N'utilisez pas la nourriture comme une punition

Se servir de la nourriture comme élément de récompense ou de punition est une habitude d'éducation inappropriée. Nous allons vous expliquer pourquoi.
N'utilisez pas la nourriture comme une punition

Dernière mise à jour : 23 septembre, 2021

En matière d’éducation, il existe une règle qu’aucun parent ne doit enfreindre : la nourriture ne doit pas être utilisée comme récompense ou comme punition.

Prendre soin des habitudes alimentaires dès la petite enfance est important pour que les enfants développent une relation saine avec leur propre alimentation. La nourriture n’est pas un objet de négociation mais l’élément essentiel à la vie. Elle ne doit donc pas être utilisée à d’autres fins que l’alimentation.

N’utilisez pas la nourriture comme une punition

petite fille en colère avec qui on s'est servi de la nourriture comme punition

Lorsqu’un père dit à son fils qu’il doit manger des légumes parce qu’il s’est mal comporté, il privilégie l’association entre ce type d’alimentation et la punition.

Il est possible que le subconscient de l’enfant enregistre que manger des légumes est quelque chose de mauvais pour lui et cela peut finir par créer une aversion pour eux. Le petit comprend à son tour que manger des légumes est une obligation et non une habitude saine.

Il en va de même lorsque l’enfant est privé de la consommation d’un aliment qu’il aime en raison de son comportement. Par exemple, lorsque le père prévient l’enfant qu’il ne mangera pas son dessert préféré parce qu’il n’a pas voulu des légumes au dîner.

De cette façon, l’enfant associe que certains aliments sont une punition tandis que d’autres sont des récompenses. Généralement, ces derniers sont des aliments malsains peu sains.

N’utilisez pas non plus la nourriture comme récompense

Pour inculquer des habitudes alimentaires saines, il est important d’introduire des aliments naturels et riches en nutriments ainsi que de restreindre la nourriture transformée ou la malbouffe. Bien que cette dernière option soit autorisée lors d’occasions spéciales, elle ne doit jamais être utilisée pour récompenser ou punir le comportement de l’enfant.

Ces méthodes parentales sont inappropriées car elles conditionnent l’enfant à agir sur la base d’une récompense ou d’une punition et ne lui permettent pas de réfléchir à ses actes.

De cette façon, le petit s’habitue à modifier son comportement lorsqu’il y a un stimulus extérieur à venir. Par ailleurs, il ne comprend pas pleinement l’importance réelle de faire ou de ne pas faire les actions que nous voulons qu’il modifie.

Le jour où l’on ne punit/récompense pas, les résultats souhaités ne sont plus obtenus. Cela se produit parce que l’enfant perd tout intérêt à améliorer son comportement s’il n’obtient rien en retour.

Par conséquent, l’utilisation de récompenses ou de punitions n’engendre pas un changement d’attitude mais une adaptation du comportement en fonction des propres intérêts de l’enfant.

Il en va de même lorsque les parents ne sont pas là pour surveiller le comportement de l’enfant. N’ayant ni récompenses ni punitions, le petit décide de comment agir, au-delà de ce que veulent ses parents.

petite fille qui a été récompensée avec une sucette

La récompense de la malbouffe

Un autre aspect non négligeable est le message qui est donné à l’enfant en récompensant son comportement avec des aliments malsains, comme un bonbon ou un hamburger.

Le subconscient du petit retient que lorsqu’il se comporte de manière appropriée, il mérite ces aliments peu sains.

Cette tension émotionnelle générée autour de l’aliment interdit pousse l’enfant à rechercher la sensation de confort lorsqu’il consomme ce type d’aliment. À long terme, cela peut le conduire à devenir un consommateur régulier d’aliments peu sains.

À propos des habitudes d’éducation saines

Il est très important de savoir que l’utilisation de la nourriture comme monnaie d’échange n’est pas une stratégie parentale appropriée.

Si notre intention est que les enfants acquièrent des habitudes saines, alors la nourriture ne devrait jouer aucun rôle autre que la nutrition. Et même lorsqu’il s’agit de vrais aliments, comme un fruit ou un légume.

Des phrases comme « si tu manges tes légumes, nous jouerons ensemble tout l’après-midi » doivent être évitées. Dans le cas contraire, la relation que les petits établissent avec la nourriture finira par être négative.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment faire en sorte que votre bébé ait une bonne relation avec la nourriture ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment faire en sorte que votre bébé ait une bonne relation avec la nourriture ?

La relation avec la nourriture s'acquiert dès le plus jeune âge et il n'est pas toujours évident d'inculquer de bonnes habitudes alimentaires à nos...



  • Sánchez García, V., Martínez L. (2019) ¿Qué le doy de comer?: Una guía para que los más pequeños coman de forma saludable. Editorial: Paidós
  • GRUPO SI(e)TE. Educación (2009) Premios, castigos y educación. Ponencia Encuentro de Teoría de la educación. Valencia.