Médicaments pouvant être pris pendant la grossesse

De nombreux médicaments peuvent traverser le placenta et avoir des effets négatifs sur le bébé. En ce sens, il est essentiel que vous sachiez quels médicaments peuvent être pris pendant la grossesse.
Médicaments pouvant être pris pendant la grossesse

Dernière mise à jour : 03 janvier, 2022

De nombreux symptômes normaux surviennent pendant la grossesse et qui peuvent se passer de médicaments. En plus des habituelles nausées, douleurs musculaires ou vertiges, il peut y avoir des complications et des changements hormonaux pouvant déstabiliser davantage le corps de la future maman.

Des infections vaginales, rénales ou urinaires surviennent également avec une certaine fréquence. En effet, l’état de grossesse rend les femmes sujettes à la contamination par des agents biologiques externes. De plus, le système immunitaire est beaucoup plus faible.

Bien qu’il existe de nombreux médicaments pour contrer ces symptômes, les spécialistes recommandent d’éviter l’automédication pendant les trois premiers mois de la grossesse. À cet égard, la principale raison de la restriction est de prévenir le risque éventuel de malformation du fœtus.

Ce contrôle durant les premiers mois répond au fait qu’il s’agit de l’étape fondamentale pour que l’absorption de toutes les vitamines dans le corps de la mère se fasse et commence à se former correctement. Cependant, nous savons que les particules qui passent dans le liquide amniotique de tout ce que nous consommons sont minimes.

Pour cette raison, non seulement le type de médicament est prescrit, mais la dose est recommandée dans chaque cas. C’est très important à savoir pour la femme enceinte, car cela constitue la prévention des pathologies congénitales chez le bébé.

Classification des médicaments pendant la grossesse

Comme il s’agit d’un sujet sensible, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a établi une classification sur la sécurité des médicaments pendant la grossesse. Voici donc la classification des médicaments:

  • Classe A: les médicaments qui ne présentent pas de risques apparents. Les médicaments qui appartiennent à cette catégorie ne provoquent pas d’effets secondaires chez l’être humain ou l’animal pendant la grossesse.
  • Classe B: dans cette catégorie se trouvent les médicaments dont il n’a pas été démontré qu’ils génèrent des effets nocifs sur des modèles animaux. Bien qu’il n’y ait pas beaucoup d’études humaines, ils sont considérés comme sûrs pour la consommation.
  • Médicaments de classe C: ce sont tous les médicaments qui se sont avérés nocifs sur des modèles animaux pendant la grossesse ou dont l’innocuité n’a pas encore été prouvée. De plus, il n’y a pas d’études qui soutiennent leur innocuité chez l’être humain.
  • Classe D: dans ce cas il existe un risque démontré par des études scientifiques. Il a été démontré que ces médicaments ont des effets nocifs sur le fœtus dans les modèles animaux et humains.
  • Classe X: ce sont des médicaments totalement contre-indiqués pendant la grossesse. Leur administration présente un risque pour la santé de la mère et du fœtus, il faut donc les éviter à tout prix.

Les médicaments appartenant aux classes A et B peuvent se consommer sans danger pendant la grossesse. Leur prise n’aura aucun effet nocif sur la mère ou le bébé. De leur côté, les catégories C et D sont à éviter pendant cette période. Car elles peuvent avoir des effets néfastes sur le bébé. Ils ne doivent être utilisés que lorsque les avantages l’emportent sur les risques de leur administration.

En raison du manque de contrôle dans les études menées, la FDA a préféré écarter la classification précitée. Au lieu de cela, des informations sur les effets sur les femmes enceintes et la dose considérée comme sûre sont incluses sur l’emballage. C’est ce qu’on appelle la règle d’étiquetage de la grossesse et de l’allaitement. Malgré tout, certains pays continuent d’utiliser l’ancienne classification.

Quels sont les médicaments autorisés pendant la grossesse?

Une femme enceinte malade au lit.

Comme nous l’avons dit précédemment, seuls les médicaments de classe A et B peuvent être consommés. Pour aider à identifier les principaux types de médicaments qu’il convient de consommer pendant la grossesse, nous avons créé cette liste:

  • Analgésiques. Ils sont judicieux pour contrôler les douleurs mineures. Mais tous ne sont pas inoffensifs pour les femmes enceintes. Par exemple, les anti-inflammatoires non stéroïdiens ne peuvent être consommés que dans les premiers mois de la grossesse. Pour soulager les maux de tête, des médicaments à base d’acétaminophène et de paracétamol sont judicieux. Ceux-ci sont également efficaces en cas de fièvre et de rhume.
  • Antiacides. Ceux dont la composition est à base de magnésium sont de préférence recommandés. Ils contrôlent les brûlures d’estomac, le reflux, les gaz et les douleurs gastriques.
  • Antihistaminiques. Pour aider à la congestion nasale et dans de nombreux cas aider à améliorer d’autres allergies. Ceux à base de Diphénhydramine, Chlorphéniramine et Loratadine sont recommandés.
  • Antifongiques. Ces médicaments sont essentiels pour atténuer les problèmes d’infection vaginale qui découlent des champignons. Ce sont surtout ceux comme le Miconazole et le Clotrimazole.
  • Anti-flatulences. Ils soulagent l’inflammation abdominale résultant des gaz. Principalement ceux à base de Siméthicone.
  • Laxatifs et émollients fécaux. Des médicaments comme le lopéramide sont judicieux contre la diarrhée, pour ramollir les selles. Certains comme le senokot et le senlax sont également recommandés.

La bonne indication

N’oubliez pas que si vous êtes enceinte, l’essentiel est de préserver votre santé et celle de votre bébé. C’est pourquoi il est préférable de ne pas prendre de risques. L’automédication n’est pas une option dans cette situation.

Il existe également des options dans les remèdes maison et les traitements. Parfois, l’inconfort peut diminuer en changeant les habitudes et en menant des activités saines, sans tomber dans l’utilisation de médicaments artificiels.

Essayez toujours de lire les étiquettes des médicaments et consultez un spécialiste. Dans certains cas, les médecins pourront évaluer s’il est préférable de prendre des mesures spéciales afin d’éviter des risques inutiles.

Une femme enceinte qui prend des médicaments.

Les recettes de grand-mère

La respiration, la marche et les activités de relaxation stimulent l’oxygénation du cerveau tout en procurant au bébé une sensation de bien-être.

Nous vous rappelons également que pour le deuxième trimestre la sensation de fatigue devient un problème fréquent. C’est pourquoi, il est important d’adopter des positions de sommeil adéquates et de se reposer aussi longtemps que nécessaire pour favoriser une croissance saine de bébé.

Enfin, il est bon de savoir qu’après quatre mois de grossesse, les principaux symptômes disparaissent. Raison pour laquelle, vous devez être patiente.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que manger si vous avez des nausées pendant la grossesse?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Que manger si vous avez des nausées pendant la grossesse?

Si vous souffrez de nausées pendant la grossesse, découvrez certains aliments qui pourraient vous aider à réduire sensation.