Mon enfant a des mycoses sous les pieds, que faire ?

13 juin 2019
Confinés dans des chaussettes et des chaussures saturées de sueur, les pieds de votre enfant sont un terrain propice au développement des mycoses. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils si votre enfant présente des mycoses sous les pieds.

Les pieds constituent une zone privilégiée pour les mycoses car la transpiration de la peau crée un environnement favorable à leur prolifération.

En général, elles envahissent les endroits entre les orteils mais elles peuvent également s’étendre à la voûte plantaire et aux côtés du pied. Et même certaines fois sous les ongles. Dans les cas sévères, elles peuvent causer l’apparition d’ampoules.

En revanche, dans les cas où l’infection de la peau par les mycoses sous les pieds est modérée, avec une ou deux lésions entre les orteils, il est conseillé d’éviter que l’infection se propage afin d’empêcher la contamination de l’environnement.

La plupart du temps, la contamination se produit dans des lieux publics -sols des piscines, salles de bain, saunas, chambres d’hôtel, couloirs, vestiaires- ou lorsque les pieds transpirent et restent humides longtemps.

Que faire si mon enfant a des mycoses sous les pieds ?

Il existe de nombreux traitements pour soigner les mycoses sous les pieds en fonction de la gravité de l’infection. Ce sont les fameux traitements antifongiques.

Ces traitements comprennent des médicaments qui peuvent se présenter sous diverses formes : gel, crème, poudre, spray ou comprimé. Par ailleurs, il en existe certains qui sont disponibles en pharmacie sans avoir besoin d’ordonnance médicale.

Avant d’appliquer le produit sélectionné, il est judicieux de désinfecter la zone infectée et de réaliser des bains de pieds régulièrement afin de faciliter l’action du traitement.

En cas d’aggravation des symptômes, il est préférable de consulter un médecin pour adapter le traitement. La consultation avec un spécialiste peut apporter le type de traitement le plus approprié au stade d’avancement et à la zone où se propagent les mycoses.

Certes, la transmission d’infections fongiques des pieds peut se faire par contact direct entre des personnes dans des environnements contaminés tels que les vestiaires, les piscines, les saunas, etc. Par ailleurs, l’usage d’objets et de vêtements d’autres personnes est un moyen de transmission également très fréquent.

Il existe de nombreux traitements pour soigner les mycoses sous les pieds en fonction de la gravité de l'infection.

Comment prévenir les mycoses sous les pieds de mon enfant ?

Sans aucun doute, le plus important est de prendre soin des pieds pour prévenir les mycoses. Voici donc quelques conseils pratiques pour entretenir les pieds des enfants :

  • Les garder toujours propres, secs et frais.
  • Laver les pieds quotidiennement avec de l’eau et du savon.
  • Bien sécher la peau entre les orteils.
  • Utiliser une poudre absorbante.
  • Choisir des chaussettes absorbantes en coton ou en laine.
  • Ne pas laisser les enfants porter des chaussures trop serrées.
  • Changer les chaussettes après une transpiration excessive.

« Il existe de nombreux traitements pour soigner les mycoses sous les pieds en fonction de la gravité de l’infection. Ceux-ci comprennent des médicaments sous diverses formes : gel, crème, poudre, spray ou comprimé »

Comment agir si mon enfant a des mycoses sous les pieds ?

Afin d’éradiquer totalement les mycoses sous les pieds de votre enfant, voici les conseils à prendre en compte :

1. Limiter l’humidité

Le premier de nos conseils est d’utiliser de la poudre type talc pour sécher correctement les pieds et ainsi limiter l’un des facteurs qui favorise les mycoses : l’humidité.

2. Désinfecter la zone

Il est d’une importance vitale de bien désinfecter la zone où se trouvent les champignons. Ensuite, appliquez les médicaments contre les infections fongiques, généralement sous forme de crèmes antimycosiques.

Les plantes naturelles possèdent des propriétés médicinales qui sont aussi très bénéfiques pour éliminer cette infection. En effet, leurs propriétés antifongiques sont naturelles.

3. Appliquer des huiles essentielles

L’application d’huiles essentielles comme la lavande, l’arbre à thé ou celle d’amandes douces est très efficace et économique.

4. Préparer des bains avec du bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude peut être un allié précieux pour vaincre les mycoses sous les pieds. Pour cela, il faut mélanger quatre à cinq cuillères à soupe de bicarbonate dans un litre d’eau chaude.

Placez ensuite les pieds dans le bain pendant environ quinze minutes avant de les sécher soigneusement afin de ne pas laisser de trace d’humidité entre les orteils.

Pour profiter pleinement des propriétés thérapeutiques du bicarbonate de soude, vous pouvez en saupoudrer une petite quantité sur les chaussettes de l’enfant. Cela absorbera alors l’humidité générée par son activité durant la journée.

Pour éviter les mycoses sous les pieds, il est conseillé de porter des chaussettes en coton ou en laine.

5. Appliquer des crèmes antimycosiques

Pour que le traitement soit le plus efficace, il est conseillé d’appliquer des pommades contre les infections fongiques du pied le plus tôt possible. Faites-le immédiatement après la découverte des premiers signes cliniques : rougeur, ampoules, fissures ou gerçure.

6. Eviter de marcher pieds nus

Lorsque l’enfant se trouve dans des endroits comme les piscines, la plage, les saunas ou les bains de vapeur, il faut éviter qu’il se déplace pieds nus. Au contraire, il devrait toujours utiliser des tongs ou des sandales dans des lieux publics et humides. De préférence en plastique, pour éviter la contamination et l’humidité.

Pour finir, n’oubliez pas que, dans la plupart des cas, si votre enfant a des mycoses sous les pieds, elles doivent être traitées avec un médicament antifongique, disponible en vente libre dans toutes les pharmacies.

Le traitement dure entre 2 et 4 semaines et fonctionne dans 80 % des cas. Si l’infection est particulièrement douloureuse, qu’elle s’étend ou ne s’améliore pas malgré le traitement, vous devriez consulter un médecin.