Peut-on manger du foie gras quand on est enceinte ?

La consommation d'aliments crus d'origine animale pendant la grossesse est déconseillée. Nous allons vous dire si le foie gras peut faire partie de l'alimentation de la femme enceinte ou non. Ne le manquez pas!
Peut-on manger du foie gras quand on est enceinte ?

Dernière mise à jour : 26 juin, 2022

Le foie gras est un produit fabriqué à partir de graisse animale, généralement de canard ou d’oie. Bien qu’il s’agisse d’un aliment nutritif, on doit limiter son apport à certaines étapes de la vie car il augmente le risque microbiologique. Aujourd’hui, nous allons vous dire si la grossesse est l’un de ces moments où il vaut la peine de l’exclure de l’alimentation.

Avant de commencer, il convient de noter que l’optimisation de l’alimentation pendant la période de grossesse est cruciale car il est nécessaire d’assurer un apport suffisant en nutriments essentiels pour le fœtus. Ne pas le faire pourrait compromettre son développement futur et sa santé.

Restez avec nous et prenez note !

Bénéfices du foie gras pour le corps

D’un point de vue nutritionnel, la présence d’acides gras insaturés dans le foie gras est à souligner. Ces composés aident à moduler les mécanismes inflammatoires de l’organisme. Cela se traduit par une meilleure préservation de la santé cardiovasculaire, comme en témoignent des recherches publiées dans la revue Circulation. Même l’apport de ce type de gras améliore le profil lipidique de ceux qui en consomment.

En plus des avantages cardiovasculaires, l’apport en acides gras offre d’autres avantages. Par exemple, ils servent de milieu de transport pour les vitamines liposolubles, ce qui prévient les carences en nutriments essentiels au maintien de la santé. Il s’agit notamment de la vitamine D, qui est produite par la peau, mais qui est également ingérée par les aliments. De manière générale, la population a souvent des carences en ce nutriment crucial, surtout après le confinement de la pandémie de COVID-19.

Aliments avec des graisses saines.
Toutes les graisses ne sont pas nocives. Au contraire, celles qui sont saines, comme les acides gras insaturés et la série oméga-3, devraient faire partie de l’alimentation régulière des femmes enceintes.

Consommation de foie gras pendant la grossesse

Au supermarché vous pouvez trouver différentes variétés de foie gras et c’est ce qui déterminera la possibilité ou non de l’inclure dans l’alimentation des femmes enceintes.

On doit éviter ce produit frais, mi-cuit ou sous forme de pâté pendant la période de grossesse car il pourrait contenir des bactéries pathogènes capables de nuire au fœtus, comme avec la charcuterie.

Cependant, il existe également l’alternative d’acquérir un foie gras en conserve qui a passé un processus de stérilisation préalable, avec une cuisson à une température supérieure à 110 degrés. Dans ce cas, le risque microbiologique disparaît puisque les germes présents dans les aliments sont détruits avec ce niveau de chaleur.

Autres aliments à éviter pendant la grossesse

Le foie gras frais ou mi-cru n’est pas le seul aliment qu’il faudrait éliminer de l’alimentation des femmes enceintes. On déconseille également la consommation de charcuterie, de sauces à base d’œufs crus ou de fromages frais ou persillés. La raison est la même : il existe un risque accru de contamination bactérienne des aliments, ce qui peut nuire au fœtus ou entraîner une fausse couche.

Normalement, les aliments d’origine animale présentent un risque microbiologique plus élevé que les légumes. Pour éviter une issue défavorable, il suffit d’assurer une cuisson complète de la viande, des œufs, des produits laitiers et de leurs dérivés. Bien entendu, il faudra éviter totalement la consommation de préparations telles que le steak tartare et autres.

La même chose que nous avons mentionnée précédemment s’applique au poisson, car il peut également être contaminé par des bactéries et des parasites. On déconseille même la consommation de gros poissons car ils accumulent des métaux lourds en eux.

La chaleur détruit les micro-organismes pathogènes mais, en plus de faire attention à la cuisson et à la transformation, il faut être très attentif à la conservation des denrées alimentaires.

Guide diététique pour les femmes enceintes.
Il est important de prêter attention aux processus de cuisson des aliments d’origine animale pour éviter les intoxications. Mais il est également crucial d’assurer une bonne conservation de ceux-ci pour éviter une contamination ultérieure.

Certains types de foie gras peuvent être consommés pendant la grossesse

Comme vous l’avez vu, il existe certaines variétés de foie gras que l’on peut consommer pendant la grossesse, à condition qu’elles soient vendues en conserve et qu’elles aient subi un processus de stérilisation thermique. Sinon, il pourrait y avoir des bactéries à l’intérieur capables d’affecter le fœtus et sa mère.

Pour finir, rappelons qu’il est primordial de proposer une alimentation optimale pendant la grossesse, qui réponde aux besoins nutritionnels de la mère et du bébé. Certains suppléments sont obligatoires, comme l’acide folique. On conseille même d’envisager un apport supplémentaire en fer, car ce minéral a un faible taux d’absorption et module le transport de l’oxygène dans le sang. Un déficit de celui-ci pourrait entraîner une anémie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Peut-on manger du cabillaud pendant la grossesse?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Peut-on manger du cabillaud pendant la grossesse?

L'alimentation devient un véritable casse-tête pour certaines femmes enceintes. Peut-on consommer du cabillaud pendant la grossesse?



  • Sacks FM, Lichtenstein AH, Wu JHY, Appel LJ, Creager MA, Kris-Etherton PM, Miller M, Rimm EB, Rudel LL, Robinson JG, Stone NJ, Van Horn LV; American Heart Association. Dietary Fats and Cardiovascular Disease: A Presidential Advisory From the American Heart Association. Circulation. 2017 Jul 18;136(3):e1-e23. doi: 10.1161/CIR.0000000000000510. Epub 2017 Jun 15. Erratum in: Circulation. 2017 Sep 5;136(10 ):e195. PMID: 28620111.
  • Holick MF. The vitamin D deficiency pandemic: Approaches for diagnosis, treatment and prevention. Rev Endocr Metab Disord. 2017 Jun;18(2):153-165. doi: 10.1007/s11154-017-9424-1. PMID: 28516265.