Musique classique pour enfants : quoi écouter

· 9 octobre 2018
Le rythme depuis le ventre maternel. Beaucoup de mères font écouter à leur bébé de la musique classique pendant leur grossesse. Ainsi, les deux profitent de ses effets. Les bébés ont la capacité d'écouter depuis la vingtième semaine.

À partir de ce moment, la musique classique a des effets positifs sur le système circulatoire. Elle stimule de plus les cellules et contribue au développement du cerveau.

En ce qui concerne la mèrela musique favorise la bonne humeur que le bébé peut percevoir. Lorsque la mère se détend en écoutant de la musique et se concentre sur sa respiration, les battements de son coeur vont au même rythme. Cela stimule le bébé.

Pourquoi de la musique classique pour les enfants ?

Quelques études affirment que la musique classique est bénéfique pour les enfants pour de multiples raisons dès le plus jeune âge. La plupart de ces bénéfices sont liés aux zones du cerveau que le type de rythme et la composition stimulent. Voici quelques-uns de ces bénéficies :

  • Stimule les émotions positives.
  • Augmente la concentration et l’attention.
  • Stimule la créativité.
  • Accroît le raisonnement mathématique.
  • Sert de moyen d’expression.
  • Développe l’expression corporelle.
  • Favorise l’interaction sociale.
  • Stimule la fabrication de souvenirs. Cela augmente ainsi les capacités intellectuelles.
  • Diminue les niveaux de stress et d’anxiété.
  • Réduit la douleur, si elle existe.
  • Si l’enfant, en plus d’écouter de la musique classique, joue d’un instrument, cela développe la discipline et la responsabilité.

Lisez également :
Ecouter de la musique aide votre bébé à parler rapidement

Des enfants en train de jouer en groupe

Quand l’apprentissage de la musique se passe dans un cadre formel, il existe d’autres bénéficies comme l’amélioration des capacités de lecture et du coefficient intellectuel. La musique peut même avoir des effets thérapeutiques pour des problèmes tels que la dyslexie.

Le type de musique classique dépend de la stimulation désirée

Professeurs, musiciens et parents ont étudié les effets de la musique chez les enfants. Ils sont arrivés à des conclusions intéressantes en ce qui concerne le type de musique selon l’instrument qui prédomine.

  • Instruments à cordes : ils améliorent la concentration pendant les devoirs.
  • Percussions : elles développent la motricité globale. En effet, elles stimulent l’ensemble du corps de l’enfant.
  • Tous les types de musique classique : pour obtenir une structure complète, écouter cette musique introduit chez l’enfant les émotions et la structure du langage.

Quoi écouter ?

Pour les bébés :

  • Brahms’lullaby (La berçeuse de Brahms).
  • Nocturne n°2 de Chopin.
  • De Mozart : Le concerto pour clarinette, Le concerto pour piano n°21, Le concerto pour piano n°23 et Le deuxième mouvement du concerto pour violon n°3. 
  • Air Suite orchestral n°3 de Bach.
  • Pour Élise (Für Elise), Clair de lune y la Sonata n°3 en C mineur de Beethoven.
  • L’adagio de Albinoni.

La composition, l’harmonie et la beauté de ces pièces s’avèrent très relaxantes. Elles aideront ainsi à réguler le rythme cardiaque du bébéCela le calmera et l’aidera à trouver facilement le sommeil.

Pour se concentrer

Chez des enfants plus âgés, la précédente liste peut servir pour étudier. Une autre option est le premier mouvement de la Sonate en ré majeur K448 de Mozart. L’on peut également citer la Sonate pour piano n°11 K331, III Alla Turca et la Sonate n°15 K545 du même auteur.

Pour jouer et être en mouvement

Le premier mouvement du Printemps de Vivaldi ou le troisième mouvement de l’Été du même compositeur sont d’excellentes options à l’heure de juger. Ce sont en effet des pièces qui réveillent la vigueur, l’enthousiasme et la joie. Une autre option gaie et dynamique est la Danse hongroise de Brahms.

L’on peut également inclure dans cette liste le Concert pour flûte BWV 1044 Allegro de Bach. La Sonate n°12 en fa majeur de Mozart est également une excellente option.

Pour jouer ou courir

Il existe de nombreux exemples de morceaux et compositions très dynamiques. C’est le cas de la Marche Radetzky Op 228 de Johann Strauss, la Marche de Pompe et circonstance #1 Op 39 de Edward Elgar.

Un enfant qui joue du xylophone de la musique classique

Idylle pour les plus sensibles

La belle au bois dormant de Tchaikovsky est vraiment un classique. Sa beauté est captivante, en particulier pour les enfants sensibles, rêveurs et doux. On peut également citer Clair de lune de Debussy, entre autres oeuvres populaires.

Autres options

La liste des pièces classiques est aussi variée et étendue que le sont les goûts musicaux des parents et des autres figures importantes dans la vie des enfants. Ce sont eux les plus à même de leur offrir leurs premiers contacts avec la musique classique et réussir son approche.

Peu à peu, les enfants vont développer leurs propres goûts et préférences. Ils auront des chansons préférées.

Si les parents ne sont pas des spécialistes, Internet regorge de listes pré-déterminées qui peuvent être d’une grande aide. Il suffit seulement de renseigner dans le moteur de recherche les variables désirées : « musique classique pour enfants » ou « musique classique pour bébés » par exemple.

L’on peut également opter pour les projets musicaux d’artistes avec un style néo-classique. Vanessa, Mae, Yiruma, Lindsey Sterling, The Piano Guys, Two Cellos sont les plus connus dans ce domaine. Ils constituent tous une excellente option, y compris pour nous-mêmes. Leurs propositions sont réellement magnifiques !

La plupart de ces merveilleux morceaux sont disponibles sur Internet sur de multiples plateformes audiovisuelles. Le contenu est à la portée de tous, gratuitement. Nous n’avons ainsi pas d’excuses pour ne pas recourir à ces classiques qui nous apportent de si grands bénéfices dans la formation de nos enfants.