La personnalité des enfants influence leurs habitudes alimentaires

· 3 juillet 2018
La colère et les caprices des enfants à l'heure de manger sont des images que l'on voit dans la plupart des foyers. Parfois même, la table se transforme en champ de bataille. Ils peuvent ne pas vouloir goûter un aliment en particulier ou beaucoup en aimer un autre. Et cela n'a pas seulement à voir avec une habitude ou des goûts individuels, mais aussi avec la personnalité des enfants.

Il est prouvé que la personnalité des enfants influence leurs habitudes alimentaires. Voyons voir dans quel sens.

Chaque enfant a des caractéristiques et des traits particuliers qui le différencient du reste, c’est-à-dire lui donnent une personnalité. Le fait qu’ils refusent de prendre de la nourriture ou qu’ils se comportent d’une certaine manière devant une assiette de nourriture est assez commun à un certain moment de leur croissance.

Cependant, ils ne se comportent pas ainsi simplement parce que ce sont des enfants. En fait, ces comportements sont liés aux caractéristiques qui le définissent: avec la personnalité des enfants. Ce qui est bien, c’est que cela peut vous aider à prendre des décisions à ce sujet et à savoir comment faire face à ces situations.

Il y a des enfants qui jouent beaucoup avec de la nourriture au début

La personnalité de l’enfant à l’heure de manger

L’enfant est exposé à la nourriture de différentes manières à mesure qu’il grandit. Si au début de sa vie l’aliment de base est le lait, cela change et il est important qu’il incorpore de nouvelles saveurs et habitudes alimentaires.

La relation établie par l’enfant avec la nourriture est ce que nous appelons le comportement alimentaire. Et cela a à voir avec plusieurs questions. Par exemple, avec comment ils vivent la relation avec la nourriture dans l’environnement familial. Ou avec la disponibilité de la nourriture et le statut social. Ou encore, avec les affections et les traditions. Ce n’est donc pas un comportement isolé ou qui se présente sans raison.

Les types de personnalité des enfants

Voyons voir les différents types de personnalité et de caractère :

  • L’enfant qui s’adapte aux différentes situations et aux changements qui lui arrivent. C’est une personne heureuse, qui a des habitudes régulières et prévisibles. Il a la capacité de communiquer avec les autres et son niveau d’attention est bon.
  • Celui qui est très actif et distrait. Il se retire dans des situations de changement et souvent sa mauvaise humeur l’emporte. Il est plus difficile de générer des habitudes régulières et les crises de colère sont fréquentes au moment de dormir ou de manger. On dit que l’on a affaire à un enfant «difficile».
  • Enfin, l’enfant qui a un faible niveau d’activité et qui a du mal à s’adapter à de nouvelles situations et aux changements. Ce sont des personnes sociables et ils cherchent toujours l’approbation des parents.

Quelle est la relation entre la personnalité et la nourriture ?

Il y a des études qui prouvent que la personnalité et les émotions influencent les habitudes alimentaires des enfants.

La colère, en général chez les enfants difficiles, les mène à être plus exigeants au moment de goûter de nouveaux aliments.

La tristesse ou l’anxiété provoquent le manque d’appétit. D’autre part, la joie et la tranquillité des enfants «faciles» font que l’enfant s’adapte mieux à la diversité des aliments.

La tristesse et l'anxiété sont des facteurs à prendre en compte

En général, les problèmes de manque d’appétit sont liés aux expériences associées aux interactions sociales et familiales. Certains problèmes qu’ils rencontrent dans leurs relations avec leurs parents ou dans leur entourage influenceront la faim.

Bien que cela ait à voir avec le côté émotionnel, le degré de sensibilité de l’enfant est lié à sa personnalité. Autrement dit, une chose mène à l’autre.

Refuser de goûter un aliment, d’autre part, est associé à des situations de surprotection et à des personnalités dominantes. Les parents ont sûrement de l’expérience dans ce dernier point.

Les enfants qui refusent la nourriture sont identifiés selon certains traits de personnalité :

  • Ceux qui refusent de manger à cause de la texture ou de la couleur de la nourriture, les enfants sensoriels.
  • Ceux qui ont des traits perfectionnistes au moment de manger ont des exigences supplémentaires. Par exemple, qu’un aliment ne soit pas mélangé avec d’autres.

Et maintenant, que fait-on ?

Ce qu’il faut retenir de cette relation, c’est la capacité d’identifier les comportements des enfants sachant qu’ils ne se produisent pas simplement parce qu’ils sont petits. La personnalité a une influence à l’heure de manger. L’âge de l’enfant joue aussi son rôle, car il peut détendre ou exagérer leur relation avec la nourriture.

Selon l’interaction entre la personnalité des enfants et la nourriture, la solution sera différente. Vous allez peut-être devoir accompagner l’enfant d’une autre manière dans sa croissance. Ou encore changer certaines habitudes alimentaires. Dans tous les cas, il est essentiel d’être patient.