Peut-on consommer du curcuma pendant la grossesse?

Certaines épices culinaires sont interdites pendant la grossesse, car elles pourraient causer des problèmes dans le développement du fœtus. Le curcuma en fait-il partie?
Peut-on consommer du curcuma pendant la grossesse?
Saúl Sánchez Arias

Rédigé et vérifié par le nutritionniste Saúl Sánchez Arias.

Dernière mise à jour : 26 octobre, 2022

Le curcuma est l’une des meilleures épices culinaires. Il se distingue par ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Il peut donc s’utiliser pour améliorer la santé et prévenir le développement de pathologies complexes. Maintenant, est-il possible de consommer du curcuma pendant la grossesse? Nous y répondons dans cet article.

Tout d’abord, vous devez tenir compte du fait que pendant la période de gestation, il est essentiel de prendre soin de l’alimentation. Certains aliments, condiments ou herbes sont effectivement interdits pendant cette période. Car ils pourraient avoir des effets nocifs sur le fœtus. Il est important de les connaître pour éviter de faire des erreurs à ce stade.

Les effets du curcuma pendant la grossesse

La première chose à noter est que le curcuma peut se consommer pendant la grossesse. De plus, cette épice présente de nombreux avantages pour les femmes enceintes. Parmi eux, nous pouvons souligner les suivants :

  • Facilite la digestion.
  • Soulage les coliques.
  • Il génère un effet antioxydant qui protège contre la genèse des radicaux libres.
  • Améliore le taux de renouvellement cellulaire de la peau.
  • Il aide à soulager les symptômes de l’arthrite ou des rhumatismes.

De plus, il faut noter que le curcuma concentre une dose importante de vitamine C à l’intérieur. Pour cette raison, il est capable de contribuer à réduire l’incidence de nombreuses pathologies respiratoires, notamment celles à caractère infectieux. Selon une étude publiée dans Nutrients, ce micronutriment est essentiel pour assurer le bon fonctionnement du système immunitaire.

Le curcuma pour prévenir les maux de ventre

Au fur et à mesure que le fœtus se développe, les malaises de type gastrique deviennent plus réguliers. Car le bébé produit une légère pression sur certains organes du corps. Ce qui peut générer des situations de reflux ou d’acidité. Cependant, ceux-ci peuvent se combattre par l’alimentation.

L’un des meilleurs condiments pour atténuer les problèmes digestifs est le curcuma. Cela est dû à son pouvoir anti-inflammatoire élevé, qui réduit la pression interne et diminue l’incidence des reflux. Son inclusion dans l’alimentation des femmes enceintes pourrait générer plusieurs avantages à cet égard.

La plupart de ces effets positifs du curcuma sont dus à la présence d’un phytonutriment dans son intérieur, la curcumine. Ceci est démontré par des recherches publiées dans Critical Reviews in Food Science and Nutrition . Cet élément a été associé à une diminution de l’incidence de certains types de cancer.

Le curcuma et ses effets sur le développement du bébé

Il convient de noter que les processus inflammatoires dans le corps de la mère peuvent influencer le développement du bébé. En effet, dans ce contexte il est plus probable que le bébé finisse par développer l’autisme, l’hyperactivité ou d’autres troubles neurologiques.

Pour cette raison, le curcuma pourrait également être très bénéfique pour prévenir les problèmes de santé chez le fœtus. En aidant à niveler l’inflammation systémique, cette épice pourrait contribuer à assurer une grossesse correcte, favorisant le bon fonctionnement du bébé au niveau neurologique après l’accouchement.

Contre-indications du curcuma pendant la grossesse

Le curcuma est une épice culinaire très sûre. Il ne devrait être restreint pendant la grossesse que chez les femmes qui y ont déjà eu des réactions allergiques. La plupart de ces réactions présentent généralement des éruptions cutanées ou des maux de tête après avoir consommé le condiment.

Il faut cependant tenir compte du fait qu’une quantité excessive de curcuma pourrait générer un certain inconfort digestif dû à une irritation. Il stimule effectivement la production d’acides gastriques, ce qui cause des problèmes chez certaines personnes. De plus, les femmes enceintes souffrant de problèmes de coagulation ou de foie devraient éviter sa consommation.

Le curcuma, un assaisonnement bénéfique pendant la grossesse

Comme vous pouvez le constater, le curcuma est une épice culinaire capable d’apporter plusieurs bienfaits pendant la grossesse, tant pour la mère que pour le fœtus. Dans la plupart des cas, il peut être inclus dans l’alimentation sans aucun problème. Sa présence régulière est même judicieuse.

Enfin, il est important de veiller à ce que l’alimentation soit équilibrée et variée afin de ressentir tous les effets positifs que nous avons évoqués. Il faudra également maintenir un certain degré d’activité physique, dans la mesure du possible, pour assurer un développement optimal du fœtus.

Cela pourrait vous intéresser ...
8 épices interdites pendant la grossesse
Être parents
Lisez-le dans Être parents
8 épices interdites pendant la grossesse

Certaines épices sont déconseillées voire interdites pendant la grossesse, car leur consommation peut provoquer des fausses couches et autres probl...




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.