Alimentation au premier trimestre de la grossesse : clés et recommandations

Nous allons vous indiquer les points clés de l'alimentation du premier trimestre de grossesse afin que vous sachiez quels aliments privilégier.
Alimentation au premier trimestre de la grossesse : clés et recommandations

Dernière mise à jour : 13 mai, 2022

L’optimisation de l’alimentation pendant le premier trimestre de la grossesse est essentielle pour que le fœtus se développe correctement. Pendant cette période, on ne devra procéder à aucun changement majeur mais bien prendre certaines précautions avec la qualité et l’hygiène des aliments pour éviter les intoxications.

En plus des soins au niveau de l’alimentation, avant d’entamer la grossesse, il est nécessaire de prendre des compléments d’acide folique car les besoins vis-à-vis de ce nutriment augmentent considérablement pendant la grossesse. Ceci serait optimal, et ce n’est pas grave si le produit pharmacologique est pris une fois que le test est positif.

Prenez note des recommandations diététiques suivantes pour commencer le meilleur chapitre de votre vie, de la meilleure façon possible.

L’énergie au premier trimestre de la grossesse

Au premier trimestre de la grossesse, il n’est pas nécessaire d’augmenter fortement l’apport énergétique de l’alimentation puisque les besoins du fœtus sont encore faibles.

Le plus important à ce stade est d’assurer un apport correct en micronutriments, en améliorant la qualité des aliments plutôt que la quantité. En effet, manger un volume plus important que nécessaire pourrait être nocif et prédisposer à certaines pathologies gestationnelles.

En revanche, il faut tenir compte du fait que des nausées et des vomissements peuvent être ressentis dans les premiers mois. Ces symptômes limitent la consommation, mais ils peuvent être combattus avec certains remèdes naturels, comme le gingembre.

femme avec grossesse nausées matinales
Les nausées du premier trimestre peuvent limiter votre apport alimentaire. Essayez de consommer des aliments frais et de qualité, afin de répondre aux besoins nutritionnels.

Nutriments essentiels pour le premier trimestre de la grossesse

Comme nous l’avons vu, du point de vue nutritionnel, il est nécessaire d’apporter certaines modifications au régime alimentaire.

En premier lieu, il sera positif d’augmenter l’apport d’acide folique et de fer. Le premier est une vitamine clé pour prévenir les pathologies fœtales dérivées d’une fermeture inadéquate du tube neural, comme en témoignent des recherches publiées dans la revue BMC Medicine.

Le fer est également un élément important car son manque entraîne une anémie, une condition qui empêche l’oxygène d’atteindre les tissus. En effet, pendant la grossesse, le volume sanguin du corps de la mère augmente et ce liquide a tendance à se « diluer » plus que d’habitude. Ce phénomène conduit la femme enceinte à entrer dans un état d’anémie physiologique, de sorte que les besoins en minéral augmentent naturellement.

D’autre part, il convient de prendre en compte l’importance d’ajuster l’apport en protéines des femmes enceintes. Il s’agit d’un nutriment qui fait souvent défaut dans de nombreux régimes mais qui est essentiel pour garantir une bonne croissance des tissus. Surtout pendant la grossesse. Au moins la moitié des protéines de l’alimentation doivent être d’origine animale car elles ont une valeur biologique élevée.

Hygiène alimentaire

Un autre point déterminant à prendre en considération pendant le premier trimestre de la grossesse est l’hygiène alimentaire. À ce stade, les aliments crus ou à haut risque microbiologique, tels que la charcuterie ou les produits laitiers non pasteurisés, doivent être évités.

Bien qu’une intoxication pour une femme adulte ne soit généralement pas grave, elle peut l’être pour une femme enceinte. En effet, en raison du déficit naturel de son immunité, cela pourrait causer de graves dommages à sa santé et à celle de son bébé. Cela pourrait même provoquer une fausse couche.

Il faut faire particulièrement attention aux œufs et s’assurer qu’ils sont bien cuits avant de les manger. Limitez également les préparations à haut risque, comme les sushis ou les poissons gras, car elles contiennent de grandes quantités de métaux lourds.

Enfin, les pratiques d’hygiène alimentaire doivent être très poussées et on doit se laver les mains à l’eau et au savon avant de manger ou de cuisiner.

légumes brocoli légumes loupe microbe micro-organisme intoxication alimentaire bromatologie alimentaire prévention des maladies toxoplasmose listériose salmonellose
Veillez à bien laver les fruits et légumes avant de les consommer et, de préférence, évitez les aliments crus. Ainsi, vous éviterez les intoxications alimentaires.

Améliorer l’alimentation pendant le premier trimestre de la grossesse

Comme vous l’avez vu, il est essentiel de proposer une série de modifications dans l’alimentation durant le premier trimestre de la grossesse afin d’éviter les risques et d’assurer le bon développement du fœtus. Il n’est pas difficile d’adopter ces habitudes car il y a peu d’aspects à prendre en compte.

L’essentiel est de proposer un régime aussi varié et équilibré que possible, sans trop augmenter les calories.

Pour finir, gardez à l’esprit que le rejet de certains aliments est courant à cette période, puisque c’est une période de grand changement au niveau hormonal. Tout cela peut provoquer des vomissements ou des préférences pour certains types d’aliments : il est donc préférable d’écouter son corps. Et, bien sûr, veillez à combler les besoins en nutriments essentiels.

This might interest you...
Grossesse : zoom sur l’alimentation de la femme enceinte
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Grossesse : zoom sur l’alimentation de la femme enceinte

Il est vrai que les besoins énergétiques augmentent chez la femme enceinte, mais en quoi doit consister l'alimentation ? Découvrez-en plus ici !



  • Lindblad, A. J., & Koppula, S. (2016). Ginger for nausea and vomiting of pregnancy. Canadian family physician – Medecin de famille canadien62(2), 145.
  • McNulty, H., Rollins, M., Cassidy, T., Caffrey, A., Marshall, B., Dornan, J., McLaughlin, M., McNulty, B. A., Ward, M., Strain, J. J., Molloy, A. M., Lees-Murdock, D. J., Walsh, C. P., & Pentieva, K. (2019). Effect of continued folic acid supplementation beyond the first trimester of pregnancy on cognitive performance in the child: a follow-up study from a randomized controlled trial (FASSTT Offspring Trial). BMC medicine17(1), 196. https://doi.org/10.1186/s12916-019-1432-4