Mon enfant ne se fait pas d'amis l'été : que puis-je faire ?

Si votre enfant ne se fait pas d'amis pendant l'été, il est important de surveiller son comportement afin de savoir comment l'aider. Dans cet article, nous vous proposons quelques pistes.
Mon enfant ne se fait pas d'amis l'été : que puis-je faire ?

Dernière mise à jour : 17 août, 2022

L’été coïncide avec une longue période de vacances. Par conséquent, les enfants passent plusieurs semaines sans aller à l’école. Cependant, certains trouvent la socialisation difficile. Explorer et se débrouiller dans des territoires inconnus et sortir de la zone de confort est tout un défi. Voyons donc comment vous pouvez aider lorsque votre enfant ne se fait pas d’amis pendant l’été.

Mon enfant ne se fait pas d’amis l’été : comment puis-je l’aider ?

L’amitié est transcendantale dans la vie des gens. Avec elle, nous trouvons non seulement des rires, des anecdotes et des aventures, mais nous grandissons et développons également des compétences. Comme apprendre à partager, à fixer des limites, à résoudre des problèmes ou à connaître l’affection. En ce sens, l’amitié est très positive pour le bien-être.

Par conséquent, il est compréhensible que vous vous inquiétiez si vous voyez que votre enfant n’a pas d’amis. Voici quelques conseils que vous pouvez garder à l’esprit pour vous aider.

Organiser des activités chez vous

Votre enfant peut se sentir plus en sécurité en tant qu’hôte, car il se trouve dans sa zone familière. Vous pouvez donc inviter quelques amis et préparer des activités comme un après-midi cinéma, des jeux de société, ou les laisser jouer librement puis préparer un goûter réparateur.

Un groupe d'enfants qui jouent dans un jardin au bord d'une piscine.

Ne pas mettre de pression

Parfois, une préoccupation saine pour les amitiés de notre enfant se transforme en obsession. On insiste et on essaie de forcer et d’intervenir dans certains espaces, ce qui peut engendrer un plus grand inconfort. Il est important de s’intéresser, mais de ne pas s’immiscer ou d’exiger trop. Sinon, cela peut conduire à une idée fausse chez notre enfants quant à la raison pour laquelle il n’a pas d’amis et causer de l’insécurité.

Favoriser différents groupes d’amis

Peut-être que votre enfant ne se sent pas à l’aise avec ses camarades de classe à l’école. Cependant, ce n’est pas le seul espace où il peut interagir avec d’autres personnes. Pour cette raison, vous pouvez lui proposer de fréquenter d’autres lieux, comme un club, des cours de théâtre, pour apprendre une langue ou tout autre loisir qui pourrait lui plaire. Avec des intérêts communs, il est plus facile pour beaucoup d’enfants de s’entendre. À votre tour, si vous avez des amis avec des enfants du même âge que le vôtre, vous pouvez également organiser des activités ensemble.

Renforcer l’estime de soi et travailler sur ses compétences

Une bonne estime de soi est nécessaire pour se sentir validé et intéressant pour les autres. En ce sens, il est positif que vous souligniez ses attributs et ses qualités à votre enfant pour l’encourager en fonction de ses points forts. Mais il est également important que vous corrigiez les choses qui peuvent déranger les autres. Comme par exemple qu’il enlève les jouets à la hâte, qu’il ne prête pas les siens ou qu’il ne sait pas attendre son tour, entre autres.

Proposer des films ou des histoires qui évoquent les questions d’amitiés

Pour aider votre enfant, vous pouvez également proposer des histoires dans lesquelles les personnages valorisent l’amitié. Ou montrer des situations où il est difficile de se faire des amis et qui sont ensuite résolues. L’idée est que ce sujet fasse partie du quotidien de votre tout-petit afin qu’il naturalise le fait d’entrer en relation avec les autres et qu’il puisse trouver différentes manières de le faire.

Des situations qui doivent vous alerter si votre enfant ne se fait pas d’amis l’été

Il y a deux situations qui devraient vous mettre en alerte si votre enfant n’établit pas d’amitiés. La première est s’il essaie de créer des liens avec d’autres personnes, mais n’y arrive pas. La seconde est à l’opposé, lorsqu’il montre un manque d’intérêt pour la relation. Nous les développons ci-dessous.

Une jeune fille avec d'autres enfants dans la nature.

1. Votre enfant essaie de créer des liens mais n’y arrive pas

Cela est parfois dû à une personnalité introvertie, à des difficultés dans les compétences sociales ou l’intelligence émotionnelle. Si oui, voici quelques recommandations :

  • Il est bon d’observer son comportement : peut-être remarquez-vous que les autres enfants ne veulent pas jouer avec lui, parce qu’il ne respecte pas les règles, parce qu’il aime donner des ordres ou parce qu’il est très maladroit, entre autres. De cette façon, vous pouvez renforcer certaines compétences afin qu’il puisse mieux fonctionner en groupe.
  • Interrogez-le sur ses interactions avec ses pairs : vous pouvez entrer en contact avec ses émotions, ouvrir un espace de dialogue. Et, peut-être, découvrir pourquoi il reste en dehors des jeux.
  • Parlez avec l’enseignant de la classe : si le problème survient dans le domaine scolaire, il est essentiel d’en discuter avec l’enseignant afin qu’il puisse faire un suivi et proposer des activités de groupe.

2. L’enfant montre un manque d’intérêt pour le maintien de contacts sociaux

Une autre situation a à voir avec le manque d’intérêt pour les contacts sociaux. Simplement, cet enfant ne se soucie pas du reste des gens et n’est pas intéressé à interagir avec qui que ce soit.

Les adultes comme “pont” vers l’amitié

Surtout à un âge précoce, l’amitié est un lien qui doit être facilité par les adultes. Déjà plus grands, les enfants sont capables de vous demander d’aller jouer avec leur camarade de classe ou qu’une telle personne rentre à la maison. En ce sens, il est important d’observer notre attitude et notre rôle de médiateur. Si nous sommes réceptifs à les recevoir à domicile, si nous donnons de notre temps pour les emmener réaliser diverses activités ou si nous les accompagnons à certains anniversaires. Enfin, il s’agit de se demander quelle valeur on accorde à l’amitié.

D’autre part, il est également essentiel que vous sachiez que chaque personne a ses propres rythmes pour socialiser. Faire confiance et donner aux autres implique une ouverture. Chacun mesure comment il peut le faire selon son confort ou son inconfort.

Cela pourrait vous intéresser ...
La solitude à l’adolescence
Être parents
Lisez-le dans Être parents
La solitude à l’adolescence

La sensation de solitude à l'adolescence est souvent vécue par les jeunes à cette étape de leur vie. Découvrez-en plus dans cet article !



  • Gallego Jiménez, G.; Vidal Raméntol. S. (2017). La amistad elemento clave de la comunicación y de la relación (Friendship as a key to communication and relationship) Revista de Comunicación de la SEECI, nº 44, 15-31 doi: http://dx.doi.org/10.15198/seeci.2017.44.15-31 Recuperado de http://www.seeci.net/revista/index.php/seeci/article/view/475
  • Gallego S (2008). La educación en valores y actitudes igualitarias: los varones estudiantes de magisterio en educación infantil. La autoevaluación de las competencias básicas en educación infantil. Barcelona: Octaedro.