder une chose à l’esprit : vous pouvez développer une version plus forte et plus centrée de votre meilleur “moi”. Suivez ces conseils quand vous pensez que tout s’écroule autour de vous et vous vous en rendrez compte.

Acceptez le changement face à la crise d’identité

Avant toute chose, ne luttez pas contre le changement. Que se passerait-il si, d’une femme avec une carrière, vous deveniez une femme qui reste chez elle ? Rien. Vous décidez de ce que vous voulez faire et de comment vous voulez le faire. Accepter que la vie change constamment est fondamental pour avancer vers son nouveau “moi”.

Ce qui semblait auparavant être une bonne idée pourrait ne plus correspondre à ce qui est le mieux pour vous et votre famille désormais. Et ça ne fait rien. Voyez ce changement comme une fantastique opportunité. Vous devez faire un pas en arrière et penser à la personne que vous voulez devenir lors de cette prochaine phase de votre vie.

Soyez déterminée mais pas têtue

Il est facile de se sentir borné sur le chemin de votre vie. Vous aviez une idée concrète de ce que vous vouliez dans votre vie mais, désormais, ce chemin vous a menée dans une direction complètement différente. S’il y a bien une chose qu’un bébé nous apprend, c’est que la flexibilité facilite les choses. Il est temps d’être ouverte à toutes ces nouvelles possibilités.

Faites une chose à la fois

Ne vous noyez pas en essayant de trouver votre nouveau “moi” d’un coup. Beaucoup de domaines de la vie sont affectés quand un bébé entre en jeu : la confiance interne et externe, les relations avec le conjoint, la famille et les amis, les objectifs professionnels et votre style personnel.

Essayer de tout aborder d’un coup sera frustrant et inefficace. Concentrez-vous sur une chose à la fois. Attaquez-vous d’abord au domaine qui semble occuper la plus grande partie de votre espace mental.

Une maman et son bébé.

Si vous pensez constamment à vous remettre en forme, créez un plan de nutrition et d’entraînement pour vous aider à atteindre l’objectif que vous souhaitez. Une fois que vous vous sentirez mieux et ferez tout ce que vous pouvez dans ce domaine, vous pourrez passer à un autre point.

Acceptez votre nouveau “moi” dans la crise d’identité

Ne songez pas à traverser une crise d’identité comme s’il s’agissait de redécouvrir votre ancien “moi”. Ce dernier a disparu dès que vous avez pris votre bébé dans vos bras pour la première fois. Dorénavant, vous avez un nouveau “MOI”, en majuscules, oui, car il est très important de le conserver. Vous devez vous donner du temps pour résoudre les points qui vous dérangent.

Vous avez des ami-e-s qui n’ont plus trop leur place dans votre nouvelle vie ? Ou vous avez besoin d’apprendre un nouvel outil pour communiquer avec votre conjoint ? Ne gâchez pas votre énergie en pleurant à cause de ces changements. Utilisez-la pour embellir votre voyage vers l’avant. C’est votre chemin et vous devez le tracer avec énergie.

Nous connaissons tous une crise d’identité

Il est très facile de se laisser porter par le style de vie d’Instagram et de Pinterest. Les personnes sur les réseaux sociaux semblent avoir des vies parfaites, n’est-ce pas ? En vérité, ce n’est pas le cas : elles ne montrent que ce qui, selon elles, est le mieux dans leur vie.

Cette mère à l’apparence parfaite qui semble tout avoir a aussi lutté avec son identité, comme la prochaine mère. Quand un changement aussi grand que le fait d’avoir un bébé se produit, personne n’est protégé contre l’agitation personnelle.

Tout se réduit à savoir gérer ces changements avec introspection, dévouement et grâce. Et vous pouvez y arriver, cela n’en fait aucun doute.