Pourquoi est-il bon pour les enfants d’apprendre à jouer seul ?

2 septembre 2018
Les caractéristiques éducatives des jeux varient en fonction de s'ils se jouent seul ou accompagné. Quoiqu'il en soit, leurs avantages sont incontestables. Nous allons étudier les bienfaits pour les enfants se savoir jouer seul.

L’une des activités qui devraient être encouragée à la maison est que les enfants apprennent à jouer seul afin qu’ils connaissent leurs capacités et renforcent leurs habiletés. Le jeu en solitaire ou non dirigé est un outil fondamental pour le développement cognitif de l’enfant ; cette pratique augmente son indépendance et son autonomie.

Favoriser cette activité permet à l’enfant de prendre ses propres décisions sans avoir peur de se tromper et il peut ainsi explorer de nouveaux mondes grâce à son imagination et ses fantasmes.

Beaucoup de petits n’aiment pas jouer seul ; ils sont craintifs et cherchent la compagnie de leurs parents. A long terme, ceci n’est pas sain car ils grandiront en tant que personne dépendante.

Jouer seul tout le temps n’est pas non plus favorable ; cela limite l’interaction avec les autres enfants et le processus d’adaptation à la société. Il faut sans arrêt trouver un équilibre ; apprendre à jouer seul est bénéfique pour les enfants à un niveau personnel et jouer en groupe les aide à établir des relations et à développer leur langage.

Les avantages pour les enfants d’apprendre à jouer seul

Apprendre à jouer seul comprend de nombreux avantages pour les enfants, comme par exemple :

  • Indépendance

Ils apprennent à contrôler leur monde, ils sont autonomes et assimilent de nouvelles manières d’être en contact. Ils demanderont toujours de l’aide, même si au final ils s’habitueront à essayer de résoudre les choses par eux-mêmes.

  • Prise de décisions

Les enfants apprennent à faire les choses seuls ; ils apprennent également à se tromper et à chercher des solutions possibles. Cela accroît ainsi leur sécurité et leur confiance.

  • Exploitation de la créativité et des fantasmes

Le jeune enfant qui joue seul s’amuse en explorant son monde intérieur, en créant des personnages, des ambiances et des situations qui l’emmènent dans des lieux magiques. Par conséquent, son imagination se développe plus rapidement et il matérialise les rêves et les idées à sa propre façon. 

Apprendre aux enfants à jouer seul leur permet de développer leur créativité et leur imagination.

  • Expérimentation du jeu non dirigé

Lorsque l’enfant joue seul, il fait et dit des choses qu’il n’ose pas faire parfois devant un adulte. Ce moment peut lui fournir l’espace idéal pour qu’il apprenne ce qui est bien et ce qui est mal.

Il est judicieux de lui donner des libertés et de l’espace, mais sans négliger complètement l’activité qu’il entreprend ; c’est une occasion parfaite pour corriger et éduquer avec des valeurs.

Le jeu accompagné et le jeu en solitaire sont complémentaires. Les deux sont nécessaires au bon développement cognitif et émotionnel de l’enfant.

Comment aider les enfants à apprendre à jouer seul ?

La meilleure chose à faire est de commencer progressivement. Il est conseillé aux parents de jouer avec leurs enfants par intervalles de temps et ensuite de les laisser seuls afin qu’ils s’habituent.

Les jouets avec des bâtons de bois ou les puzzles sont parfaits pour créer petit à petit l’habitude de jouer seul ; partager le début de ces jeux avec l’enfant l’aidera à entrer en confiance et puis continuer par lui-même.

Se retirer pour répondre à un appel ou un courrier serait idéal pour le laisser seul quelques minutes. Dites-lui qu’il continue le jeu en attendant votre retour le rendra de plus en plus indépendant.

« Il est judicieux de donner des libertés et de l’espace à l’enfant, mais sans négliger complètement l’activité qu’il entreprend »

Cette absence ne doit pas durer plus de cinq minutes; l’enfant peut avoir le sentiment d’être abandonné et ce n’est évidemment pas l’intention. A partir de 2 ou 3 ans, le jeune enfant aime jouer seul ; il explore le monde magique qu’il invente et en profite.

Quand ils sont plus grands, il faut surveiller les jeux électroniques, que ce soit la console, l’ordinateur ou la tablette. Ces jeux créent beaucoup de dépendance ; c’est pourquoi il est préférable de mettre en place des horaires pour leur utilisation.

Pour les enfants et les parents, il est fondamental de trouver un équilibre entre le jeu en solitaire et en groupe. Vouloir que les enfants prennent l’habitude de jouer seul ne devrait pas empêcher les petits à s’amuser avec d’autres personnes.

Pour apprendre à l'enfant à jouer seul, il faut lui laisser quelques espaces de liberté et de solitude.

Des conseils pour que les enfants apprennent à jouer seul

  • Le principal est de fournir à l’enfant un espace afin qu’il puisse jouer seul en toute sécurité.
  • Il est important que l’enfant dispose de jouets didactiques qui soient adaptés à son âge ; de cette façon, le canal cognitif du petit peut s’ouvrir.
  • Même si l’enfant joue seul, il est conseillé de ne pas le perdre de vue. On ne sait jamais si le petit aura besoin d’aide à un moment donné.
  • Vous pouvez alterner les jeux en solitaires avec ceux en groupe ; ainsi, nous ne créons ni une dépendance ni une préférence pour l’un des deux.
  • Les enfants apprennent par imitation. C’est pourquoi, il est recommandé aux parents de s’impliquer dans le jeu avec eux.

Comme tout processus, apprendre aux enfants à jouer seul exige beaucoup de patience et un peu de discipline.

Il est bon de vouloir partager avec eux à chaque étape et il est sage de comprendre que les enfants aient besoin d’espace pour développer leurs compétences. Le jeu en solitaire deviendra un excellent complice pour former un enfant avec autonomie, sécurité et imagination.

 

A découvrir aussi