Pourquoi les enfants jouent-ils à être des animaux ?

Il est courant que les enfants jouent différents rôles de médecins ou de super-héros, mais est-il normal de les voir constamment jouer le rôle d'animaux ? Nous allons ici nous intéresser à ce comportement pour savoir pourquoi il se produit.
Pourquoi les enfants jouent-ils à être des animaux ?

Dernière mise à jour : 04 janvier, 2022

Le jeu est une étape fondamentale pour que les enfants apprennent à connaître leur environnement et la vie en général. Il est courant de voir les petits jouer les rôles de personnes qu’ils connaissent bien, c’est-à-dire leur père, leur mère, leur maître ou maîtresse ou les super-héros de la télévision. Cependant, de nombreux parents se demandent pourquoi les enfants jouent à être des animaux.

Nous devons comprendre que les choix que fait l’enfant lorsqu’il participe à des jeux de rôle ont beaucoup à voir avec ses goûts, ses intérêts et son intention de comprendre l’autre. Dans la plupart des cas, cela est lié à l’admiration.

L’interprétation de personnages

Faire semblant d’être quelqu’un d’autre ou s’ébattre en imaginant qu’ils sont un chien ou un chat est l’une des actions les plus courantes pour les enfants. Vouloir être une autre personne fait partie d’un désir de savoir basé sur l’expérimentation et l’empathie.

En effet, c’est l’un des moyens les plus simples de comprendre et de recréer ce qui se passe autour de l’enfant. Grâce à l’application de cette façon de jouer, les adultes peuvent découvrir des traits clés de sa personnalité.

Néanmoins, jouer à être quelqu’un d’autre n’est pas exclusif aux enfants. Il existe une grande variété de jeux de société pour adultes dans lesquels le but est d’essayer de représenter le personnage qui leur est assigné de la manière la plus fidèle.

De même, si l’on approfondit le domaine de la psychologie, on trouvera de multiples exemples de comportements, parfois erronés, liés à l’imitation.

Les costumes d'animaux pour les anniversaires des tout-petits sont un excellent choix

Pourquoi les enfants jouent-ils à être des animaux

Il est évident que jouer à imiter des personnes, des compétences, des métiers et des êtres réels ou imaginaires attire énormément les plus petits de la maison. Mais que se passe-t-il lorsque le petit choisit presque exclusivement un rôle animal ?

En principe, nous devons comprendre qu’en raison de la tendresse qu’inspirent les animaux, nous, les adultes, bombardons constamment nos enfants d’images, d’histoires, de jouets et même de références à propos de chiens, d’ours, de lapins, etc.

En fait, certaines des premiers mots que nous enseignons aux enfants avec « maman », « papa » ou « bébé » sont « ouaf ouaf ! », « miaou ! » ou « piou piou ! ». Cela a du sens si nous comprenons à quel point il peut être facile de répéter des onomatopées et, en même temps, de montrer au petit la nature qui nous entoure.

D’un autre côté, il est bien connu que, dans presque toutes les émissions pour enfants, les personnages principaux sont des animaux humanisés qui parlent, cuisinent, vont au travail et à l’école.

Avec cette surstimulation, on peut déduire que l’enfant idéalise les animaux de la même manière qu’il le fait avec les super-héros. Ainsi, il veut recréer ce qui, pour lui, constitue des aventures de jeux d’êtres vis-à-vis desquels il ressent une énorme familiarité.

« Jouer aux animaux est l’un des moyens les plus simples de comprendre et de recréer ce qui se passe autour de l’enfant »

Les avantages de jouer à l’animal

Une autre raison pour laquelle un enfant veut jouer à être un animal est la liberté qu’offrent ces types de personnages. Lorsque les enfants apprennent les manières et la politesse, des analogies sont faites avec le désordre ou le fait d’être sale et le lien des animaux avec ces comportements.

Les enfants peuvent soudainement se sentir bridés d’avoir à suivre des règles comme bien s’asseoir, ne pas crier et ne pas toucher le sol. Au contraire, pouvoir représenter un animal leur donne cette liberté absolue.

Vous vous êtes sûrement déjà demandé pourquoi les enfants prétendent être des animaux.

S’ils jouent au chien ou au chat, ils pourront sauter et courir et être en contact avec l’herbe ; s’ils jouent à être un ours, ils pourront être grincheux. Bref, cela leur donne une infinité de possibilités amusantes.

En plus du plaisir, les avantages de jouer aux animaux peuvent être observés dans la pratique du développement du langage non verbal. Cette amélioration a lieu lorsqu’ils essaient de communiquer comme un chien ou un chat, ce qui génère également une augmentation de leur développement cognitif.

Enfin, il convient de préciser que, s’il est clair que les jeux de rôle avec des animaux apportent de multiples bénéfices pour le développement de l’enfant, si ce dernier adopte une attitude obsessionnelle et cesse de voir la différence entre la réalité et la fiction du jeu, vous devrez l’emmener chez un spécialiste en psychologie pour étudier son cas d’une manière particulière.

This might interest you...
L’amitié entre les enfants et les animaux de compagnie
Être parents
Lisez-le dans Être parents
L’amitié entre les enfants et les animaux de compagnie

Les animaux de compagnie peuvent aider les enfants à apprendre d'innombrables valeurs et compétences sociales qui leurs seront utiles toute leur vi...



  • Belmonte, C. R., & Colmenero, M. J. R. (2007). ¿ Por qué juegan los niños?. El papel del juego en el aprendizaje infantil. Ensayos: Revista de la Facultad de Educación de Albacete, (22), 295-308.
  • Montero, M. M., & Alvarado, M. D. L. Á. M. (2001). El juego en los niños: un enfoque teórico. Revista educación25(2), 113-124.
  • Toapanta Collaguaso, F. A. (2021)Los juegos de representación y su aporte al desarrollo del pensamiento creativo en la primera infancia (Bachelor’s thesis, Universidad Técnica de Ambato-Facultad de Ciencias Humanas y de la Educación-Carrera de Educación Parvularia).
  • Torres, C., & Torres, M. (2007). El juego como estrategia de aprendizaje en el aula. Obtenido de Universidad de los Andes: http://www. saber. ula. ve/bitstream/handle/123456789/16668/juego_aprendizaje. pdf.