Peut-on accepter que notre enfant nous voit nu?

Si votre enfant vous voit nu, vous ne devez pas créer de traumatisme. Au contraire, cela peut être l'occasion de parler de lui et de ses différences. Apprenez-en plus !
Peut-on accepter que notre enfant nous voit nu?

Dernière mise à jour : 20 mai, 2022

Le corps humain, sous toutes ses formes, est encore un tabou dans la société. Dans certains cas, il est même difficile de mettre un nom sur certaines parties, comme les organes génitaux. Dans d’autres, ceux qui affichent une silhouette élancée sont loués (quel que soit le contexte de cette minceur) et le surpoids de certaines personnes est critiqué. De nombreuses batailles se livrent sur le corps et l’une d’entre elles porte sur une question classique qui accompagne l’éducation des enfants : que se passe-t-il si votre enfant vous voit nu? Pour y répondre adéquatement, nous avons préparé l’article suivant avec soin, en respectant les nuances qui évitent de tomber dans une logique simpliste et, probablement, erronée.

Quelques clés pour réfléchir sur les corps

Tout d’abord, il est important de garder à l’esprit que les enfants n’ont pas de préjugés ni d’idées formées sur le corps. Ce qu’ils en apprennent est ce qu’ils reçoivent de leur environnement. C’est donc aussi un exercice important que de se poser les questions suivantes : qu’est-ce que je pense de mon corps et de celui des autres ? Ai-je des idéaux à ce sujet ? Quelles idées ai-je envie de transmettre à mon enfant ?

En réalité, il faut reconnaître qu’il existe des diversités corporelles. Elles coïncident toutes dans une morphologie générale, mais sont différentes et fonctionnent même d’une manière particulière. Juste en acceptant cette prémisse, nous pourrons respecter tous les corps de la même manière.

En même temps, il faut tenir compte du fait que les besoins et les manières d’interpréter ou de traiter le monde changent avec l’âge.

Dès l’âge de 2 ans, les enfants sont curieux des différences du corps et commencent à se poser des questions. C’est une occasion en or d’échanger avec eux sur le sujet, de découvrir ce qu’ils savent ou ce qu’ils ont entendu et de leur fournir les informations correctes et adaptées à leur âge.

Cependant, après l’âge de 6 ans, apparaissent généralement la pudeur enfantine, le désir d’intimité et un certain “refus” d’être vu en se baignant ou en s’habillant. Même de nombreux enfants de cet âge ne veulent pas partager la salle de bain avec leurs frères et sœurs plus jeunes. Il est important de considérer cela comme faisant partie de l’autonomie qu’ils gagnent et de respecter leur volonté. Sinon, le message subliminal pourrait être assez complexe.

Trois femmes qui posent avec leurs bébés respectifs.

Que se passe-t-il lorsque votre enfant vous voit nu?

Maintenant, on peut plus ou moins anticiper une idée de réponse, puisqu’il n’y en a pas une seule possible.

La connotation selon laquelle il est bon ou mauvais pour votre enfant de vous voir nu lui est donnée par les adultes. Cela est bon, si nous sommes capables de le gérer correctement, si nous pouvons gérer nos propres préjugés et si nous pouvons donner un sens à cette situation.

Si votre enfant vous voit nu et que vous le vivez sereinement, il le percevra aussi ainsi. Il se sentira en sécurité et en confiance et ne verra rien d’autre qu’un corps vivant et à l’aise.

Ce qui se passe, c’est que nous assimilons souvent la nudité à la sexualisation. Pour cette raison, lorsque les enfants nous surprennent nus dans la pièce, nous sommes immédiatement alarmés. Lorsque cela se produit, nous créons de fausses idées sur le corps. Comme quelque chose à cacher, à couvrir ou à avoir honte.

Si papa est toujours nu à la maison, mais qu’on ne peut pas lui demander pourquoi il n’a pas de seins et que maman en a, ou que maman est nue mais nous réprimande si on la regarde par curiosité sur son corps, le message sera différent. Elevées ainsi, les deux situations de nudité à la maison ne sont pas positives, car elles délivrent un message contradictoire que les enfants ne peuvent pas déchiffrer : « je me montre, mais je n’explique pas », « tu demandes, mais je me fâche ». En termes grotesques, vous lui apprenez “qu’on n’en parle pas”.

Enfin, si votre question découle d’une peur d’un traumatisme futur si votre enfant vous voit nu, la réponse est non. Ce ne sera pas la nudité elle-même qui “créera” un traumatisme, mais la réponse que vous êtes capable de lui donner, l’idée que vous transmettez de cette situation et les émotions qui se déclenchent à cet égard.

Quelle est la sensation de votre enfant qui vous voit nu?

La nudité a aussi à voir avec soi-même. C’est-à-dire avec le fait de montrer naturellement (ou non) le corps. Il existe de nombreuses façons d’enseigner l’anatomie. Il n’est donc pas nécessaire de vous “forcer” à faire quelque chose avec lequel vous ne vous sentez pas à l’aise.

Dans ce sens, il faut expliquer aux enfants que nous avons tous le droit de décider de notre corps. Que personne ne peut prendre de décision à son sujet si nous ne sommes pas d’accord.

Un autre point à considérer dans cet enseignement est que la limite est toujours l’autre. Nous n’aurons peut-être aucun problème à porter des sous-vêtements dans la maison. Mais si notre fils est importuné, nous devrons alors établir des accords et respecter l’intimité de chacun. Par exemple, respectez l’intimité de la salle de bain si la porte est fermée et qu’il y a quelqu’un à l’intérieur.

L’approche du corps doit être pensée naturellement. Comme quelque chose dont nous devons prendre soin et respecter, que ce soit le sien ou celui des autres. Car cela nous permet de nous sentir bien et d’atteindre nos objectifs.

Chaque famille doit trouver une façon de parler de sexualité selon son propre style et toujours se reconnaître parmi ses membres. L’important est de respecter le droit des enfants de savoir. Puis de remplir l’obligation morale de leur fournir des informations adéquates, de manière respectueuse et dans une perspective globale. Et toujours garder une perspective de diversité.

Une jeune fille qui regarde une tablette avec deux adultes.

Penser l’éducation sexuelle de manière globale

Cela dit, si nous repensons à ce qui alimente le tabou social sur le corps, nous pouvons dire que c’est cette idée limitée et erronée qui assimile la sexualité au sexe. Pour cette raison, la nudité est considérée comme quelque chose d’indigne ou d’humiliant. Ou même comme un risque pour les enfants.

Il est important de noter que la sexualité a une connotation plus large que le sexe, puisqu’elle implique l’affectivité, les émotions, le respect, le soin du corps et le plaisir. Pour cette raison, il est nécessaire d’aborder l’éducation sexuelle de manière globale et dès le plus jeune âge. En effet, avec cela, nous fournirons à nos enfants les outils nécessaires pour renforcer leur estime de soi et améliorer leurs relations avec leur environnement.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi mon enfant aime-t-il se déshabiller?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Pourquoi mon enfant aime-t-il se déshabiller?

Les enfants adorent parfois se déshabiller et se mettre tout nu. Pourquoi? Quelles sont les raisons? Comment agir en tant que parents? etc...