Le sentiment de frustration chez les enfants

· 7 mai 2018
Vous devez apprendre à votre enfant, dès son plus jeune âge, à tolérer la frustration. Cela lui permettra de faire face de manière positive aux différentes situations qui peuvent survenir dans la vie.

Le sentiment de frustration chez les enfants fait référence à un besoin non satisfait. En effet, la frustration est une expérience émotionnelle qui se manifeste lorsqu’un désir, un projet, une illusion ou un besoin n’est pas satisfait ou comblé.

La frustration est inévitable et nous l’éprouvons à un moment donné de notre vie. En effet, il s’agit d’une émotion dont nous faisons l’expérience depuis tout petit, car les fluctuations et les changements rapides d’humeurpassant de la frustration à la non-frustration et vice-versa, sont normaux pendant l’enfance.

Une situation frustrante comprend une personne, un objet et un but. Ce dernier est empêché par quelconque type d’obstacle. La personne est alors confrontée à un problème qu’elle ne peut pas résoudre.

Il s’agit d’une barrière que l’enfant ne peut pas franchir. Le sentiment de frustration chez les enfants a lieu quand il s’attend à une récompense. Elle peut apparaître sous la forme de différentes émotions et est associée à la combinaison de certaines d’entre elles : l’impuissance, la colère, la déception, la dépression, la tristesse, l’incapacité ou le désenchantement.

Les causes de la frustration

Le terme s’applique à la circonstance qui entraîne l’insatisfaction d’un besoin ou d’un objectif. Le sentiment de frustration chez les enfants peut être présent dans toutes les étapes de son développement.

Le sentiment de frustration peut survenir à tout moment de la vie

Voici quelques-unes des causes :

  • Le stress
  • Les attentes non satisfaites
  • Le rejet
  • Le manque d’acceptation
  • Le manque de flexibilité
  • La jalousie
  • La compétitivité
  • La tendance à la perfection
  • La provocation

« C’est une profonde consolation pour une personne frustrée d’être témoin de la chute des chanceux et de la malchance des honnêtes »

-Eric hoffer-

Comment combattre le sentiment de frustration chez les enfants ?

1. Donner l’exemple

Une attitude positive de la part des parents face à des situations défavorables est le meilleur exemple pour que les enfants apprennent à chercher des solutions à leurs problèmes.

2. Transformer la frustration en apprentissage

Les situations compliquées sont une bonne occasion pour que l’enfant apprenne de nouvelles choses, qu’il les retienne et qu’il puisse y faire face par lui-même lorsqu’elles se reproduisent.

3. Apprendre la persévérance

Si l’enfant comprend qu’en étant constant, il trouvera des solutions, il parviendra à contrôler les frustrations dans d’autres situations.

4. Éduquer avec la culture de l’effort

Afin d’éviter les états de frustration, vous devez enseigner à votre enfant que l’effort est la manière de résoudre les échecs.

5. Ne pas lui donner tout fait

Laissez-le surmonter les défis par lui-même, afin qu’il puisse faire se tromper et apprendre de ses erreurs.

6. Ne pas céder à ses demandes

De cette façon, il apprendra que c’est le moyen le plus efficace de solutionner les problèmes.

7. Fixer des objectifs

Il est nécessaire d’apprendre à tolérer la frustration en fixant des objectifs réalistes et raisonnables.

La tolérance à la frustration

Tolérer la frustration signifie être capable d’affronter les problèmes et les limites que les petits vivent tout au long de leur enfance et les gênes que cela peut causer. Par conséquent, il s’agit d’une attitude qui peut être travaillée et développée.

Les caractéristiques d’un enfant ayant une grande tolérance à la frustration

Un enfant qui possède un niveau élevé de tolérance à la frustration peut utiliser ses propres ressources pour accepter les faits. De cette manière, il aura besoin d’une frustration beaucoup plus forte pour être affecté par les situations.

Pour les personnes ayant un niveau élevé de tolérance à la frustration, la vie est plus agréable, plus facile et moins stressante. Elles sont captivées à transformer leurs problèmes en nouvelles opportunités, à maintenir la possibilité de reprendre l’activité, sans plus d’actions, ou essayer de s’échapper, pour accepter les sentiments de la douleur, de l’échec, du mal-être, etc.

Le sentiment de frustration chez les enfants apparaît quand ils ne sont pas satisfaits et attendent une récompense

Les caractéristiques d’un enfant avec une faible tolérance à la frustration

Un enfant ayant un faible niveau de tolérance à la frustration aura donc des difficultés à dépasser certaines situations et perdra la motivation pour ce qu’il fait.

Ces enfants ont tendance à être plus impulsifs et impatientsIls s’habituent également à satisfaire leurs besoins de manière immédiate et peuvent souffrir, plus facilement, de situations d’angoisse ou de dépression face à des conflits ou des difficultés.

En bref, vous devez travailler le sentiment de frustration chez les enfants. Il est important que vous sachiez que la tolérance à la frustration est une capacité que tout le monde peut apprendre à améliorer. Si votre enfant parvient à atteindre un niveau élevé de tolérance à la frustration, cela aura une influence positive sur son bien-être et lui donnera un meilleur contrôle des différentes situations.