Mon adolescent et sa première rupture amoureuse

· 29 janvier 2019
Un cœur brisé ne guérit pas facilement, surtout s'il s'agit du premier amour. Devenez alors un soutien pour votre fils ou votre fille pendant cette période difficile. Apprenez à l'écouter et à comprendre ce qu'il/elle ressent suite à sa première rupture amoureuse.

Les ruptures amoureuses causent souvent une douleur profonde. Dans le cas des adolescents, il est essentiel que les parents agissent comme un véritable soutien pour qu’ils puissent surmonter la situation. Grâce à cet article, nous souhaitons vous apporter quelques conseils pouvant vous servir de guide, bonne chance !

A l’adolescence, on idéalise tout

Presque tout le monde pendant l’adolescence a vécu une rupture amoureuse et s’est dit que le monde s’arrêtait là. Cette douleur que l’on ressent face à la perte du premier amour, son indifférence ou rejet ont sans doute créé des sentiments de désarroi, d’irritabilité, de tristesse profonde et d’apathie.

Quand on est adolescent, la stabilité et la maturité émotionnelle sont encore en développement. Ainsi, le devoir d’assumer les responsabilités quotidiennes ajouté à cette souffrance peut influencer dans tous les domaines des jeunes : scolaire, social et familial.

Le processus de récupération d’un cœur brisé n’est pas simple et prend un certain temps. Mais si vous tendez la main à votre fils ou à votre fille et que vous devenez son conseiller -en l’écoutant sans l’accabler-, non seulement vous l’aiderez à devenir plus fort mais vous renforcerez également votre lien affectif.

A l'adolescence, une rupture amoureuse peut prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois pour guérir.

Comment puis-je aider mon fils ou ma fille après une rupture amoureuse ?

Il est normal d’être inquiet de voir son adolescent déprimé et apathique face à ses obligations à cause d’une rupture amoureuse. En effet, selon le degré de maturité émotionnelle de votre enfant en termes de « chagrin d’amour », cela pourra prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois.

1. Ecouter

Bien évidemment, ce doit être une décision propre à l’adolescent de vous raconter l’histoire de sa relation passée. Ne faites pas pression pour qu’il parle s’il ne veut pas. Ne posez pas non plus trop de questions. Laissez-le s’exprimer et, bien sûr, évitez d’omettre des jugements sur lui ou elle, sur sa conduite ou son partenaire.

Avant de le conseiller, vous devez d’abord lui demander la permission plutôt que de donner un avis. S’il accepte, faites preuve d’une grande gentillesse et de prudence afin que vos paroles servent de guide et ne l’oppressent pas.

2. Le distraire

Une autre option primordiale pour aider votre adolescent lors de sa première rupture amoureuse est de le distraire. Si, dans la mesure du possible, vous pouvez l’emmener en vacances ou organiser une activité, cela lui permettra d’avoir l’esprit occupé et de parvenir davantage à faire face à la routine et aux pensées tristes.

3. L’encourager à faire du sport

Lorsque nous faisons de l’exercice, nous libérons des endorphines qui fournissent un bien-être immédiat au corps. Cela contribue également à diminuer les niveaux de stress. Par conséquent, votre adolescent pourra « brûler » ses frustrations et petit à petit, il acceptera mieux la rupture.

4. Sortir avec les amis

A la suite d’une rupture amoureuse, il est fréquent de s’isoler. Si c’est le cas de votre enfant, encouragez-le à sortir avec ses amis et à profiter de ces instants pour s’évader. Effectivement, le pouvoir de l’amitié et de la complicité chez les jeunes représente le meilleur soutien dans les situations difficiles.

Sortir avec les amis et se distraire est primordial pour faire face à une rupture amoureuse.

5. Ne pas exclure la thérapie psychologique

De nombreuses personnes stigmatisent les séances chez les experts en psychologie car elles sont extrêmes et inutiles. Toutefois, dans le cas de la maturité émotionnelle et des relations interpersonnelles, les adultes traînent souvent les mauvaises expériences de leur adolescence car ils n’ont pas réussi à guérir correctement leurs blessures.

Par la suite, il est fréquent qu’ils développent des comportements qui les empêchent de s’épanouir pleinement sur un plan amoureux.

C’est pourquoi, il est important de ne pas exclure la possibilité d’une thérapie psychologique pour votre enfant. Cela l’aidera certainement à surmonter plus rapidement et efficacement son mal-être émotionnel. 

Par ailleurs, il recevra également les outils nécessaires pour faire face aux éventuelles ruptures amoureuses futures. Non seulement sur le plan affectif, mais aussi en termes de pertes dans tous les aspects de la vie.