Parents solidaires ou parents permissifs, quelle est la différence ?

Apprendre aux enfants à être autonomes ne signifie pas les laisser faire ce qu'ils veulent ou faire les choses à leur place. Cela implique d'être leurs guides jusqu'à ce qu'ils puissent le faire sans notre aide.
Parents solidaires ou parents permissifs, quelle est la différence ?

Dernière mise à jour : 23 juillet, 2021

Éduquer et élever des enfants n’est pas une tâche facile. Le cheminement parental a une large palette de couleurs et les choix parentaux sont rarement “noir ou blanc”. Par exemple, en laissant notre enfant faire ses propres expériences, nous pouvons être des parents solidaires ou des parents permissifs. Connaissez vous la différence?

Trouver le juste milieu entre accorder des privilèges et ne pas le faire est plus complexe qu’il n’y paraît. Plusieurs fois, nos attitudes peuvent soit favoriser soit interférer avec l’apprentissage de l’enfant, nous devons donc en être conscients.

Tout d’abord, il est important de connaître les capacités de notre enfant et, en fonction de celles-ci, de déterminer s’il peut relever un défi par lui-même.

Deuxièmement, nous devons réfléchir à notre comportement. Enseignons-nous à notre enfant comment résoudre un problème ou le résolvons-nous pour lui ? Nous allons approfondir cette idée ci-dessous.

Comment se déroule le processus d’apprentissage d’un enfant ?

mère enseigne bébé fille équitation vélo parc forêt heureux incitation casque soutien enseignement apprentissage parentalité

L’apprentissage varie d’un enfant à l’autre et les parents doivent fonctionner comme des formateurs de compétences. Ils doivent collaborer pour que leurs enfants deviennent de jour en jour plus autonomes. Pour certains enfants, cela peut être très facile à réaliser, tandis que pour d’autres, cela peut être plus long.

Lorsque les enfants sont confrontés aux diverses difficultés de la vie, les parents doivent devenir le soutien et non la solution. Mais comment savoir si nous sommes l’un ou l’autre ?

Pour établir cette différence, il est important de savoir que lorsque nous accompagnons notre enfant, nous le motivons à progresser dans son autonomie. Au contraire, lorsque nous essayons de supprimer les difficultés de leur parcours, nous ne leur offrons aucun outil d’apprentissage.

« Si vous m’offrez un poisson, je mangerai aujourd’hui. Si vous m’apprenez à pêcher, je mangerai demain » -Proverbe chinois-

Il est important d’apprendre à l’enfant à surmonter les obstacles par lui-même, à faire face à ses peurs et à améliorer sa confiance en soi.

Différence entre parents aidants et parents permissifs

Maintenant que nous avons une idée générale, examinons chacune des différences entre les parents aidants et les parents permissifs.

Que font les parents aidants ?

  • Ils sont capables d’ identifier et de reconnaître les émotions et les sentiments de leur enfant.
  • Ils adaptent leurs actions à l’état d’esprit de l’enfant.
  • Ils apportent affection et compréhension face aux émotions désagréables.
  • Ils comprennent les difficultés d’apprentissage de l’enfant et s’y adaptent.
  • Ils établissent des règles appropriées et inculquent des habitudes positives pour modeler le comportement de leur enfant.
  • Ils favorisent des habitudes saines pour faire face à la frustration, l’anxiété ou la colère.
  • Ils discutent des règles et règlements de la maison, ainsi que des conséquences lorsqu’ils ne sont pas suivis.
  • Ils valident les progrès de votre enfant, quel qu’en soit le résultat.
  • Ils favorisent la persévérance et la valeur de l’effort.
  • Ils enseignent comment faire face aux problèmes et ne pas les éviter.

Que font les parents permissifs ?

Les parents permissifs essaient de protéger leur enfant de l’adversité, pour éviter la peur, l’angoisse, l’échec ou l’embarras. Certaines de ses principales caractéristiques sont les suivantes :

  • Ils ne sont pas constants dans le respect des règles de la maison, de peur que leur enfant ne se fâche contre eux ou cesse de les aimer.
  • Ils évitent toute situation pouvant mettre l’enfant mal à l’aise.
  • Ils assument les responsabilités que devraient assumer leur enfant.
  • Ils réagissent de manière excessive aux crises de colère.
  • Ils protègent le petit des conséquences naturelles de leurs actes.
  • Ils interviennent pour éviter la déception chez l’enfant.
  • Ils parlent pour leur fils, plutôt que de le laisser parler.
  • Ils ne savent pas dire non et ils permettent tout.
  • Ils ne motivent pas l’enfant à faire les choses par lui-même, par peur de l’échec.
  • Ils excusent toujours les erreurs de leur enfant, empêchant l’enfant d’assumer la responsabilité de ses actes.
Fille bébé monte pédales de vélo chemin d'automne parc mère peur hystérique hurle terreur surprotecteur

Concernant les différences entre les parents aidants et les parents permissifs

Comme nous l’avons vu tout au long de cet article, il existe des différences claires entre les deux styles parentaux.

Il est important d’identifier notre position dans l’éducation des enfants, pour éviter d’être trop permissif.

Bien que nous sachions que nos enfants ne pourront pas faire face à toutes les difficultés qui se présenteront à eux, nous devons les aider à cultiver la confiance en soi dès le plus jeune âge. De cette façon, nous leur fournirons les outils nécessaires pour surmonter eux-mêmes tout problème.

Si nous leur donnons toutes les solutions pour éviter la souffrance, nous ne les aiderons pas à grandir. Les parents doivent être leur soutien, leur guide, mais ils devront eux-mêmes découvrir la sortie du labyrinthe de la vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Donnez des options à votre enfant : ne lui dites pas quoi faire !
Être parentsLisez-le dans Être parents
Donnez des options à votre enfant : ne lui dites pas quoi faire !

Donnez des options à votre enfant pour qu'il sente qu'il a le choix de décider par lui-même et pour lui permettre de gagner en indépendance.



  • López, S. P., Mesa, J. L., & Linares, M. C. C. G. (2002). Los estilos educativos de los padres y la competencia psicosocial de los adolescentes. Anuario de psicología/The UB Journal of psychology, 79-95.
  • García Bueno, M.P. (2018). Estilos educativos parentales. Gabinete de orientación infantil Colegio Villalkor.
  • Henao López, G.C. y cols. (2007). Las prácticas educativas familiares como facilitadoras del proceso de desarrollo en el niño y la niña. AGO. USB Medellin-Colombia. V7, nº2, Pag.199-385.