Quand faut-il aller chez le gynécologue pour la première fois ?

21 mars 2019
Normalement, les femmes vont chez le gynécologue lorsqu'elles ressentent un certain mal-être ou une certaine gène. Cependant, les visites doivent être périodiques.

Au cours de l’adolescence, il faut se rendre chez le gynécologue pour trouver les réponses aux doutes concernant la régularité des règles et l’hygiène. A l’âge adulte, il faut s’y rendre pour prévenir de nombreuses pathologies.

Peu de choses génèrent tant d’inquiétude, de honte et d’angoisse que le fait de se rendre chez le gynécologue pour la première fois. Se dévêtir, s’allonger sur une table et écarter les jambes devant un inconnu n’est pas quelque chose que toutes les femmes vivent correctement, notamment lorsqu’elles sont jeunes.

Cependant, c’est inévitable. A partir d’un certain âge, il faut vivre l’expérience et à partir de ce moment, il sera nécessaire de réaliser un contrôle périodique. C’est une question de santé.

Généralement, les filles se rendent chez les gynécologues lorsqu’elles ressentent une gène. Cependant, il faudrait s’y rendre lorsque la menstruation apparaît ou lorsque la vie sexuelle débute. A partir de ce moment, les consultations doivent s’effectuer une fois par an.

Pour les jeunes de 13 à 15 ans, cette rencontre peut être très inconfortable. Certaines ont peur de la position, d’autres de la douleur. Dans ces cas là, la mère doit offrir à sa fille une aide précise.

Elle doit lui expliquer la procédure, elles doivent réfléchir ensemble à l’identité du médecin (un homme ou une femme). Ces questions permettront à la fille d’être plus tranquille et en confiance.

aller chez le gynécologue

Que se passe-t-il lors de la première visite chez le gynécologue ?

Les visites chez les gynécologues ne doivent pas être retardées. Au cours de l’adolescence, elles sont importantes car elles permettent de répondre à des doutes concernant les cycles menstruels ou l’hygiène intime.

De plus, cela permet de vérifier le bon fonctionnement des organes génitaux. A l’âge adulte, ces visites sont essentielles pour détecter ou éviter des maladies.

La première visite est une visite de reconnaissance. Le médecin créera l’historique clinique de la patiente et les vérifications nécessaires en fonction de son âge et de sa condition. Si la jeune fille a moins de 17 ans, qu’elle est en bonne santé et qu’elle n’a pas eu de relation sexuelle, il ne réalisera peut être pas d’examen physique.

Ce type d’évaluation s’effectue généralement :

  • Contrôle. On analyse le poids, la taille, la posture et la pression artérielle.
  • Enquête. Le gynécologue interrogera la patiente sur l’âge de ses premières règles, l’usage de tampons ou de serviettes hygiéniques, l’existence ou non de relations sexuelles.
  • Des questions sur le nombre de partenaires, l’utilisation de contraceptifs et la présence de symptômes pouvant souligner une infection seront également posées. D’autres informations importantes concernent les antécédents familiaux, les opérations passées et les possibles grossesses entre autres.
  • Exploration. Le médecin palpera les seins afin de détecter des nodules ou autres pathologies. Il peut également réaliser un examen gynécologique intérieur et extérieur.
  • Indications. Le médecin offrira les conseils nécessaires associés à un diagnostic ou à des doutes.

Quel est le meilleur gynécologue ?

Un médecin ayant de l’expérience est généralement recherché par les patientes. Ce qui est fondamental est l’empathie montrée dès le premier rendez-vous. Si le médecin est aimable, sincère, discret, respectueux, compréhensible et qu’il répond à tous nos doutes, il est possiblement le bon. 

Il est recommandé de choisir un professionnel avec lequel il sera possible d’établir une relation longue et courtoise. Les références ne sont pas toujours importantes. Le mieux est de s’assurer de ses études et de sa préparation. 

Comment faut-il aller chez les gynécologue pour la première fois ?

Il faut se rendre chez le médecin sans angoisse et sans pression. Son travail n’est pas de juger mais d’assurer la bonne santé. Contrairement à ce que les femmes pourraient penser lors de la première fois, il ne faut pas abuser de l’hygiène. Une hygiène normale, sans douche vaginale ni crème est le mieux.

La décision de s’épiler ou non est totalement personnelle. Les consultations pendant les règles sont déconseillées à moins qu’elles soient à la demande du médecin. Elles peuvent compliquer l’analyse et peuvent être plus compliquées pour la femme.

adolescence et gynécologue

Pourquoi faut-il s’y rendre pour la première fois ?

L’engagement ou la responsabilité d’aller chez le gynécologue pour la première fois ne se termine pas après le premier rendez-vous. Nous sommes libres de programmer les consultations lorsque nous jugeons qu’elles sont nécessaires. Cependant la norme correspond à une consultation annuelle pour les femmes en bonne santé.

Ces consultations permettent de prévenir le développement de pathologies telles que le cancer du col de l’utérus, l’une des plus graves actuellement. De plus, le gynécologue pourra vérifier le bon développement et le bon fonctionnement de l’appareil génital.

Il est fondamental d’avoir l’assurance de ne pas avoir de tumeur, de kyste ou de signes de complications. S’il existe un signal d’alarme, il faut consulter pour agir en conséquence.

Se rendre chez le gynécologue pour la première fois est inévitable. La meilleure chose à faire est donc de s’informer, de soutenir nos filles et de les accompagner (si elles le souhaitent) pour leur apporter plus de sécurité et de soutien.