Otite chez le bébé : symptômes et traitements

15 août 2018
Les infections de l'oreille chez les adultes et les enfants sont faciles à surmonter avec l'aide d'un bon antibiotique. L'otite chez les jeunes enfants en est un bon exemple. Mais que se passe-t-il quand une otite envahit les oreilles d'un petit bébé ? Il est évident que dans ces cas le problème acquiert une plus grande difficulté.

Le diagnostic et le traitement sont tous deux différents chez les enfants de 0 à 36 mois. Plus l’enfant est petit, plus il est difficile de soigner cette maladie.

Cependant, ci-dessous nous allons présenter la procédure correcte pour identifier et traiter l’otite chez les bébés.

Comment identifier l’infection

Quand un enfant souffre d’otite, il touche simplement l’oreille qui fait mal et dit à ses parents ce qui se passe. Cependant, un bébé n’a pas la capacité verbale et c’est pourquoi, en cas de maladie, il va juste pleurer.

À ce moment, les parents devraient se concentrer sur l’identification de ce qui peut affecter leur enfant. La tâche ne sera pas facile, il est donc bon de savoir que la manifestation de l’otite est assez fréquente chez les jeunes enfants et surtout pendant la saison estivale.

S’il y a un soupçon que la douleur vient de l’oreille, une alternative est de presser doucement l’oreille de l’enfant. Si nous voyons que les pleurs augmentent quand nous exerçons cette pression, alors nous ferons face à la présence probable d’une otite en cours.

Choses que nous ne devrions pas faire

Si l’enfant est très petit et que nous soupçonnons une otite chez lui, la bonne chose à faire est d’amener l’enfant chez le pédiatre pour consultation. Seul ce spécialiste peut fournir un diagnostic précis qui permettra à son tour l’imposition d’un traitement.

otite chez le jeune enfant

De plus, nous devons savoir que l’automédication est extrêmement dangereuse chez les bébés de 0 à 3 ans. Par conséquent, nous ne pouvons pas fournir un antibiotique par nous-mêmes sans la prescription et l’autorisation d’une autorité médicale. Cela pourrait mettre en danger la vie de l’enfant.

C’est une maladie assez récurrente chez les enfants. Gardez à l’esprit qu’un acte négligent peut entraîner des difficultés ultérieures.

Traitement de l’otite chez les bébés

En général, l’otite chez les enfants de moins de 2 ans est traitée avec des antibiotiques et des anti-inflammatoires légers. Bien sûr, tout dépendra de l’historique clinique du bébé et c’est pourquoi l’avis du médecin sera de la plus haute importance.

Les antibiotiques et anti-inflammatoires utilisés les plus fréquemment sont ceux qui se distribuent en gouttes. En ce qui concerne la douleur, la plupart des médecins prescrivent des analgésiques commerciaux tels que le paracétamol ou l’ibuprofène à des doses adaptées aux enfants.

Cependant, nous devrions savoir que l’ibuprofène n’est pas recommandé chez les enfants de moins de 6 mois. En dehors de ces analgésiques, il existe d’autres soins que nous pouvons offrir aux enfants affectés par cette maladie pour améliorer leur bien être.

Créez les conditions pour éviter l’otite chez les bébés

Une recommandation faite par la plupart des médecins est de suspendre les aliments allergéniques et à base de produits laitiers pendant la maladie.

Séchez bien les oreilles des bébés à l’heure du bain. C’est essentiel pour prévenir l’otite. Il est également nécessaire de bien les sécher une fois que la maladie est déjà apparue afin de ne pas l’aggraver. Mais en dehors de l’eau, les environnements extrêmement secs peuvent générer plus de douleur et d’irritation dans la zone touchée.

Certains experts recommandent de mettre des sacs d’eau chaude dans l’oreille infectée pour soulager la douleur.

surveiller les oreilles des enfants

Comment savons-nous si l’otite se complique ?

Si l’enfant a des sécrétions, des étourdissements, des vomissements ou de la fièvre au-dessus de 38 degrés, il est important que les parents se rendent chez le pédiatre ou passent par des urgences. Rappelez-vous qu’il est essentiel de contrôler la fièvre chez les jeunes enfants.

Nous devons également agir avec une certaine urgence si l’enfant ne peut pas marcher correctement, montre une perte d’équilibre ou a le cou raide. L’examen médical est indispensable dans ces cas.

Si un enfant avec un traitement ne montre pas d’amélioration après les 48 premières heures, il est conseillé de retourner chez le médecin qui le traite.

Quelques faits sur l’otite infantile

Selon la Société espagnole d’oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale, au moins la moitié des enfants espagnols ont souffert d’otite avant la première année de vie.

En fait, il s’agit d’une maladie qui survient plus fréquemment chez les enfants que chez les adultes. De nos jours, on sait que les enfants prématurés et ceux qui ont une prédisposition génétique sont plus sujets à cette infection.

En résumé, l’otite est une maladie contrôlable, récurrente et qui ne génère presque jamais d’inconvénients majeurs. Cependant, certaines complications peuvent survenir si les parents n’agissent pas de façon méthodique et prudente.

 

A découvrir aussi