Nettoyer et soigner le nombril du bébé

· 10 février 2018
Le nombril du bébé est l'une des parties de son anatomie qu'on ne doit pas négliger. S'il est important que le nouveau-né soit propre, il faut prêter une attention particulière au cordon ombilical. Pourtant, les parents ne savent pas toujours s'occuper de ce petit bout de tissu sec qui tombe du ventre du bébé. Dans cet article, nous aimerions vous rappeler les fondamentaux.

 

Le cordon ombilical

Le cordon ombilical relie le fœtus au placenta qui le protège dans le ventre de sa mère. C’est ce lien qui permet à l’embryon de recevoir du sang, composé principalement de cellules souches, riche en oxygène et en nutriments, qui aide le bébé à survivre et à grandir dans l’utérus.

A la naissance d’un être humain, on coupe le cordon qui l’unissait à sa mère. Le nouveau-né n’en a plus besoin pour survivre. Cependant, le petit bout de peau qui reste, replié sur son ventre, pose parfois des petits problèmes.

Le cordon ombilical permet au foetus de grandir.

La cicatrisation du cordon ombilical

Le moignon ombilical de certains bébés se dessèche et se détache facilement, comme une feuille tombée d’un arbre. Au bout de six jours, ces nouveau-nés ont une jolie cicatrice qui leur rappellera toute leur vie le lien d’amour et de dépendance qui les unissait à leur mère.

Chez d’autres bébés, cela peut prendre jusqu’à dix jours, mais le résultat est le même : le nombril du bébé est sec, propre et bien formé. Mais, dans certains cas, le cordon ombilical met plus de deux semaines à sécher complètement et à tomber. Cela dépend de l’enfant.

Les problèmes éventuels

Les nombrils de certains bébés demandent davantage de soins. Non seulement ils mettent plus de temps à tomber et à cicatriser, mais ils occasionnent aussi une gêne ou une douleur à l’enfant.

Parfois, après la chute du cordon ombilical, le nombril du bébé suppure une substance jaunâtre. Si ce fluide disparait au bout de quelques jours et que la cicatrice est saine, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. En revanche, si le nombril suppure toujours au bout de quelques jours, il faut absolument en parler au pédiatre. C’est peut-être un signe d’infection.

Les infections du nombril chez les bébés sont peu fréquentes. En plus du symptôme que nous venons de décrire, faites attention à ces signes alarmants :

  • La peau autour du moignon est rougeâtre.
  • Le bébé pleure ou se plaint quand on le touche à cet endroit.
  • Le nombril du bébé sent mauvais.
  • Le bébé a de la fièvre.
Le nombril du bébé peut saigner un peu.

Le nombril du bébé peut également saigner, mais c’est moins probable. Si le moignon laisse échapper quelques gouttes de sang, c’est normal. En revanche, si le saignement est continu, il est temps de s’inquiéter et d’emmener votre bébé chez le pédiatre. C’est peut-être lié à la coagulation.

Et si vous avez le moindre doute, appelez votre pédiatre.

Comment soigner le nombril du bébé ?

Le nombril du bébé doit rester en permanence sec et propre. C’est pourquoi nous vous conseillons de toujours couvrir cette partie de son anatomie. Si la couche de votre bébé touche le nombril, essayez de la baisser un peu ou de faire un repli vers le bas.

Environ deux fois par jour, le matin et après le bain, vous devez nettoyer et soigner le moignon ombilical. Pour ce faire, soulevez délicatement le moignon de manière à ce qu’il se décolle, mais sans tirer dessus. Enveloppez vos doigts dans une compresse de gaze stérile et prenez un morceau de coton que vous imbiberez d’alcool. Passez-le plusieurs fois sur le nombril, en insistant sur les parties humides. Ensuite, séchez l’alcool avec un autre morceau de coton propre pour éliminer toute trace d’humidité. Laissez le moignon retomber à sa place.

Certains parents préfèrent se passer d’alcool et des spécialistes leur donnent raison. Ils considèrent que la meilleure manière de nettoyer le cordon ombilical, c’est d’employer du savon et de l’eau, puis de bien sécher.

C’est à vous de choisir la méthode.