Pourquoi l’enfant du milieu est unique

· 7 août 2018
L'enfant du milieu, le frère du milieu, le cadet ou l'enfant sandwich. C'est ainsi que l'on appelle celui qui est arrivé après le premier-né et avant un autre plus petit.

Le rang de naissance influence-t-il la personnalité de l’enfant du milieu ?

Les opinions des psychologues à ce sujet sont très variées. Certains parlent de « syndrome de l’enfant du milieu ». C’est ainsi que l’on  appelle un ensemble de symptômes présentés par les enfants qui occupent cette place dans la famille.

D’autres nient qu’il existe des différences et soutiennent que les enfants du milieu ont des manifestations comportementales. Il s’agit de caractéristiques personnelles. Des façons de se positionner dans différentes situations qui peuvent aussi être adoptées par l’enfant aîné, le plus jeune enfant ou même l’enfant unique. Ces caractéristiques ne sont pas dues au fait d’être l’enfant du milieu. Elles sont dues à son éducation et aux conditions dans lesquelles il a grandi.

Une chose est sûre, la place occupée par l’enfant du milieu est spéciale. On peut comprendre qu’il est un peu conditionné par le plus grand, le premier dans la famille, et le plus jeune, qui sera toujours le petit et, parfois, le plus gâté.

Quelles sont les caractéristiques de l’enfant du milieu ?

  • Il est vrai que l’enfant du milieu ne se sent pas spécial parce qu’il n’est ni le premier ni le dernier.
  • Il ne fait jamais partie du même groupe de frères. Autrement dit, il passe de l’un à l’autre. Cela dépend de si les parents disent « les deux plus grands » ou « les deux plus petits ».
  • Sa place dans le groupe de frères et sa relation avec eux est vraiment spéciale. Il a le frère aîné pour apprendre de ses expériences et son petit frère avec qui jouer et être son guide.
  • Selon le contexte familial et l’âge de ses frères et soeurs, la vie de l’enfant du milieu peut être la plus difficile. Il peut passer inaperçu entre les problèmes du frère aîné et l’intensité et les besoins du mineur.

La vie de l'enfant du milieu peut être la plus difficile.
Des situations quotidiennes que l’enfant du milieu vit

  • Il ne ressent pas autant de pression de ses parents.
  • Le frère du milieu n’est généralement pas le centre d’attention.
  • Il occupe souvent le rôle de médiateur entre ses frères et soeurs.
  • Par moments, il a le sentiment de passer inaperçu, à cause des capacités de son frère aîné et les « pitreries » de son petit frère.
  • L’enfant du milieu peut sentir que ses parents le protègent moins que les autres.
  • Il doit apprendre à se défendre et à se faire entendre.
  • Il reçoit habituellement des vêtements et des jouets du frère aîné. Cela peut lui donner l’impression qu’il ne mérite rien de nouveau. Ou alors, qu’on n’achète rien pour lui. Si ce sentiment se perpétue, il peut causer des dommages à sa personnalité quand il sera plus grand.

Les compétences de l’enfant du milieu

Tout cela permet à l’enfant du milieu de développer des compétences précoces. Ces dernières lui permettront d’avoir une excellente maîtrise émotionnelle. Ce tempérament peut être essentiel pour réussir son intégration dans la vie adulte. Certaines d’entre elles sont :

  • Qu’il sait se battre pour garder sa place et se faire entendre.
  • C’est un grand médiateur, car les conflits entre ses frères et soeurs lui ont permis de s’entraîner.
  • Il est indépendant lorsqu’il s’agit de prendre des décisions et d’entrer en action.
  • Il a un esprit ouvert et peu de préjugés.
  • L’enfant du milieu est capable de négocier et de persuader les autres.
  • C’est un stratège au moment de résoudre des problèmes.
  • Il sait bien contrôler ses émotions.
  • Il a une grande facilité à s’adapter à différentes situations.
L'enfant du milieu moyen sait comment partager et résoudre ses problèmes sans qu'on l'aide.

  • Le frère du milieu partage ses affaires.
  • Il sait à quel point il est incroyable, même si personne ne le lui dit.

Beaucoup de leaders ont occupé la place de l’enfant du milieu dans la famille. 52% des présidents des États-Unis ont été des enfants du milieu. D’autres personnalités influentes telles que Martin Luther King, Abraham Lincoln, Madonna et des innovateurs comme Bill Gates sont également des enfants du milieu.

Le plus important est le rôle que chaque frère joue dans le noyau familial

L’enfant du milieu est unique et sa place entre ses frères et soeurs le détermine dans une large mesure. Mais l’éducation qu’il reçoit à la maison est le facteur fondamental dans la configuration de sa personnalité.

Les parents doivent faire attention à la manière dont ils s’occupent de leurs enfants. Ils doivent tous leur offrir les mêmes opportunités et encourager les talents de chaque individu, quel que soit l’ordre dans lequel il est né. L’équilibre est essentiel pour que chacun se sente aimé de la même manière. Il faut dont consacrer le temps nécessaire à chacun d’eux.