Mon enfant a avalé un chewing-gum, que faire ?

Que se passe-t-il si votre enfant a avalé un chewing-gum ? Il existe plusieurs mythes qui peuvent vous inquiéter en tant que mère, mais combien d'entre eux sont réels ? Découvrez-le dès maintenant.
Mon enfant a avalé un chewing-gum, que faire ?

Dernière mise à jour : 01 février, 2022

Qui n’a jamais entendu ou dit à un moment : « Mon enfant a avalé un chewing-gum et je ne sais pas quoi faire » ? Il est presque impossible d’empêcher un enfant d’essayer le chewing-gum à un âge précoce. Que ce soit parce qu’il en a trouvé un parmi les friandises d’un anniversaire, lors de la soirée d’Halloween ou parce que ses grands-parents lui en ont donné un, il y a toujours la possibilité qu’un chewing-gum tombe dans leurs mains. Si c’est le cas, nous ne pouvons pas surveiller chaque mastication : vous devez donc savoir quoi faire si votre enfant l’avale.

Une fois que nous réalisons que l’enfant a un chewing-gum, il n’y a pas d’autre choix que de lui apprendre à le consommer correctement. Faites-lui comprendre que l’objectif est d’apprécier sa saveur et de s’amuser à le mâcher jusqu’à ce qu’il soit temps de le jeter.

Nous entendons souvent beaucoup de choses sur ce qui pourrait arriver avec ce chewing-gum dans le corps de votre tout-petit. Pour la plupart, ces conclusions ne sont rien de plus que des mythes familiaux qui se sont transmis de génération en génération, y compris celui qui prétend que si vous ne vous débarrassez pas du chewing-gum, celui-ci restera collé à l’estomac pendant sept ans.

Que faire si mon enfant a avalé du chewing-gum ? La première chose est de rester calme et d’ignorer les mythes qui gravitent autour de cela. Vous devez également trouver les informations adéquates et nécessaires pour comprendre ce qui se passe réellement lorsque vous avalez ce bonbon et comment vous devez agir dans ces circonstances.

Combien de temps faudra-t-il au chewing-gum pour quitter l’organisme ?

S’il est vrai que le chewing-gum se compose de caoutchouc (élastomères, plastifiants et résines), d’arômes, d’huiles et d’édulcorants, il est également vrai qu’il résiste aux acides gastriques et ne peut donc pas se dissoudre. Malgré cela, l’organisme est tout de même capable de l’expulser sans problème.

Le chewing-gum suivra le même processus que tout autre aliment dans le tube digestif : il est presque impossible qu’il reste coincé à l’intérieur du corps. La friandise ne restera pas indéfiniment dans l’estomac de l’enfant car, comme le reste des repas, elle finira par se transformer en matière fécale.

Que faire si mon enfant a avalé du chewing-gum ?

Mon enfant a avalé du chewing-gum, y a-t-il un risque ?

Le risque devient évident lorsque la quantité de chewing-gum dépasse 5 unités, ce qui pourrait le conduire à rester coincé dans l’ouverture de l’œsophage et à provoquer une suffocation, voire une obstruction de l’intestin. Dans ce cas, il serait nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale.

Si vous remarquez que votre enfant arrête d’aller aux toilettes aussi souvent qu’avant, il pourrait s’agir d’une occlusion intestinale. Il peut aussi présenter des vomissements jaunâtres ou verdâtres. Ces symptômes indiquent clairement que vous devez vous rendre aux urgences dès que possible et indiquer que l’enfant a avalé des chewing-gum.

Conséquences du chewing-gum sur la santé

  • Mâcher du chewing-gum amène l’enfant à avaler de l’air, ce qui peut provoquer une douleur intense et un gonflement abdominal en raison de l’ingestion constante de salive. L’envoi de faux signaux à l’estomac activera davantage les acides car il croira qu’il doit digérer cet aliment. Cela produit des gaz et d’autres problèmes gastro-intestinaux.
  • Il arrive que l’on recommande de mâcher du chewing-gum comme méthode de relaxation de l’articulation temporo-mandibulaire, mais le faire pendant une longue période pourrait provoquer le résultat inverse et même une usure.
  • Il existe sur le marché des chewing-gums qui, puisqu’ils ne contiennent pas de sucres naturels, sont fabriqués avec des composants chimiques tels que le sorbitol. Ce laxatif connu pourrait être toxique et provoquer de graves douleurs à l’estomac et de la diarrhée.
  • De même, les chewing-gums riches en sucre sont tout aussi nocifs pour la santé, en l’occurrence buccale, car lorsque le sucre adhère aux dents, il favorise l’apparition de caries.
    Mon fils a avalé un chewing-gum.

Recommandations

Il est préférable que les enfants de moins de cinq ans ne mâchent pas de chewing-gum car ils ne sont pas assez âgés pour comprendre qu’il ne faut pas l’avaler. Prendre cette précaution vous évitera des épisodes d’angoisse du genre : « mon enfant a avalé un chewing-gum », car, par habitude, c’est ce que fera le petit.

De même, il faut conseiller aux plus grands de le jeter lorsque son arôme artificiel disparaît car ce bonbon n’a aucune valeur nutritive et n’apporte aucun bienfait à l’organisme. Loin d’aider, le chewing-gum peut devenir une habitude qui n’aura que des conséquences négatives sur la santé et sur l’environnement puisqu’il ne se dégrade pas facilement.

Cela pourrait vous intéresser ...
Contrôler la consommation de bonbons chez les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Contrôler la consommation de bonbons chez les enfants

Les enfants et les bonbons ont toujours été liés car ils sont attirés par leurs couleurs et leur odeur. Cependant, leur surconsommation peut être n...