Mon ado me ment, que faire ?

Si vous remarquez que votre ado vous ment, vous devez tenir compte de quelques conseils sur la façon d'agir. Voici tout ce qu'il faut savoir.
Mon ado me ment, que faire ?

Dernière mise à jour : 23 mars, 2022

Pendant l’adolescence, les jeunes passent d’une approche axée sur la famille à une approche axée sur les amis. En fait, cela peut amener un ado à mentir et à essayer d’exagérer ses réalisations, de justifier des erreurs ou d’inventer des réussites. Par conséquent, dans cet article, nous allons vous montrer ce que vous devez faire pour y remédier.

Lorsque vous remarquez que votre enfant ment, la première chose que nous vous recommandons est de respirer profondément et d’essayer de ne pas vous énerver. Perdre patience est normal dans l’éducation de tout enfant ou adolescent. Cependant, ce n’est pas la meilleure option car les enfants mentent généralement pour attirer l’attention ou obtenir une réaction.

Pour éviter que cela ne se produise, il est important que votre ado vous fasse confiance. Cela signifie qu’il doit se sentir à l’aise et compter sur vous s’il a un problème.

Ainsi, vous devriez encourager l’honnêteté et féliciter son attitude lorsque cela se produit. En ce sens, il est essentiel que vous essayiez de maintenir et d’exprimer vos pensées sur l’importance de l’honnêteté, mais toujours calmement.

Que puis-je faire si mon ado me ment ?

Voici quelques conseils pour éviter que votre enfant ne vous mente. Ce sont avant tout des valeurs qu’il faut cultiver pour qu’il se sente en sécurité et partage avec vous ses expériences, bonnes ou mauvaises.

1. Expliquez la différence entre la vérité et le mensonge

Le premier conseil est de parler à votre enfant de la vérité et de ce que signifie mentir. Peu importe l’âge de votre ado, il est très important d’expliquer la différence entre dire la vérité et dire un mensonge. Vous devriez également l’avertir des conséquences possibles d’être malhonnête.

Cependant, il est tout aussi important que l’enfant contrôle quand dire la vérité au lieu d’être extrêmement honnête. Cela signifie que votre enfant doit apprendre qu’il ne doit pas nécessairement parler de tout simplement parce qu’il doit être honnête.

Si mon fils consomme de la drogue, je dois lui parler et lui montrer tout le soutien de la famille pour sortir de la dépendance.

Équilibrer l’honnêteté avec la compassion et l’évaluation du contexte est une compétence sociale sophistiquée que vous devez inculquer assez tôt. Souvent, des mots inappropriés causent beaucoup de tort aux autres, même si ce n’est pas l’intention de la personne qui a parlé.

2. Négociez les règles et les limites

L’établissement de règles et de limites convenues est l’un des moyens les plus efficaces de réduire les conflits. N’oubliez pas que l’une des raisons pour lesquelles les adolescents mentent est qu’ils pensent que leurs parents ne les écoutent pas. S’ils pensent que les règles sont injustes et qu’il n’y a pas de place pour négocier ou faire des exceptions, alors, dans leur esprit, mentir sera la seule option.

Ainsi, lorsque votre ado invoque une exception à une règle, c’est le moment d’écouter. Essayez de comprendre ce qui est important pour lui dans chaque cas. Réfléchissez ensuite à ce qui est en jeu pour vous et voyez si vous pouvez trouver un terrain d’entente.

Évidemment, vous ne pourrez pas toujours le faire. Cependant, si vous ne laissez jamais de place à la négociation, l’adolescent croira qu’il ne sert à rien de demander ; par conséquent, il ne le fera pas et aura recours au mensonge.

« S’ils pensent que les règles sont injustes et qu’il n’y a pas de place pour négocier ou faire des exceptions, alors, dans leur esprit, mentir sera la seule option. »

3. Connectez-vous avec votre enfant

Vous devriez faire en sorte que la connexion avec votre enfant soit votre priorité absolue. Ce lien entre mère et enfant est la base pour qu’ils disent toujours la vérité ; c’est le fondement sur lequel l’honnêteté grandit.

Un enfant avec un bon lien à la maison voudra partager ces aspects qu’il ressent, sans mentir. Par conséquent, considérez que le lien entre les deux est la mesure préventive la plus solide et la plus fiable que vous puissiez prendre contre le mensonge. Mais, bien sûr, il faut être patient pour que cette union s’installe.

Si je remarque que mon adolescent me ment, le plus important est de ne pas perdre mon sang-froid.

4. Laissez votre enfant se repentir

Le dernier des conseils de cette liste peut sembler irréaliste, mais vous devez le garder à l’esprit comme l’un de vos principaux objectifs. L’idéal est que les adolescents qui décident d’utiliser des mensonges pour éviter de reconnaître les faits assument immédiatement leur erreur.

Sachez qu’un jeune qui est sur la défensive et qui a l’intention de mentir considère l’argumentation et la justification comme des techniques de manipulation, pour éviter de prendre ses responsabilités. Si cela se produit, il est conseillé de faire une pause de quelques secondes pour encourager l’enfant à se repentir et à revenir sur ses intentions.

Pour finir, nous vous rappelons que le fait que votre enfant mente est quelque chose qui arrive à beaucoup de jeunes de son âge. De plus, tant qu’il s’agit de pieux mensonges, vous ne devriez pas trop vous inquiéter. Dans tous les cas, les conseils ci-dessus vous seront d’une grande aide si vous voulez que votre adolescent aille toujours dans la direction de la vérité.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’histoire courte du renard menteur pour apprendre aux enfants à ne pas mentir
Être parents
Lisez-le dans Être parents
L’histoire courte du renard menteur pour apprendre aux enfants à ne pas mentir

Découvrez quelques recommandations à prendre en compte pour apprendre à votre enfant à quel point il est important de ne pas mentir.