4 signes de carence affective chez les enfants

· 13 avril 2018
Embrasser, câliner, conseiller et protéger sont des actions que les enfants doivent recevoir de leurs parents. Il ne s'agit pas seulement de dépendance ou de caprice : il y a des raisons très importantes de les réaliser.

Les enfants sont des personnes en cours de formation. Par conséquent, ils absorbent exponentiellement ce qu’ils reçoivent de leur environnement. Peu importe si c’est bon ou mauvais. Certes, de bons exemples peuvent aller plus loin à ce stade de la vie. Cependant, la carence affective chez les enfants peut avoir des conséquences graves pour leur bien-être.

Pendant l’enfance, on dépend dans une large mesure des parents ou des aînés responsables. Et ce, pas seulement du point de vue économique (l’impossibilité d’obtenir des biens matériels). Ils sont aussi dépendants d’un point de vue éducatif car ils doivent recevoir un apprentissage spécifique. De plus, les enfants dépendent grandement de nous d’un point de vue émotionnel et psychologique.

Dans ce sens, fournir de l’amour, de l’affection, du soutien et de la compréhension est l’une des meilleures choses que les adultes peuvent faire pour un enfant. Cela lui permettra de grandir dans un environnement sain. Ainsi, il pourra développer des valeurs et des compétences sociales qui imitent le bien que vous lui offrez.

Cependant, cela n’arrive souvent pas. C’est alors que les conséquences négatives de la carence affective apparaissent chez les enfants. Cette dernière a une influence directe sur leurs attitudes, comportements et interprétations des événements de leur vie.

Qu’est-ce que l’on appelle une carence affective ?

La carence affective chez les enfants survient lorsque leur besoin inné de se sentir protégé, valorisé et aimé n’est pas satisfait. A cet âge, le besoin de recevoir de l’affection, des gestes d’amour et des soins constants est beaucoup plus fort qu’à l’adolescence ou à l’âge adulte. En effet, à ce stade la personne a déjà d’autres mécanismes pour affronter le monde.

Ce manque d’affection et d’attachement ne se produit pas seulement lorsqu’un ou plusieurs membres de la famille exercent de la violence sur les autres. En fait, il se produit dans des situations que nous voyons aujourd’hui comme normales. Celles-ci se produisent quotidiennement. Parmi elles, on peut citer le manque de communication, les longues absences du travail ou l’abandon par les parents.

Cela est beaucoup au lié au style de vie qui prédomine dans la société d’aujourd’hui. Il n’est pas du tout étrange de voir des parents courir d’ici à là. Ou encore, toujours avoir le téléphone à la main et penser à tous leurs problèmes au travail. Et les enfants dans tout ça ? Avec de la chance, ils courront derrière et demanderont de l’attention.

Les liens entre parents et enfants sont fondamentaux pour leur développement.

5 signes de carence affective chez les enfants

1. Le vide émotionnel

Cela peut se produire pendant l’enfance ou même plus tard. Il est décrit comme un sentiment de besoin constant. Peu importe ce qu’il obtient ou les réalisations de l’individu.

En fin de compte, ce sentiment de solitude, d’inconfort ou d’angoisse peut être lié à la déconnexion avec les figures d’attachement à un stade précoce de la vie.

2. Une mauvaise relation avec les figures d’attachement et d’autres personnes

Les enfants qui ne grandissent pas avec la contrainte nécessaire ont des difficultés à cultiver des relations saines avec les autres. Cela peut se traduire par le rejet, la colère ou la méfiance envers les figures d’attachement. Ils peuvent même manifester de la haine et du ressentiment.

En ce qui concerne le reste de la population, des cas de dépendance peuvent se former. Cela est dû au besoin impératif de recevoir l’attention exclusive de quelqu’un. Cette même raison peut causer de la jalousie ou de l’insatisfaction à l’égard de l’interaction reçue.

« Fournir de l’amour, de l’affection, du soutien et de la compréhension est l’une des meilleures choses que les adultes peuvent faire pour un petit. »

3. Un mauvais comportement

Les comportements inappropriés découlent du besoin de recevoir cette attention qui a été refusée auparavant. Admettons, par exemple, que vous êtes à un endroit public et regardez autour de nous. Vous verrez sans doute beaucoup de cas où les enfants courent, crient et poussent leurs parents à les regarder ou leur parler. S’ils n’atteignent pas leur but, l’intensité des scènes augmente.

Les signes typiques de ce mauvais comportement sont les suivants. Des sautes d’humeur soudaines, des pleurs démesurés. Ou encore, de l’agressivité, de la colère et de l’impulsivité.

4. Des problèmes physiques et psychologiques

Les enfants qui souffrent d’un carence affective sont plus susceptibles de souffrir de certaines conditions. Parmi elles figurent l’anxiété et les troubles d’apprentissage. Ils peuvent aussi avoir des difficultés dans leurs relations sociales et avoir des infections plus fréquentes.

Cela est dû à la relation directe qui existe entre le bien-être mental d’une personne et l’efficacité de son système immunitaire.

Les signes d'affection envers les enfants les aident à réformer leur estime de soi et à éviter la carence affective.

Cette situation peut-elle être corrigée ?

Non seulement c’est possible mais c’est aussi nécessaire. La carence affective chez les enfants peut causer un vide à l’avenir. En effet, ils peuvent essayer de le remplir avec des substances dangereuses pour leur santé. Cela inclut le tabac, l’alcool et les drogues.

D’un autre côté, cela peut aussi conduire à des achats compulsifs pour obtenir satisfaction. Ou encore à un comportement imprudent, comme ignorer le port de la ceinture de sécurité, avoir des relations sexuelles non protégées ou même voler.

Une fois que l’on a détecté l’un des signaux mentionnés, il est conseillé de consulter un psychologue pour recevoir un traitement. En outre, la meilleure chose à faire est de la prévenir. Pour cela, il est donc nécessaire que les parents : 

  • Écoutent leurs enfants.
  • Passent du temps de qualité avec eux, même s’il est limité.
  • Leur montrent de l’affection, de la considération et de la compréhension.
  • Les faire se sentir protégés et soutenus.

Il est donc clair que les démonstrations d’amour des parents envers leurs enfants sont fondamentales dans la vie des petits. Même de petits gestes, qui semblent insignifiants, peuvent changer radicalement la perception et l’humeur d’un enfant.

Il est essentiel, pour tout cela, de consacrer du temps et de consacrer de l’énergie à son développement optimal. Surtout sur le plan émotionnel.