Masturbation pendant la grossesse : ce que vous devez savoir

Il existe de nombreux mythes sur la masturbation pendant la grossesse. Cependant, elle est totalement sûre et bénéfique pour tout le monde..
Masturbation pendant la grossesse : ce que vous devez savoir
Elena Sanz Martín

Rédigé et vérifié par la psychologue Elena Sanz Martín.

Dernière mise à jour : 01 janvier, 2023

Malheureusement, la sexualité reste un sujet tabou pour de nombreuses femmes. Un grand pourcentage d’entre elles considèrent qu’il est inapproprié, honteux ou coupable d’obtenir du plaisir sexuel. Surtout s’il n’est pas atteint avec un partenaire et par la pénétration. Cette stigmatisation augmente considérablement lorsqu’on parle des femmes enceintes. Par conséquent, nous voulons vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur la masturbation pendant la grossesse.

Avez-vous déjà entendu dire que le sexe ou la masturbation peuvent nuire au bébé ? Vous êtes-vous déjà demandée si les changements dans votre corps dus à l’excitation ou à l’orgasme pouvaient nuire au processus de gestation ? Bon nombre de ces mythes empêchent les femmes et leurs partenaires de profiter pleinement de leur sexualité à ce stade. Par conséquent, avant de vous priver d’une activité aussi naturelle et positive, permettez-nous de clarifier certains doutes.

Le désir sexuel ne disparaît pas avec la grossesse

On a tendance à penser que lorsqu’une femme devient mère, elle perd sa propre identité. D’une manière ou d’une autre, on s’attend à ce qu’à partir du moment où elle découvre sa grossesse, toutes ses pensées et ses actions tournent autour de l’enfant à naître. De ce point de vue, il n’y a pas de place pour le désir sexuel. Cependant, la réalité est très différente.

L’intérêt sexuel et l’excitation ne disparaissent pas pendant la grossesse. Au contraire, ils peuvent augmenter. Surtout après le premier trimestre, lorsque les premiers symptômes gênants de la grossesse se sont atténués, vous pouvez sentir votre libido augmenter.

Cependant, à mesure que la grossesse progresse, les relations sexuelles peuvent devenir inconfortables et même douloureuses. L’augmentation de la taille du ventre, les maux de dos ou l’inconfort dans les jambes peuvent vous empêcher de trouver une position dans laquelle vous êtes à l’aise pour avoir des relations sexuelles. Et c’est à ce moment que la masturbation peut devenir votre meilleure alliée.

Une femme enceinte dans un lit.

Pourquoi la masturbation pendant la grossesse est-elle bénéfique ?

La masturbation pendant la grossesse peut apporter de multiples bénéfices sur le plan physique, émotionnel et social. Nous résumons ici les principales :

  • Elle permet de satisfaire le désir sexuel féminin lorsque les rapports sexuels sont inconfortables, douloureux ou contre-indiqués.
  • En raison des nombreux changements et défis rencontrés pendant la grossesse, il est possible pour la femme de vivre des états de stress qui lui nuisent ainsi qu’au bébé. Ainsi, la masturbation peut vous aider à atteindre un état de relaxation et de bien-être qui neutralise ces effets.
  • Elle favorise la femme à rester connectée avec son corps en cette période de changements physiques. Connaître, comprendre et accepter son propre corps est essentiel pour éviter l’apparition de problèmes d’estime de soi ou de rejet de soi.
  • La masturbation permet au couple de cultiver son intimité même lorsque les rapports sexuels ne sont pas possibles. Elle leur offre un moment d’approche, de connexion et de délivrance mutuelle de plaisir qui renforce leur lien.
  • Elle favorise la dilatation du vagin, chose qui peut être bénéfique face à l’accouchement.

Que devez-vous garder à l’esprit concernant la masturbation pendant la grossesse ?

Comme vous pouvez le constater, les bienfaits de la masturbation pendant la grossesse sont multiples. Mais si vous vous demandez encore si cela peut être dangereux, rassurez-vous : dans une grossesse normale il n’y a aucun risque, bien au contraire. Il peut y avoir des cas particuliers où la masturbation est contre-indiquée. Le médecin peut la déconseiller parce qu’il s’agit d’une grossesse à risque ou parce qu’il y a menace d’avortement. Sinon, laissez-vous explorer et profiter.

Il n’y a pas de position ou de pratique spécialement indiquée ou déconseillée pour la masturbation pendant la grossesse. Vous pouvez faire cette pratique seule ou avec votre partenaire et dans la position qui vous convient le mieux. De même, le sexe oral peut également vous apporter de nombreux avantages mentionnés ci-dessus. Enfin, si vous vous demandez comment cela peut influencer votre bébé, sachez que c’est aussi positif pour lui.

Une femme enceinte allongée dans un lit.

Explorez votre corps et améliorez votre humeur et votre santé

Enfin, se masturber pendant la grossesse peut vous aider à améliorer votre humeur, votre santé et votre vie de couple. Il est donc temps de bannir les mythes et les stigmates qui entourent cette activité naturelle afin que vous puissiez vous permettre de profiter pleinement de cette étape. Si vous avez encore certains blocages à cet égard, consultez un sexologue ou un psychologue périnatal pour recevoir les conseils appropriés.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le sexe pendant la grossesse
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Le sexe pendant la grossesse

Que penser du sexe pendant la grossesse ? Beaucoup de femmes enceintes se demandent si elles peuvent continuer à avoir des relations sexuelles.



  • Piñero Navero S, Alarcos Merinio G, Arenas Orta MT, Jiménez Iglesas V, Ortega Ballesteros EM, Ramiro Figueroa MJ (2011). Características y modificaciones de la sexualidad durante el embarazo. NURE investigación: Revista Científica de enfermería, (50), 3.
  • Rodríguez León, M., & Ramón Arbués, E. (2013). Características y evolución del patrón sexual de la mujer embarazada. Enfermería global12(32), 362-370.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.