Mon enfant marche sur la pointe des pieds, est-ce une habitude ou un problème?

Si vous observer votre enfant marcher sur la pointe des pieds, il est nécessaire d'y prêter attention. Dans certains cas, il peut s'agir d'une habitude temporaire, mais dans d'autres, il peut s'agir d'un problème de santé.
Mon enfant marche sur la pointe des pieds, est-ce une habitude ou un problème?

Dernière mise à jour : 06 juin, 2021

Votre enfant marche sur la pointe des pieds et vous vous demandez si c’est une habitude ou un problème? Au fur et à mesure que l’enfant se développe, il est capable de s’asseoir seul. Puis, il se met debout et, au bout de la première année, commence avec ses premiers pas.

Certains petits marchent sur la pointe des pieds, sans soutenir le talon. Cela est habituel dans les premiers mois suivant leur apprentissage de la marche. En effet, cela se produit généralement pendant quelques mois, puis cette façon de marcher disparaît spontanément. Si elle persiste au-delà de 2 ou 3 ans, elle prédispose à de graves complications au niveau des muscles postérieurs de la jambe. Ainsi que des déformations des pieds et par conséquent des altérations de la colonne vertébrale.

Causes possibles de la marche sur la pointe des pieds

Lorsque l’enfant apprend à se lever et à faire ses premiers pas, c’est normal qu’il marche sur la pointe des pieds pendant quelques mois. Vers l’âge de 2 ans, il acquiert une plus grande motricité et cette façon de marcher disparaît généralement. Voici quelques-unes des causes possibles de cette marche:

Enfant marchant sur la pointe des pieds.

  • Contracture des muscles gastrocnémiens : un syndrome qui montre un retard du développement moteur suspect. Ce geste maintenu dans le temps entraîne une rétraction des muscles du dos des jambes de l’enfant.
  • Rétraction congénitale du tendon d’Achille : cela est rare. Cependant, il y a des enfants qui marchent sur la pointe des pieds en raison d’un raccourcissement de ce tendon dès la naissance.
  • Maladies neuromusculaires : elles peuvent être congénitales ou se développer pendant l’enfance. Certaines maladies neurologiques s’accompagnent d’un raccourcissement des muscles du dos et des jambes.

Parmi les facteurs qui nuisent au développement d’une manière correcte de marcher, il y a la marche à une vitesse plus élevée. S’ajoute à cela le fait de marcher avec l’aide du papa ou de la maman lorsque l’enfant ne peut pas encore marcher seul.

Il est important d’observer l’enfant lorsqu’il marche sur la pointe des pieds et d’indiquer la bonne façon de marcher. Soyez également attentif au fait qu’il soit ou non en mesure de l’inverser, si la marche est difficile pour lui ou s’il n’est pas en mesure de soutenir volontairement toute la plante du pied.

Il est aussi important de regarder s’il utilise un seul pied ou les deux. Ce n’est pas seulement le type de soutien qui affecte la santé de l’enfant, mais toute l’altération biomécanique qui déclenche une démarche altérée.

Est-il normal que mon enfant marche sur la pointe des pieds ou dois-je en parler au médecin?

Si votre enfant marche sur la pointe des pieds, il est nécessaire de consulter le médecin. Votre tout-petit peut le faire de manière récréative au début. Mais, il doit être examiné afin que la contracture ne s’établisse pas. En effet, si elle perdure, cela sera de plus en plus difficile à traiter.

Marcher sur la plante des pieds pendant des mois ou des années peut entraîner des limitations dans les mouvements à l’avenir. Plus on laisse passer le temps, plus les perturbations vont s’installer. Celles-ci nuiront alors au développement des pieds et à la posture, à la fois statiques et dynamiques.

Par ailleurs, cela entraîne des complications plus importantes, telles que des dysfonctionnements de la marche ainsi qu’une altération de l’équilibre. Ce qui implique une plus grande probabilité de chutes. En plus des crampes, des douleurs nocturnes et des difficultés à porter des chaussures. Tout cela influence directement la qualité de vie et le développement de l’enfant.

Traitement

Le traitement à effectuer si votre enfant marche sur la pointe des pieds dépendra de la cause. Si, après consultation du pédiatre, aucune altération neurologique ou traumatique structurelle n’est constatée, le traitement sera conservateur. Autrement dit, le but du traitement sera axé sur la prévention de la rétraction musculaire et l’amélioration de la posture de la colonne vertébrale.

D’autre part, le physiothérapeute évaluera et élaborera un plan de traitement comprenant des exercices d’étirement pour les muscles de la jambe postérieure. Ainsi que des exercices pour améliorer la proprioception, des exercices posturaux et des activités qui améliorent la conscience du schéma corporel de l’enfant.

Enfant qui marche sur la pointe des pieds.

De même, les parents recevront des directives à effectuer à la maison ainsi que des précautions à prendre en compte. Le traitement doit être précoce, avec une équipe multidisciplinaire, axée sur la rééducation de la démarche altérée chez l’enfant.

En cas de traumatisme structurel ou d’altérations neurologiques, le pédiatre se référera à un médecin spécialisé dans le domaine.

Dans les deux cas, le traitement sera multidisciplinaire, avec une équipe spécialisée. Certains enfants nécessitent un traitement d’allongement chirurgical. Mais dans d’autres cas, il peut être résolu à l’aide d’attelles ou de modèles spéciaux.

La consultation à temps aidera l’enfant à éviter des complications à l’avenir, telles qu’une modification de sa posture et de sa façon de marcher. En plus des problèmes de chaussures, de crampes nocturnes et d’instabilité de la démarche. Il ne faut pas oublier que cela affecte également l’état émotionnel de l’enfant.

Par conséquent, il est important de consulter votre médecin pour faire la différence entre un geste momentané, un raccourcissement musculaire temporaire ou une condition établie. Si un traitement est nécessaire, la thérapie à appliquer sera une décision conjointe des parents et de l’équipe de santé spécialisée. Et il faudra tenir compte de la personnalité de chaque enfant et du degré de complication de chaque cas particulier.

Cela pourrait vous intéresser ...
Mon enfant marche avec ses pieds vers l’intérieur, que faire ?
Être parentsLisez-le dans Être parents
Mon enfant marche avec ses pieds vers l’intérieur, que faire ?

Jusqu'à 8 ans, l'enfant n'atteint pas l'angle définitif et peut marcher avec les pieds vers l'intérieur. Suivez nos conseils.