Procrastination: Ne la laissez pas entrer dans la vie de votre enfant

Certaines personnes sont plus enclines à la procrastination que d'autres sans même se soucier des effets dans leur vie.
Procrastination: Ne la laissez pas entrer dans la vie de votre enfant

Dernière mise à jour : 22 novembre, 2021

La procrastination est un trouble du comportement humain qui consiste à retarder des tâches qui doivent être accomplies immédiatement.

De même, lorsque nous éludons nos responsabilités parce qu’elles sont lourdes à porter et à entreprendre, nous tombons inévitablement dans la procrastination.

Si nous substituons des tâches, des situations et des responsabilités importantes à des tâches insignifiantes, nous sommes des procrastinateurs.

Comme vous l’avez peut-être remarqué, cette “philosophie”, malgré son terme compliqué, est assez courante.

Eviter de procrastiner

On dit que la procrastination nous affecte tous à un moment donné de notre vie. Bon nombre d’entre nous ont l’habitude de reporter leurs tâches sans tenir compte des conséquences de leur négligence, même lorsque cela les affecte.

Chers parents, ne tombez pas dans la procrastination. Expliquez à votre enfant l’importance de ne pas remettre ses devoirs à plus tard. Après tout, à un moment donné, il devra les faire.

Faites de votre enfant un être de demain parce qu’il appartient à la nouvelle génération et non parce qu’il laisse toujours ses responsabilités à plus tard. Empêchez votre enfant de tomber dans le gouffre sans fond de la procrastination.

Dès son plus jeune âge, inculquez-lui l’importance de tenir ses promesses, de se cultiver intellectuellement et émotionnellement, face à ses responsabilités et toujours face à ses problèmes.

Apprenez-lui désormais à être un être humain authentique et engagé envers lui-même.

La procrastination dans l’apprentissage

Une jeune fille qui regarde un livre.

L’apprentissage est la fonction mentale qui consiste en l’acquisition de connaissances. C’est le processus qui est responsable du développement et de la mise en œuvre des compétences. Par l’apprentissage, les êtres humains font l’expérience de l’observation, de l’assimilation et du raisonnement.

La formation des comportements et des valeurs, la transformation des compétences et l’accumulation des expériences sont des conséquences de l’apprentissage.

Bien que les animaux naissent avec certains instincts qui leur permettent de grimper, se nourrir, marcher, nager, se cacher des prédateurs, quant à eux les êtres humains sont en apprentissage constant.

C’est pourquoi lui donner l’importance qu’il mérite dès les premiers stades signifie beaucoup pour la vie d’un être humain. Néanmoins, la procrastination dans l’apprentissage gagne du terrain.

Expliquons davantage ce phénomène par un exemple:

De nos jours, de nombreux enfants passent leur temps sur Internet avec leurs cahiers chargés de devoirs derrière eux. Si après-demain il y a un examen, il y a encore demain pour étudier. Cependant, ils peuvent passer des heures à parler sur le téléphone avec leurs amis.

Malheureusement pour l’humanité et pour eux-mêmes, certains enfants pensent et agissent ainsi aujourd’hui.

Comment éviter la procrastination dans l’apprentissage?

Un enfant qui se réveille dans son lit:

S’il est vrai que les premières années sont idéales pour développer nos capacités mentales, l’apprentissage n’a pas d’âge précis. Nous apprenons toute la vie.

Bien sûr, il est essentiel de trouver la motivation dans ce que l’on va apprendre. Car c’est un élément important qui facilite la meilleure appropriation du sujet.

C’est ce qui arrive avec les enfants qui procrastinent. Les sujets de cours ne sont pas aussi attrayants pour eux que les jeux vidéo, les sorties entre amis et les loisirs en général. C’est pourquoi ils les substituent.

En tant que parent, il faut savoir que l’apprentissage est efficace lorsqu’il produit un changement durable dans le temps. C’est-à-dire qu’il est appris lorsque la matière est traitée et devient connaissance.

Apprendre un objectif par cœur pour passer un test et l’oublier une fois sorti n’est pas un apprentissage. Du moins pas celui qui sera efficace.

Pour tout ce qui précède, nous vous invitons à suivre nos conseils et à arrêter les atermoiements de votre enfant concernant son apprentissage.

  • Convainquez votre enfant que les personnes instruites sont des êtres indépendants. Leurs connaissances et leur intelligence en font de tels individus.
  • Avertissez-le que ceux qui apprennent aujourd’hui et ne remettent pas à plus tard leur apprentissage deviennent des personnes plus rapides capables de prendre de bonnes décisions. En effet, ces décisions se prennent sur des bases solides et ne seront pas de simples impulsions aléatoires.
  • Faites-lui savoir que celui qui ne reporte pas ses études et profite de son temps pour apprendre est digne du savoir qu’il possède.
  • Instruisez-le sur l’importance d’être éduqué, d’apprendre tout ce qu’on peut, de faire des recherches, de se former. Faites-lui savoir que c’est l’âge idéal pour le faire.
Cela pourrait vous intéresser ...
La méthode Kaizen contre la paresse des enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
La méthode Kaizen contre la paresse des enfants

Face à la paresse et l'absence de motivation des enfants, la méthode Kaizen permet d'adopter de bonnes habitudes et de persévérer, avec un effort m...



  • Steel, P. (2017). Procrastinación: Por qué dejamos para mañana lo que podemos hacer hoy. DEBOLS! LLO.
  • Bazalar, L. A. C. (2011). Procrastinación académica como predictor del rendimiento académico en jóvenes de educación superior. Temática psicológica7(1), 53-62.
  • Justo, C. U. D. A. F. (2010). Efectos de un programa de entrenamiento en conciencia plena (mindfulness) en el estado emocional de estudiantes universitarios. Estudios sobre educación19, 31-52.