Oedèmes pendant la grossesse : remèdes

· 5 novembre 2018
Les oedèmes est un problème courant surtout lors du troisième trimestre de grossesse. Connaître la manière de les réduire et de les soulager vous aidera à mieux vivre l'étape de la grossesse.

Les oedèmes pendant la grossesse est un problème qui concerne de nombreuses femmes. À mesure que le ventre grandit, tout le corps de la femme se transforme. Chez les femmes qui n’ont jamais souffert d’oedèmes, elles commencent à en avoir.

Pendant la grossesse, les oedèmes sont un problème courant, surtout pendant le troisième trimestre. À l’instar des douleurs lombaires, l’acidité gastrique, la constipation ou la fatigue chronique, cela peut perturber cette étape heureuse.

Pour que vous sachiez pour quelle raison cela vous arrive, comment vous pouvez y remédier et savoir si vous devez vous inquiéter ou non, nous vous présentons ci-dessous les principales caractéristiques et les remèdes des oedèmes pendant la grossesse.

Les oedèmes des jambes lors de la grossesse : le plus courant

L’un des troubles les plus courants chez les femmes enceintes est l’oedème des jambes. 

La plupart des oedèmes dans cette partie du corps sont directement liés à la pression de l’utérus -en croissance constante- sur les veines du bassin et la veine cave. Cette dernière est la veine qui amène le sang des extrémités inférieures au coeur).

C’est à partir du résultat de ladite pression que le flux sanguin se réduit et la lymphe s’accumule dans les tissus.

Lisez également :
Douleur dans le bassin pendant la grossesse

Une femme enceinte d'oedèmes des jambes
La rétention de liquides dans les jambes, les chevilles, les pieds et les orteils entraîne quelques anomalies dans la mobilité des femmes enceintes. Cela, outre la prise de poids, complique la grossesse.

Remèdes et conseils contre les oedèmes des jambes

Bien que le problème des jambes enflées pendant la grossesse ne peut pas être totalement évité, il est possible de le diminuer. 

L’on conseille de tremper ses jambes dans de l’eau froide. Mettez-les ensuite brusquement dans l’eau chaude et continuez à alterner pendant minimum cinq minutes. Ce processus se réalise dans l’objectif de stimuler les vaisseaux sanguins et de diminuer ainsi la rétention de liquides.

Afin de réduire les oedèmes, les femmes enceintes doivent suivre une alimentation riche en fruits et légumes diurétiques. Elles peuvent ainsi consommer des tomates, de la papaye, des oranges et des asperges.

En outre, il est recommandé de boire des infusions de sureau, de pissenlit ou de verveine. Ces plantes médicinales sont inoffensives pour la santé de la mère comme pour celle du bébé.

Les gynécologues recommandent que les femmes enceintes atteintes d’oedèmes adoptent certains changements dans leur style de vie :

  • Boire beaucoup de liquides.
  • Éviter la malbouffe.
  • Manger peu de sel.
  • Utiliser des vêtements amples.
  • Réaliser une activité physique régulièrement.
  • Ne pas rester trop longtemps debout ou assise. Autrement dit, alternez les postures.
  • Se coucher sur le dos et surélever les jambes.
  • Réaliser un drainage lymphatique manuel.
  • Éviter d’utiliser des talons.

« Les oedèmes pendant la grossesse sont associés à cette période et aux changements physiques dont souffre la femme. La plupart du temps, c’est un symptôme courant de la grossesse. »

Quand est-ce que l’oedème des jambes doit être source de préoccupation ?

Toutes les gênes et souffrances associées ou non à la grossesse qui se manifestent pendant celle-ci doivent avertir les femmes enceintes -sans pour autant les préoccuper. Un symptôme peu alarmant peut parfois être le signe d’une probable maladie plus grave. 

Une importante prise de poids en une courte période, des douleurs dans la nuque et des fourmillements dans les mains avec une difficulté à bouger les doigts peuvent indiquer un problème rénal.

L’oedème associé à d’autres symptômes doit rapidement être l’objet d’une consultation chez le médecin.

Gonflement jambes

Consultez votre gynécologie obstétrique à propos des oedèmes qui se manifestent ainsi que de la manière de les réduire. Informez-vous plus précisément sur les oedèmes. Ils peuvent également être le signal d’une autre maladie comme la pré-éclampsie ou la présence d’un caillot sanguin.

En définitive, veillez toujours aux changements brusques dont pourrait souffrir votre corps pendant la grossesse.

Conseils pour faire face aux oedèmes pendant la grossesse

Pendant la grossesse, il est courant que l’on présente des inflammations aux lèvres, au nez, aux mains, aux seins, aux chevilles ou aux pieds. En outre, les femmes multipares souffrent en général d’oedèmes plus importants pendant leur grossesse.

Si vous vivez dans un climat très chaud ou si vous avez conçu un enfant de manière artificielle, vous serez également plus encline à souffrir d’oedèmes pendant la grossesse.

Ne perdez jamais de vue les signaux qu’envoie votre corps. Néanmoins, soyez sereine et profitez de votre grossesse. Tel que nous vous l’avons mentionné, la plupart du temps, ces inflammations ne causent pas de problème majeur. De plus,ils disparaissent après l’accouchement.