Ovulation : les symptômes les plus courants

· 28 février 2019
Chaque corps manifeste des changements différents. Les femmes, grâce au cycle menstruel, peuvent recevoir des signaux de nombreuses choses qui se passent dans leur corps, entre autres l'ovulation. Quels sont les symptômes de l'ovulation ?

Le corps de chaque femme est différent. Par conséquent, il répondra à sa manière face aux symptômes de l’ovulation et autres changements hormonaux qu’il expérimente.

Dans certains cas, les femmes ont leurs cycles réglés comme une horloge et ovulent le même jour chaque mois. Dans d’autres cas, elles ne peuvent pas indiquer avec exactitude la date d’ovulation puisque celle-ci varie. Avant d’approfondir, définissons :

Qu’est-ce que l’ovulation ?

Lorsque l’un des ovaires libère un ovule, on dit qu’il survient une ovulation. Une fois libéré, l’ovule peut être fertilisé et implanté dans l’utérus, favorisant ainsi le début de la grossesse.

La période la plus fertile chez la femme se présente cinq jours avant et le jour même de l’ovulation. La femme a le plus de chances de tomber enceinte pendant les trois derniers jours de ce processus.

Certaines femmes pensent que leur cycle menstruel commence et termine avec les règles. En réalité, ce n’est qu’une partie. Les règles entraînent des symptômes physiques et émotionnels. Néanmoins, le cycle menstruel n’est pas le seul évènement qui envoie des signaux.

Les symptômes de l’ovulation sont notoires chez certaines femmes et passent inaperçus chez d’autres. Il est très probable que celles qui les ont subi, ne les associent pas avec le fait d’ovuler. C’est pourquoi nous décrivons ici quelques-uns d’entre eux pour que vous puissiez les reconnaître.

Lisez également :
Curiosités sur le cycle menstruel et la conception

Une femme a mal à la tête

Les symptômes les plus courants de l’ovulation

  1. Mal de tête

    C’est l’un des symptômes les plus courants. La présence de ce malaise ne doit pas entraîner de préoccupation. Néanmoins, si son intensité est considérable, il est préférable de consulter son médecin pour un traitement alternatif.

    Si la femme est régulière dans ses cycles, elle peut savoir qu’elle souffre de maux de tête à cause de l’ovulation et non pour une autre raison.

    La charge hormonale qui varie dans l’organisme est la raison de ces douleurs. Certaines femmes présentent même des migraines menstruelles pendant ces périodes. 

    Avec la prise de contraceptifs oraux, ces douleurs peuvent augmenter en intensité et en fréquence. Dans ce cas, on recommande de consulter le gynécologue pour changer de marque de pilule voire de méthode contraceptive. En règle générale, la majorité des maux de tête se situent d’un côté de la tête. C’est pourquoi ils sont facilement reconnaissables.

  2. Changements d’humeur

    Les variations hormonales peuvent provoquer des changements d’humeur. La femme passe de la tristesse à la joie pendant toute la journée.

  3. Changements dans la glaire cervicale

    La glaire cervicale possède un aspect gélatineux et transparent lorsque la femme est en train d’ovuler ou sur le point de le faire. Une plus grande quantité de glaire humide indique une ovulation en cours.

  4. Variations de la température corporelle basale

    Avant d’ovuler, cette température est très constante. L’un des symptômes de l’ovulation est la possible baisse de la température basale au début et ensuite, une augmentation subite après le processus. Avec le suivi mensuel de ce symptôme, on peut prédire quand surviendra l’ovulation.

  5. Augmentation de la libido

    L’envie d’avoir des relations sexuelles et les probabilités de s’exciter augmentent.

  6. Vagin plus sensible et gonflé

    On peut observer un léger gonflement de la vulve et une augmentation de la sensibilité.

  7. Douleurs abdominales

    Des coliques ou des douleurs abdominales peuvent se présenter au moment de l’ovulation.

  8. Douleurs dans le dos et dans les reins

    Des crampes de faible intensité dans la zone lombaire peuvent survenir. Celles-ci peuvent entraîner une position inappropriée en marchant ou en restant assis.

  9. Augmentation des gaz

    Au cours du processus d’ovulation, la femme remarquera une plus grande production de gaz. Cela met réellement mal à l’aise et aggrave les possibles douleurs abdominales. On doit éviter les aliments tels que les légumineuses pour ne pas contribuer à la production des gaz.

Une femme présente des douleurs abdominales

Autres symptômes fréquents de l’ovulation :

  • Petits saignements,
  • Abdomen enflé,
  • Sensibilité mammaire,
  • Augmentation du sens de l’odorat et du goût.

Comment savoir exactement si l’on ovule ?

Il existe sur le marché des dispositifs appelés « test d’ovulation ». Ceux-ci fonctionnent comme les tests de grossesse. Ils détectent la concentration d’hormones en indiquant s’il y a ovulation ou non.

Les symptômes de l’ovulation peuvent offrir des indices sur l’état du processus. On peut ainsi savoir s’il a démarré ou non. Mais pour le détecter avec exactitude, on doit recourir à ce genre de tests.

Ces tests peuvent également aider à détecter de possibles complications de santé qui, par ignorance, pourraient être attribuées à l’ovulation.

Lorsque se présentent les symptômes possibles de l’ovulation, on utilise le test et celui-ci donne un résultat négatif. On peut ainsi définir que ces symptômes sont dus à d’autres pathologies. Par conséquent, il est important de consulter pour en trouver la cause.