L’amour d’une mère lui permet de communiquer avec son bébé

· 10 novembre 2017

L’amour des parents pour leur bébé prend parfois des formes étonnantes. Le lien qui s’établit entre eux est si intime qu’ils peuvent facilement se laisser guider par leurs émotions.

Ce sont ces émotions qui permettent à une mère ou un père de communiquer avec son bébé et de comprendre ce qu’il balbutie. Nos émotions interprètent l’étrange et délicieux langage instinctif des plus petits.

Nous sommes sûrs que vous avez déjà vécu la situation suivante. Vous êtes avec du monde, des amis ou de la famille. Soudain, votre bébé commence à gazouiller et à émettre des sons au hasard de manière excitée. Vos amis demandent en riant : « Mais qu’est-ce qu’il essaye de nous dire ? »

Ce qu’un enfant est capable de faire aujourd’hui avec d’un peu d’aide, il sera capable de le faire tout seul demain.

Lev Semyonovich Vygotsky

C’est alors que, sans savoir comment et de façon très naturelle, vous faites office d’interprète. Vous traduisez ces sons, gestes, cris et gazouillis. Vos amis ne vous croiront peut-être pas, mais vous savez ce que dit votre enfant, parce que vous le connaissez. Vous comprenez son langage, ses émotions, ses regards et ses intentions.

Ensemble, vous avez créé un petit univers de signifiants et de signifiés où rien ne vous échappe. Vous faites en sorte de changer petit à petit ces sons en mots articulés et phrases cohérentes qui permettront à votre enfant de communiquer avec le reste du monde.

C’est une tâche fabuleuse qui commence de façon étonnante.

Le « dialecte de maman » m’aide à apprendre

Illustration d'une maman qui embrasse sa petite fille, geste qui permet de communiquer avec son bébé

Jenn Berman, psychothérapeute de la famille, experte en communication et en éducation, a récemment écrit un livre très intéressant : Superbaby, aux éditions Sterling.

Dans son livre, elle nous explique quelque chose de très particulier et d’étonnant. Une maman sait très bien communiquer avec son bébé.

Les experts différencient le langage enfantin et le « dialecte de maman »

Pour la plupart d’entre nous, quand nous nous adressons à un bébé qui ne sait pas encore parler, nous le faisons dans un langage naïf et en répétant les syllabes : « ta-ta-ta, « gu-gu »

Croyez-le ou non, mais ce type de communication mièvre ne sert à rien. Cela ne fonctionne pas aussi bien que celui qu’emploient les parents.

La mère ou le père sait instinctivement communiquer avec son bébé pour avoir passé beaucoup de temps avec lui. Maman (mais aussi papa) communique avec son bébé en utilisant un langage articulé normal, mais sur un ton plus aigu et à un rythme plus lent et plus posé. C’est ce qu’on appelle le « dialecte de maman ».

Maman et papa modulent instinctivement l’inflexion des mots. Ils redéfinissent notre langage habituel sans se limiter à répéter des syllabes. En articulant de manière exagérée et en parlant sur un ton plus aigu, ils font en sorte que le bébé distingue les différents sons.

Maman me comprend : le lien émotionnel

Illustration d'un bébé dans les bras de sa maman

On pourrait se limiter à parler d’instinct maternel, de cette explosion hormonale qui transforme la femme en mère presque par magie et lui permet de communiquer avec son bébé.

Pourtant, le lien émotionnel n’apparaît pas de façon automatique juste après la naissance. C’est un lien plus profond que cela. En fait, il peut aussi apparaître chez une femme qui n’a pas donné naissance…

« Les bras des mères sont faits de tendresse; les enfants y dorment profondément. »

Victor Hugo

Je te comprends, car tu fais partie de mon cœur

Parfois, il vous suffit de croiser le regard de votre enfant pour percevoir sa peur, sa faim ou un petit malaise que vous vous empressez de résoudre.

L’instinct maternel et paternel se tisse jour après jour à force de proximité et de nuits blanches, en cernant peu à peu la personnalité du bébé, ses particularités, ses réactions, ses besoins…

Tout cela se reflète dans ses gazouillis et ses balbutiements. Ces sons qui jaillissent chaque fois qu’il ressent une émotion, quand vous lui donnez son jouet préféré, quand il veut toucher telle chose ou que vous approchez telle autre de lui…

Le bébé communique par le biais de l’imitation, mais aussi des interactions émotionnelles, notamment celles que vous favorisez et que vous comprenez…

Illustration d'un bébé dans les bras de sa maman

Des sons chargés d’émotions pour communiquer avec son bébé

Chaque balbutiement, gazouillis, cri ou ce premier « maman » et « papa » surgit au milieu des émotions qui construisent un environnement propice à la communication.

Plus le bébé sera stimulé, plus il aura des émotions positives et plus il communiquera de façon efficace. Cependant, il ne faut pas en faire une obsession si votre enfant est plus lent. Chaque bébé est différent et suit son propre rythme pour se développer.

Ce dont un bébé a besoin avant tout, c’est d’affection. Elle favorise la confiance, la tranquillité et une communication paisible et constante, stimulante mais accessible pour le bébé.

Maman comprend et comprendra toujours son bébé. Papa sera toujours là pour servir d’interprète, lui aussi. Tous les deux, ils sont les mieux placés pour favoriser la communication de façon toujours plus habile chez l’enfant.