Pourquoi l'objet d'attachement est-il important dans l'enfance?

Les enfants peuvent utiliser des animaux en peluche ou d'autres objets pour faire face à la séparation d'avec la mère. Découvrez tout sur les objets d'attachement et leur fonction importante.
Pourquoi l'objet d'attachement est-il important dans l'enfance?
Elena Sanz Martín

Rédigé et vérifié par la psychologue Elena Sanz Martín.

Dernière mise à jour : 20 octobre, 2022

Beaucoup de jeunes enfants possèdent un objet dont ils sont inséparables. Cela peut être un animal en peluche, un jouet ou une couverture. Ils l’emportent partout, ils ont besoin de toujours l’avoir en vue et ils développent avec lui un lien très particulier. Avez-vous observé cette habitude chez vos enfants? Aujourd’hui, nous souhaitons vous parler de l’importance de cet objet d’attachement afin que vous ne fassiez pas quelques erreurs fréquentes à cet égard.

Avoir un objet transitionnel est très courant pendant la petite enfance et fait partie du développement évolutif normal. En effet, on estime qu’environ 70% des enfants en ont un. Certains parents s’inquiètent de la dépendance apparente de leur enfant à cet élément. Cependant, ils doivent savoir qu’il joue un rôle fondamental dans la croissance affective de l’enfant.

A quoi correspond l’objet d’attachement ?

Un objet d’attachement est tout objet matériel avec lequel l’enfant présente un certain attachement et qui lui procure calme et réconfort dans les moments difficiles. Ce terme fut introduit par le pédiatre et psychanalyste Donald Winnicott. Qui souligne qu’il s’agit de la première possession que l’enfant reconnaît comme quelque chose de séparé de lui-même.

Un enfant et une peluche dans un lit.

Quelle est sa fonction?

Cet objet d’attachement présente des caractéristiques particulières qu’il faut connaître:

  • Il a une belle texture : il est généralement lisse, doux et chaud. Pour la même raison, il est courant pour de nombreux enfants de choisir des peluches ou des couvertures. Ceci est lié à la théorie de la mère douce, selon laquelle les jeunes ont tendance à s’attacher à des personnages présentant ces caractéristiques pour trouver confort et protection.
  • Il est arbitrairement et librement choisi par l’enfant : les parents ne peuvent imposer un objet d’attachement. Pour la même raison, même s’il vous semble que votre enfant a des jouets beaucoup plus beaux ou plus récents, c’est lui qui le choisira.
  • L’objet d’attachement est irremplaçable : si le nourrisson le perd, il souffrira d’une grande tristesse. Et il ne suffira pas de lui proposer un autre type de jouet, même pas égal à celui qu’il possédait. En effet, cet objet d’attachement a une valeur toute particulière. Lors d’une expérience menée auprès de nourrissons dans laquelle on leur proposait un objet soi-disant nouveau cloné à partir de l’original, la plupart d’entre eux ont décidé de conserver l’original.
  • La posture des enfants vis-à-vis de l’objet n’est pas celle du jeu, mais celle de la possession. Ils le sucent, le mordent, le lancent ou l’étreignent. En général, ils ne l’utilisent pas pour jouer ou s’amuser comme ils le font avec d’autres objets.
  • Il a une odeur particulière : cela aide le nourrisson à la sentir comme familière. Pour la même raison, il ne faut pas le laver.
  • L’enfant emporte partout avec lui son objet d’attachement : il ne s’en sépare pas. Et cela peut être particulièrement nécessaire dans les moments de stress, de deuil ou lors de l’endormissement.

La fonction importante de l’objet d’attachement

Ce jouet ou élément est indispensable à l’enfant dans sa maturation psychique. Au départ, les bébés se perçoivent comme un tout avec leur mère et le processus d’identification en tant qu’êtres individuels peut être complexe. C’est alors que cet élément aide à la transition. L’objet d’attachement calme l’angoisse de séparation et permet à l’enfant d’emmagasiner et d’emporter avec lui une partie de l’affection et de la protection qu’il reçoit de sa mère lorsqu’elle n’est pas disponible.

Grâce à cet objet, l’enfant peut devenir progressivement plus indépendant et faire face à certaines situations quotidiennes qui lui sont difficiles. En bref, il lui apporte confort et sécurité pour affronter tensions et difficultés sans la présence de ses figures d’attachement.

Une jeune fille qui étreint un oreiller dans son lit.

Combien de temps l’objet d’attachement reste-t-il dans la vie des enfants ?

Peut-être, en tant que parent, avez-vous à un moment donné envisagé de retirer l’objet d’attachement de votre enfant. Peut-être par peur qu’il en dépende trop ou parce que vous considérez qu’il est trop grand pour l’avoir. Cependant, il est primordial de respecter le temps de l’enfant et de comprendre que l’objet joue un rôle dans un processus.

En général, l’objet d’attachement s’établit entre quatre et six mois du bébé. Puis, l’accompagne jusqu’à environ trois ou quatre ans. Au fur et à mesure que l’enfant grandit et prend confiance, cet accessoire commence à avoir une simple fonction de jeu et à être de plus en plus relégué dans sa vie. Puisqu’il n’en a plus besoin. Néanmoins, il est possible que dans certaines situations conflictuelles, comme le divorce des parents ou l’arrivée d’un frère, il se tourne à nouveau vers lui.

Dans tous les cas, chaque enfant est un monde et il faut lui permettre d’avancer à son rythme. Lorsque votre enfant sera prêt, il lâchera naturellement cet objet d’attachement. D’ici là, laissez-le profiter de ses bienfaits.

Cela pourrait vous intéresser ...
Mon enfant ne veut pas dormir ailleurs qu’à la maison
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Mon enfant ne veut pas dormir ailleurs qu’à la maison

Les raisons pour lesquelles un enfant ne veut pas dormir ailleurs qu'à la maison peuvent être nombreuses. Découvrez-les dans cet article.



  • Harlow, H. F., & Zimmermann, R. R. (1959). Affectional responses in the infant monkey. Science, 130, 421–432. https://doi.org/10.1126/science.130.3373.42
  • Winnicott, D. W. (1967). Objetos y fenómenos transicionales : Un estudio sobre la primera posesión no Yo.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.