Quand s’inquiéter de l’onychophagie chez les enfants ?

· 20 novembre 2018
Découvrez ci-dessous quand vous devriez vous inquiéter de cette mauvaise habitude et comment vous pouvez agir sur elle.

L’onychophagie chez les enfants peut être très fréquente. Cependant, il est nécessaire de la traiter à temps. Ainsi, vous pourrez éviter que cette mauvaise habitude accompagne l’enfant jusqu’à l’âge adulte.

L’onychophagie consiste à se ronger les ongles constamment, pour une raison ou une autre. Et cela peut causer des problèmes de santé si cela se produit de façon ininterrompue. En d’autres termes, la perte de contrôle sur le comportement est ce qui indique que quelque chose ne va pas.

Nous devons nous inquiéter de l’onychophagie chez les enfants lorsqu’il s’agit d’un comportement aléatoire. Mais, étant donné la fréquence de sa répétition, c’est devenu une mauvaise habitude.

Quand les enfants se rongent les ongles, avant même qu’ils aient grandi, nous devons faire attention et agir dessus. Pour cela, la première chose que nous devons observer est ce qui peut être la cause de l’onychophagie chez les enfants.

Les causes de l’onychophagie chez les enfants

  • Le stress.
  • L’anxiété.
  • L’ennui.
  • Les événements émotionnellement douloureux. Par exemple, la mort d’un être cher, les querelles entre les parents, l’incertitude quant à l’arrivée d’un nouveau frère, entre autres.

Les conséquences

L’onychophagie chez les enfants peut causer divers problèmes de santé, dans une plus ou moins grande mesure. Ici nous vous disons quels sont les plus communs.

Les problèmes dentaires

  • Un alignement anormal des dents. Il sera du à une éventuelle déformation de l’arcade dentaire. Cela implique une naissance désordonnée des pièces dentaires permanentes, ou le désalignement des pièces existantes. Pour la résoudre, la déformation exigera de l’orthodontie.
  • L’inflammation des gencives due aux micro-organismes présents sous les ongles. Ces agents peuvent provoquer des états inflammatoires tels que la gingivite, la parodontite, entre autres.
  • L’onychophagie peut provoquer des douleurs lors de la mastication des aliments en raison d’un effort intense de la mâchoire.
  • Halitose (mauvaise haleine) due au manque d’hygiène ou aux infections buccales présentes.

Des problèmes digestifs

  • Selon l’intensité et la durée de l’habitude, des obstructions intestinales peuvent survenir.
  • Divers types d’infections opportunistes. C’est-à-dire, des conditions qui sont causées par des pathogènes, qui ne sont normalement pas un danger pour l’organisme. Sauf dans certaines situations, par exemple lorsque le système immunitaire est déficient. Une des conséquences de l'onychophagie des enfants.

Des problèmes dermatologiques

  • Une unfection bactérienne des doigts. Elle sera normalement née sous l’épiderme, en raison de la filtration de la salive à travers la peau. En conséquence, l’inflammation se produit dans les doigts et rend leur utilisation douloureuse (ou difficile).
  • Selon la sévérité, à long terme, l’onychophagie chez l’enfant peut déformer les doigts et la croissance des ongles, voire entraîner une perte permanente de l’ongle.
  • Des infections ulcéreuses qui peuvent persister même si l’enfant a arraché ses ongles, ou rongé ou blessé la peau de la région. Cela peut générer des plaies facilement infectieuses en raison du grand nombre de germes présents dans la salive.
  • Un autre problème, sans aucun doute, est plus esthétique. L’onychophagie chez les enfants est désagréable à l’œil et cela a un impact social négatif.

Que pouvez-vous faire ?

Au-delà du fait que se ronger les ongles peut être considéré comme désagréable, le gonflement des doigts, les gencives enflées et la mauvaise haleine peuvent affecter (bien qu’il ne le semble pas) l’estime de soi de l’ enfant.

Pourquoi ? Parce que son apparence génère le rejet ou les moqueries de la part des autres enfants. Par conséquent, l’enfant peut s’isoler ou développer des troubles d’anxiété sociale, dans des cas extrêmes.

L’onychophagie chez l’enfant est un problème qui ne nécessite généralement pas de traitement pharmacologique. Mais, compte tenu de sa nature compulsive, il est nécessaire de demander l’aide d’un psychologue et de penser à commencer une thérapie positive.

Il est très important de ne pas juger les enfants et d’essayer d’appliquer les conseils du professionnel de manière cohérente. Si nous restons fermes, à la longue, nous ferons disparaître la mauvaise habitude.

De même, la correction de l’onychophagie chez les enfants l’empêchera demain de grandir avec des problèmes et de développer une addiction au tabac, à la drogue ou autres.

Rappelez-vous aussi que c’est juste une voie d’évacuation pour la tension accumulée et la mauvaise gestion des émotions et des pensées.

N’ignorez pas votre enfant. Analysez plutôt votre façon d’interagir avec lui. Une habitude apparemment inoffensive, telle que se ronger les ongles, peut être un signe avant-coureur qu’ils ont besoin d’attention et de meilleurs soins.