Mon bébé n’arrête pas de pleurer!

· 5 octobre 2018
Combien de fois vous vous êtes demandé :"pourquoi mon bébé n'arrête pas de pleurer ?" Et sans savoir comment faire pour le calmer le plus rapidement possible ! C'est, sans aucun doute, frustrant et stressant, car vous savez qu'il se passe quelque chose mais vous ne trouvez pas la manière de l'aider.

Les pleurs d’un enfant sont sa manière de s’exprimer. Toutefois, lorsqu’il s’agit de quelque chose de régulier, cela dépasse le seuil de notre patience. De nombreux parents s’exclament « mon bébé n’arrête pas de pleurer! » et ne savent pas quoi faire. Dans cet article, nous vous aidons à renverser la situation.

Mon bébé n’arrête pas de pleurer : est-ce normal ?

Les pleurs d’un enfant peuvent être insupportables, devenir notre pire cauchemar et nous empêcher de profiter de la paternité et de la maternité comme nous devrions. Vous avez déjà certainement entendu des parents dire : « Mon bébé ne me laisse pas dormir tellement il pleure », et vous les voyez avec de grandes cernes et une humeur « de chien ».

En plus de cela, vous les remarquez abattus, résignés car le bébé pleure « parce que c’est normal ». S’il est vrai que les petits utilisent les pleurs pour communiquer ce qu’ils sentent ou ont besoin, ils ne devraient pas non plus passer leur journée à pleurer.

A quel moment cela est compréhensible ou excessif ? Tous les enfants ne sont pas les mêmes ; vous le savez déjà. Vous devez également garder à l’esprit que les nouveau-nés sont susceptibles de pleurer davantage. Tout est nouveau pour eux et ils ne connaissent pas encore leur corps et leurs émotions.

Mon bébé n'arrête pas de pleurer

Raisons pour lesquelles mon bébé n’arrête pas de pleurer

Afin de pouvoir résoudre le problème des pleurs du bébé, la première étape consiste à déterminer pourquoi il pleure autant. L’une des raisons les plus courantes est la colique, qui survient au cours des premiers mois de vie. 

Elle se caractérise par des douleurs à l’estomac, des gaz, des vomissements, des diarrhées ou de la constipation ; elle peut vraiment être très dérangeante.

L’enfant peut aussi pleurer parce qu’il a faim. Peut-être que le lait maternel ne satisfait pas complètement son appétit et qu’il a besoin de lait en poudre. Consultez votre pédiatre pour obtenir des conseils.

Par ailleurs, les pleurs peuvent être dus au fait d’être sensible aux températures élevées, d’avoir un vêtement très serré, de ne pas supporter la couche humide ou d’être très fatigué, car l’enfant ne dort pas bien.

Savez-vous qu’il y a des enfants qui sont plus nerveux et que certains environnements ne leur apportent pas le calme dont ils ont besoin ? C’est souvent une des raisons pour laquelle ils pleurent sans soulagement.

Dans ce cas, peut-être qu’il vous semblera bon d’utiliser un peu de musique ou même de sortir faire un tour en voiture ou au parc. Le changement d’air l’aidera à réduire son anxiété ou son stress.

« Tous les enfants ne sont pas les mêmes. Gardez également à l’esprit que les nouveaux-nés sont susceptibles de pleurer davantage »

Mon bébé n’arrête pas de pleurer et je n’arrive pas à le calmer !

C’est une problématique courante, en particulier chez les nouveaux parentsC’est normal qu’ils ne sachent pas de quelle manière arrêter les pleurs de leur enfant. Et bien sûr, cela les rend très nerveux.

Ce qu’ils ne savent peut-être pas, c’est que l’inquiétude se transmet au bébé ; et c’est éventuellement la raison pour laquelle toutes les techniques échouent.

Alors, dans un premier temps, le papa et la maman devraient être calmes. Ils peuvent faire appel à une technique de méditation ou de respiration, sortir seul pendant un moment, boire une infusion de plantes ou faire une sieste pour calmer un peu leurs nerfs.

"Mon bébé n'arrête pas de pleurer" est certainement une phrase répétée par de nombreux parents.

Une fois que vous avez retrouvé le calme, prenez votre enfant dans les bras et collez-le sur votre poitrine, afin qu’il sente les battements du cœur de sa maman ou de son papa. Certains préconisent d’enlever la chemise pour que le contact se fasse peau contre peau. Les berceuses, les chansons et les caresses peuvent également être d’une grande aide.

Autre recommandation :

Une autre option est d’utiliser la méthode « The Hold » inventée par un pédiatre aux Etats-Unis, qui calme les pleurs en quelques secondes. Elle consiste à « asseoir » le bébé dans l’une des vos mains en premier lieu.

Puis, avec la main libre, placez vos bras comme si vous lui donniez un câlin. Vous le soulevez avec votre main à la hauteur de sa poitrine et vous l’inclinez à 45°, très prudemment pour que sa tête n’aille pas trop vers l’avant.

Enfin, vous le balancez d’avant en arrière et effectuez des mouvements doux avec sa hanche, toujours en forme de cercle. Vous verrez comment il se calme tout de suite !

Si cela vous est arrivé de dire « mon bébé n’arrête pas de pleurer », nous vous conseillons cette technique une fois que vous avez écarté tout problème de santé ou d’inconfort chez l’enfant. Le pédiatre pourra vous aider si vous êtes parents pour la première fois et que vous ne savez pas comment faire pour calmer votre petit. N’hésitez pas à le consulter !