Personne ne peut élever de bons enfants en criant

Se servir de cris dans l'éducation de nos enfants ne nous mènera à rien en tant que parents. Ci-dessous, nous listons et détaillons les causes de cette revendication et comment ce comportement devrait être remplacé.

Il nous est arrivé à tous, pour une raison quelconque, de perdre le contrôle du mauvais comportement de nos enfants. Compte tenu de cela, la première réaction est de leur crier dessus. Cependant, ce n’est pas la meilleure option pour élever de bons enfants. Ci-dessous, nous vous expliquons pourquoi.

Le fait est que nous sommes humains et imparfaits. À la suite de ces réactions, nous tombons souvent dans des déséquilibres émotionnels. Par conséquent, nous commettons des erreurs et faisons même des erreurs en tant que parents.

Dans certains cas, on arrive à des conséquences indésirées de tous. Il est possible que les cris constants soient le produit d’une mauvaise éducation reçue par nos propres parents. Ou alors, dans certains cas, c’est parce que c’est ainsi qu’on a été élevé.

Pouvez-vous élever de bons enfants en criant ?

La réponse est non. Il y a des cas où les parents n’ont aucun scrupule à crier sur leurs enfants. Beaucoup le font dans les lieux publics, sans se soucier des conséquences que cela peut causer aux petits.

Il est possible que les cris des parents envers leurs enfants soient dus à un mauvais moment qu’ils ont eu dans la journée. Ou peut-être, malheureusement, parce que c’est le système parental qu’ils mettent en place avec leurs enfants.

Il y a des cas qui sont également hérités de nos parents, puisque c’était leur façon de nous éduquer. C’est à dire qu’ils ont agi avec une main lourde contre les parents actuels dans leur enfance. Par conséquent, cela les a marqué pour le reste de leur vie. Cette frustration est alors transférée aux petits.

Les conséquences sur les enfants grondés avec des cris

Actuellement, les professionnels indiquent qu’il n’est pas nécessaire de crier pour exercer une autorité sur les enfants. Les pédagogues et les psychologues s’accordent à dire que pour qu’un enfant se comporte de manière appropriée, il n’est pas nécessaire de l’humilier. En outre, il est inutile de l’offenser, de lui crier dessus, ou pire encore, de recourir à la violence.

Crier n'est pas une garantie pour élever de bons enfants. Tout au contraire.

Voici donc les conséquences de crier sur les petits :

  • Ça les fait s’y habituer. Il viendra un moment où l’habitude n’aura aucun effet. Ainsi, le parent passera de l’autorité au dogmatisme.
  • Les cris constants conduiront l’enfant à perdre son estime de soi. Il ne se sentira pas aimé par ses parents. Ce que vous pouvez réaliser avec ces méthodes archaïques est qu’il devienne rebelle et vous défiez de façon permanente.
  • Généralement, les enfants sont le reflet de leurs parents. Un comportement agressif aura un impact sur eux. En effet, ils l’adopteront très probablement lorsqu’ils grandiront.
  • L’enfant grandira avec du stress d’une telle ampleur qu’il sera affecté dans son développement.

Des raisons d’arrêter de crier sur nos enfants

  • Trop crier fera de nos enfants des sourds. Autrement dit, tout ce que nous voulons leur dire ou leur transmettre en criant sera inutile. Ainsi, ils seront mal disposés et tous les messages seront automatiquement rejetés.
  • Ils ne vous écouteront jamais avec attention. De plus, ils voudront encore moins apprendre de vos conseils. Les améliorations sont uniquement réalisées à l’aide de leçons interactives pour lui.
  • Nous sommes un reflet pour nos enfants. C’est à dire, leur comportement variera en fonction de notre comportement. Si nous lui crions dessus parce que nous avons perdu le contrôle, nous lui apprenons à gérer la colère et la rage par l’agression.
  • Si ce que nous faisons est exercer un contrôle de soi, nous allons certainement les aider à agir calmement. Ils apprendront ainsi à donner des réponses plus adéquates.
  • Crier sur les enfants leur fera ressentir de la peur. Et, plus tard, cela se transformera en de l’impuissance et de la colère. Nous y contribuons, peut-être inconsciemment, quand nous cherchons à le faire obéir en criant.
  • Ce n’est pas la bonne façon d’éduquer ses enfants. Nous savons que le respect se gagne en respectant. L’obéissance se gagne en étant patient. En effet, l’apprentissage prend du temps et des efforts.
  • En haussant le ton, nous ne réussirons qu’à les éloigner. Nous perdons notre autorité, leur respect et la communication. Nous gagnons seulement de la distance et de la froideur dans les relations.
Pour élever de bons enfants, il n'est pas nécessaire de leur crier dessus.

Conseils

Le conseil logique et véridique est de vous arrêter et de penser à votre habitude de crier. Pour élever de bons enfants, vous devez changer d’attitude et choisir un autre chemin. Les expériences vous montreront quelle est la meilleure méthode – et la plus efficace – pour éduquer vos enfants.

« N’évitez pas à vos enfants les difficultés de la vie. Apprenez-leur plutôt à les surmonter ».
-Louis Pasteur-

Le conseil le plus sain pour élever de bons enfants est d’arrêter de leur crier dessus. Quand nous sommes en colère contre quelque chose qui n’a rien à voir avec eux, nous devons avoir le contrôle de de nous-mêmes. Nous devons éradiquer les cris de notre façon de réagir.

Exercer un contrôle pour arrêter de crier n’est pas une tâche facile. Nous devons contrôler nos émotions, bien que cela soit un défi. Pensons en particulier à la colère et la rage face à la désobéissance de nos enfants.

Nous devons donc apprendre à arrêter quand nous crions. Il s’agit de nous analyser et d’apprendre à nous contrôler quand un processus de colère s’entame. Si vous vous décidez de le faire, vous le réaliserez sûrement. Pour élever de bons enfants, il est nécessaire d’exercer une bonne maîtrise de soi.

 

A découvrir aussi